Réussir Son Management

Des outils et des pensées pour impulser la réussite collective et être plus efficace

Réussir Son Management

ISO 20121 : pour un management responsable de l’évènementiel

N'hésitez pas à partager cet article :

Ayant souvent des répercussions négatives sur l’environnement et l’humain, notamment au niveau local, l’évènementiel a sa propre norme de management responsable : ISO 20121. Rigoureuse, elle s’adapte pourtant à toutes les organisations et fait autant de bien à leur réputation et leurs performances qu’à la planète. Une norme à connaître, utile à tous les acteurs du secteur.

Article de Dominique Wolff, Wolff-Consulting, consultant senior en management stratégique et RSE/RSO.

ISO 20121 : pour un management responsable de l’évènementiel

 

ISO 20121 : une certification pour des évènements responsables

ISO 20121 est une norme internationale certifiable qui s’applique au management des évènements ponctuels et récurrents. Les exigences peuvent être alignées sur le contexte de toute organisation. Plus d’une centaine d’acteurs de l’évènementiel en France ont obtenu la certification ISO 20121 : des spectacles, des chaînes hôtelières, des centres des congrès, des offices de tourisme, des prestataires en évènementiel, des professionnels de la restauration, de grands évènements comme les Jeux olympiques de Paris 2024… 

Créée en 2012, la norme ISO 20121 garantit que des évènements sont organisés à partir d’une démarche qui réduit leur impact environnemental, économique et social. Vous êtes accompagné dans la mise en place progressive des changements nécessaires, afin d’être en conformité.

 

Les actions concrètes avec la RSE de l’évènementiel

La norme des « Systèmes de management responsable appliqués à l’activité évènementielle » permet à chaque organisation engagée dans la démarche de certification d’améliorer ses atouts. Chaque professionnel détermine ses axes de travail, car ISO 20121 ne prescrit aucun objectif spécifique. Il appartient aux entreprises d’identifier les actions concrètes à développer, pour que leur système de management réponde aux exigences de la certification ISO 20121.

Quelques exemples d’actions pouvant être mises en œuvre :

  • incitation à la mobilité douce
  • priorisation de l’ancrage territorial
  • amélioration de l’accessibilité PMR
  • plan d’action d’égalité professionnelle
  • sensibilisation des collaborateurs à la RSE
  • réduction des produits à usage unique
  • optimisation du système de gestion des déchets
  • augmentation de la part des énergies renouvelables
  • déploiement d’une politique d’achats responsables
  • mise en place d’une initiative solidaire

 

Le fonctionnement de la certification ISO 20121

ISO 20121 exige pour la certification d’identifier ses parties prenantes et leurs besoins, toutes les matérialités avec une classification des enjeux prioritaires, l’élaboration d’un plan d’action dédié à la mise en œuvre de la stratégie de management durable. Tout cela implique la sensibilisation de toutes les parties prenantes aux enjeux, avec des formations du personnel et la rédaction de documents formels pour l’application de la stratégie.

On distingue toutefois deux approches, pouvant convenir aux évènements ponctuels ou aux évènements récurrents, auquel cas, la certification ISO 20121 est attribuée pour 3 ans et un système d’amélioration continue sera contrôlé par un audit de surveillance, une fois par an.

 

Les avantages à être certifié ISO 20121

Suivre toute la démarche de certification, c’est être accompagné dans les transformations nécessaires, qui permettent de mieux répondre aux exigences de l’ensemble des parties prenantes. Par conséquent, il s’agit d’un excellent moyen d’améliorer à la fois le cadre de travail des collaborateurs et la satisfaction des partenaires et des clients.

La norme RSE de l’évènementiel reprend les grands piliers de la RSE, ce qui inclut la transparence dans la communication sur le développement durable, la valorisation de l’économie circulaire et l’optimisation des ressources.

La quintessence de la norme consiste à vous faire faire des économies. La réduction des coûts représente ainsi un bénéfice majeur, parallèlement à l’amélioration de l’image de marque, et c’est fréquemment un important levier de motivation pour les salariés. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Management responsable : principes, défis et mise en œuvre

Un organisme, une association ou une entreprise certifiée ISO 20121 a démontré sa conformité à une norme reconnue partout dans le monde. Elle va mesurer ses progrès, appliquer des actions correctives et anticiper les changements de réglementations. Tout est évalué et strictement surveillé. Il n’existe actuellement pas de meilleure solution si vous souhaitez valoriser vos bonnes pratiques RSE dans le secteur de l’évènementiel et gagner en crédibilité.

 

Obtenir la certification ISO 21121 : comment ça marche ?

Pour que l’efficacité de vos efforts soit reconnue, ils doivent être conformes à la norme. Cela commence par un diagnostic de vos activités et de ce que vous faites déjà en matière de RSE. Vous pouvez faire appel à un conseiller ou consultant RSE pour initier les démarches. 

Un responsable (ou plusieurs) se forme au contenu de l’ISO 20121 et devient généralement le référent du projet. Une fois que les enjeux sont clairement identifiés, les exigences peuvent être transposées dans un plan adapté à l’organisation, d’abord avec la rédaction d’une politique spécifique. La mise en œuvre des mesures qui ont été décidées est idéalement contrôlée par un audit blanc ISO 20121. L’audit officiel de certification sur site est réalisé par une tierce partie. Avant de connaître la décision, vous recevez un rapport d’audit. 

Qui prend cette décision ? L’organisme ISO n’attribue pas les certifications de ses normes. Seuls les organismes certificateurs reconnus par le COFRAC (unique organisme accréditeur en France) peuvent délivrer la certification ISO 20121, comme l’AFNOR ou Bureau Veritas.

Combien de temps pour être certifié ? De nombreux mois peuvent s’écouler entre le diagnostic et la certification, mais cela dépend de multiples facteurs, comme les pratiques mises en œuvre et la taille de l’entreprise.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous souhaitez développer l'engagement et la responsabilisation de votre équipe ?

Alors téléchargez gratuitement mon eBook de + de 40 conseils :

« Comment avoir des équipes plus motivées et plus efficaces ? »