Exemple de leader : 5 styles de compétences de leadership

N'hésitez pas à partager cet article :

L’humanité a connu de grands hommes et de grandes femmes qui ont changé aussi bien leur époque que l’histoire entière. Devenir un exemple de leader modèle dépend bien évidemment de votre capacité de leadership. Par ailleurs, tout le monde ne possède pas les compétences en leadership. Il est, toutefois, possible avec le style de management adapté d’en apprendre pour devenir un exemple de leader charismatique.

Notre capacité à diriger, à manager fait toute la différence lorsque nous sommes à la tête d’une grande ou d’une petite entreprise. C’est pourquoi il est essentiel de connaître ce qui caractérise les plus grands leaders de l’histoire. Dans cet article, nous allons découvrir 5 types de compétences clés en leadership.

Le succès d’une entreprise dépend en général, de la personnalité du leader, du type de leadership qui s’y applique bien qu’il existe différents styles de leadership. De plus, cette réussite résulte de l’aptitude du leader à bien discerner les différences entre les modèles de leadership.

Exemple de leader : 5 styles de compétences de leadership

 

1 – Un leader autoritaire qui performe

En règle générale, le leader autoritaire décide de tout. Il est le seul qui contrôle et organise les équipes ou l’entreprise. Dans les pratiques de leadership, le style autoritaire décide des stratégies dans les organisations. Toutefois, agir en leader autoritaire et directif peut entrainer des tensions et des conflits.

Le concept de leadership autoritaire peut entre autres se révéler très performant dans un lieu de travail à grande pression où le manque d’inspiration pourrait handicaper une organisation.

Margaret Thatcher (première femme ministre britannique), surnommée « la dame de fer » incarne parfaitement ce type de leadership. En effet, elle a particulièrement réussi à attirer l’attention du grand public sur son leadership. Grâce à son charisme, sa bravoure et sa persévérance, on pouvait compter sur sa détermination à pouvoir atteindre les objectifs fixés.

Pour la petite histoire, par sa rigueur et sa capacité à faire preuve de leadership, elle a amené l’Union Nationale des Mineurs à effectuer d’importantes provisions de charbon. Ce qui a anéanti graduellement leur force de frappe. De plus, ses qualités de leader lui ont permis à les pousser à renoncer à leur droit sans obtenir un accord préalable.

En outre, l’exemple du leader qu’est devenue Margaret Thatcher a permis à la Grande-Bretagne d’avoir une meilleure alliance politique. Ce qui a permis à ce pays d’avoir une puissante position dans les relations extérieures.

 

2 – Exemple de leader exigeant une démarche procédurale

Le modèle de leadership qui suit une démarche procédurale s’applique fortement dans la mise en œuvre des procédures judiciaires d’une organisation. Exercer un leadership de ce type implique le plus souvent, à ce que soit fait dans le strict respect de la feuille de route toute activité de l’entreprise. L’efficacité du leadership suivant une démarche procédurale repose ainsi sur une mise à jour régulière de la procédure de l’entreprise.

Cependant, cette forme de leadership et management pourrait s’avérer singulièrement avantageux dans l’armée ou dans les unités de production. Ces domaines exigent que chaque personne applique à la lettre sans poser de question ce qui devrait être.

Adam Smith reflète l’exemple parfait qui exerce un leadership exigeant une démarche procédurale. En effet, celui-ci a joué un grand rôle dans la grande révolution des chaînes de production industrielle. Ce qui l’a amené à répartir les différentes tâches au sein d’une chaîne de production afin d’avoir une importante production.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  5 étapes clés pour se fixer des objectifs

Faisant preuve d’un bon leadership, il a exigé dans une unité de production des travaux spécialisés. Prouvant ainsi qu’une telle division des tâches est plus efficace que le travail solitaire lorsqu’il s’agit de grandes productions. Par ailleurs, ce principe de leadership organisationnel de travail reste selon Smith, applicable à tout un pays ; et non aux sociétés uniquement.

 

3 – Le leadership motivationnel efficace

Assurer un leadership motivationnel permet de procurer à chaque membre du personnel de l’inspiration, de l’encouragement afin de se surpasser davantage dans leurs activités. Mener une équipe avec un leadership efficace vise à conduire votre personnel à aller au-delà de sa zone de confort. Vous êtes appelé à les motiver dans le but d’avoir un certain changement qui pourra façonner la réussite de votre organisation.

Pour avoir un leadership motivationnel efficace, il faudra privilégier un cadre de travail respectueux de l’éthique, avec des valeurs claires et nettes.

L’ex-président américain Barack Obama est ici le bel exemple de leaders efficaces en développant un tel leadership mobilisateur. En effet, un leadership motivationnel efficace motive à chaque occasion chaque collaborateur en lui montrant la voie. Ainsi, il a su assurer un leadership efficace en voyant aussi bien des opportunités que des possibilités là où ses collaborateurs voyaient des obstacles. De plus, Obama a créé au sein de son personnel une idéologie d’intégrité et une culture de transparence exceptionnelles. Évidemment, cela a conduit à une loyauté indéfectible au sein de son personnel et a rendu son administration efficace.

Entre autres, avec un cri de campagne comme « Yes we can », il a été persuasif et a réussi à convaincre la majorité des Américains. Cela a fait naître dans leur cœur de l’espoir, ce qui les a conduits à lui faire confiance.

 

4 – Exemple de leader participatif 

Ici, le leader passe par un réel encouragement pour que le personnel prenne part à la prise de décision au sein de l’entreprise. Ainsi, il lui donne l’opportunité de s’exprimer et de contribuer aux résolutions des problèmes éventuels auxquels fait face l’organisation. En effet, être un leader participatif, c’est d’être axé sur le fait qu’il soit assez imposant pour avoir le dernier mot.

Walt Disney, le créateur du plus bel endroit au monde et auteur de plusieurs films d’animation, était ce type de leader. D’ailleurs, pour produire un film de long métrage, il a fallu l’intervention de nombreux acteurs. Ce qui leur donnait droit à une implication personnelle du point de vue artistique et idéologique.

Avec un style de communication claire de sa vision, Disney a fait en sorte que les différentes suggestions soient prises en considération. Ce faisant, il a réalisé de très beaux films d’enfant les plus éternels de notre ère. Ce type de leadership a porté ses fruits parce qu’avec toutes les différentes interventions, Disney, leader visionnaire, avait le dernier mot.

 

5 – Le leader qui privilégie le laissez-faire

Ici, le dirigeant n’est pas le meneur d’équipe. Il s’agit plutôt d’une méthode concrète où l’organisation se base sur la notion de dépendance à l’égard de  subordonnés. Ainsi, le personnel se charge lui-même d’effectuer une meilleure gestion de son temps. Par contre les managers optent pour des conseils simples et tendres pour exercer leur leadership.

Larry Page et Brin Sergey, les promoteurs de Google, résument parfaitement l’exemple de leader ayant privilégié le laissez-faire. En effet, grâce aux capacités de leadership de ces premiers, ils ont réussi à introduire au sein de leur entreprise, une politique dite « la politique des 20 % ». Ce type de leadership participatif encourage les employés à passer 20 % de leur horaire de travail à échanger entre eux. Ce qui leur permettra d’acquérir des idées innovantes profitables et durables à Google à long terme.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le management opérationnel : définition, principes et fondements

De nombreux fruits ont pu émerger de cette initiative. Il s’agit de :

  • Google Actualité
  • AdSense
  • Google Mail

Par ailleurs, ces différents outils créés génèrent encore aujourd’hui des milliards à l’entreprise.

Larry et Sergey devaient faire une entière confiance à la compétence d’innovation de leur personnel. En effet grâce au management participatif, ces derniers devaient être capables d’avoir de la motivation et de l’humilité pour demander de l’aide si possible.

 

Exemple de leader : ce qu’il faut savoir sur les capacités de leader

Voici le top 6 des compétences de bons leaders. Il n’existe aucun leader qui puisse assimiler parfaitement un type donné de leadership. Par contre, il y a des caractéristiques qui les lient. En voici des exemples de qualités de leadership :

  • Intégrité : Le leadership motivationnel efficace de Barack était basé sur l’intégrité. Cela a non seulement motivé son personnel à le positionner comme un leader, mais aussi tout un pays voire le monde entier.
  • Vision : L’explication claire et nette de la vision de Disney sur ses différents projets lui a valu un grand succès. Il a fait preuve d’un véritable leadership qui permet de s’assurer que son équipe avance parfaitement dans les objectifs fixés.
  • Reconnaissance du succès : Qu’il s’agisse du succès personnel ou collectif, le personnel sera plus motivé à aller au-delà de leurs capacités. Donc, exercer son leadership en reconnaissant chacun sa juste valeur pour plus de motivation au travail.
  • La motivation des employés : Donner un esprit de totale satisfaction à vos employés va jouer sur leur rendement avec le temps. Alors, ne vous arrêtez pas en un si petit chemin. Pour manager efficacement et développer le leadership auprès des équipes, incitez-les à se surpasser et faites en sorte que la revalorisation soit à la hauteur de l’exigence.
  • Capacité à enseigner et bouger avec le temps : Pour renforcer son leadership, le manager n’a aucun intérêt à demeurer coincé dans son passé. Pour cela, révisez le plus souvent vos réformes et ayez l’assurance qu’elles sont connues de tous.
  • Fiabilité du leader : être un exemple de leader montre qu’on peut vous faire confiance. Pour adopter un style de leadership solide, essayez de tenir vos promesses en cherchant à atteindre vos objectifs.

 

Conclusion

Se contenter d’un style unique de leadership ne pourra pas vous aider en tant que leader au sein d’un groupe ou d’une équipe. Pour cela, compte tenu de chaque situation, n’hésitez pas à passer à un style de leadership qui convient le mieux pour être un bon leader.

L’exemple de leader efficace implique une ouverture d’esprit pouvant vous amener à une meilleure gestion des situations. Alors, un esprit de leadership et une bonne maîtrise de cette aptitude vous permettra de mener à succès votre entreprise.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Une réflexion sur “Exemple de leader : 5 styles de compétences de leadership

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :