Sens relationnel : 5 clés pour entrer en contact et interagir plus facilement

N'hésitez pas à partager cet article :

Le relationnel consiste en un « lien d’interdépendance, d’interaction, d’analogie, » ou encore du fait d’une « personne qu’on connaît, avec laquelle on a des rapports mondains, professionnels, etc. » (Larousse). Une des clés d’une bonne intégration dans nos sociétés et donc le sens du relationnel.

L’aisance relationnelle consiste en la propension d’une personne à « entrer en contact » et « interagir » facilement avec d’autres personnes. Il s’agit d’une compétence à part entière : celle d’être capable de créer du lien avec autrui, d’user de sa sensibilité, mais également de son empathie dans ses relations interpersonnelles. 

L’intelligence sociale consiste à prendre en compte l’autre dans ses interactions sociales, grâce à de bonnes capacités relationnelles. Alors, quelles sont les clefs de l’intelligence relationnelle ? 

Compétences humaines, compétences relationnelles, aisance relationnelle, adaptabilité, compréhension de la communication non verbale notamment émotionnelle, aptitudes relatives au savoir-être, relation client excellente, travail d’équipe, sont autant de critères permettant de déterminer l’aisance relationnelle d’un individu. 

Un bon recruteur sera en mesure d’appréhender les grandes qualités relationnelles de son interlocuteur, qui ne peuvent être évaluées par l’intermédiaire de la lettre de motivation. 

Être doté de qualités relationnelles est un atout indéniable et vital pour certains secteurs d’activités et certains services, notamment pour ce qui concerne le service commercial. 

Avoir un « bon contact » est en tout cas le cœur de métier du monde des affaires en général.

Sens relationnel : 5 clés pour entrer en contact et interagir plus facilement

 

Les caractéristiques phares du sens relationnel

Parmi les caractéristiques du « sens relationnel », on retrouve notamment la communication, la persuasion et la négociation.

 

Communication

Savoir négocier et persuader nécessite d’abord de savoir communiquer. Pour cela, il faut évidemment faire preuve de diplomatie, avoir un esprit critique, et être capable d’affirmation de soi. Le sens du relationnel et l’esprit d’équipe sont autant de capacités qui se développent avec l’expérience professionnelle et personnelle d’une communication adaptée.

 

Persuasion

Les recruteurs cherchent aussi des candidats capables de persuasion, et ce, quel que soit le poste convoité. Cela est d’autant plus vrai pour ce qui concerne les qualités attendues chez un commercial : le sens du relationnel et de la persuasion sont très recherchés. Au-delà des techniques de vente, la capacité à convaincre les prospects, fidéliser les clients et faire preuve de persuasion est essentielle.

 

Négociation

L’une des caractéristiques clefs d’un excellent relationnel consiste à avoir le sens du contact et savoir négocier. Pour cela, des qualités humaines sont indispensables, telles qu’avoir le sens du contact, faire preuve d’écoute active, être doté d’un savoir-faire relationnel et faire preuve d’adaptabilité.

 

Comment développer son sens relationnel ? 

Le « savoir-être relationnel » n’est pas de posséder des compétences techniques. Être un bon chef de projet, c’est avoir une bonne capacité de communication, être force de proposition et doté de qualités humaines et relationnelles.  Comment développer ses aptitudes comportementales et mettre en valeur les qualités de l’intelligence émotionnelle, dont nous sommes finalement tous dotés à plus ou moins grandes échelles ?

 

1. Travailler ses compétences

Il est tout à fait possible de développer ses aptitudes relationnelles. 

Pour cela, la personne souhaitant développer ses qualités devra être objective sur l’étendue du travail relationnel qu’elle doit opérer. 

Afin que les nouvelles compétences de la personne apparaissent et deviennent naturelles ou se renforcent, il est nécessaire de fournir des efforts sur le long terme dans des mises en situation quotidiennes. 

Par exemple, l’écoute active peut être mise en place si vous en avez la volonté et décidez d’être vigilant à l’attention que vous portez à vos interlocuteurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment faire des présentations efficaces avec la méthode Pecha Kucha ?

L’intelligence sociale peut notamment être renforcée si : 

  • Vous développez votre capacité à vous adapter aux environnements 
  • Essayez de faire preuve d’empathie au quotidien
  • Montrez de la reconnaissance et du respect à vos collaborateurs et/ou aux membres de votre famille

 

2. Surmonter ses peurs facilite le sens relationnel

Il existe de nombreux freins relatifs au développement du bon sens relationnel parmi lesquels nos peurs, dont il est nécessaire de s’affranchir. Untel possède des qualités recherchées pour développer son portefeuille client et dispose des aptitudes pour ce faire : vous vous comparez ; jamais vous ne serez à la hauteur. 

Vous pouvez développer votre sens du relationnel en vous intéressant aux autres, et notamment à ceux qui réussissent mieux que vous (dans certains domaines uniquement). Comprenez bien que nous ne sommes pas nés avec les mêmes armes, et que votre gestion du stress face aux autres est essentielle.

Plus vous affronterez vos peurs, plus elles disparaîtront. Ces peurs peuvent concerner l’approche d’autrui, le rejet, ou encore l’opinion des autres sur vous. 

Pour cela, vous pouvez d’ores et déjà travailler votre image et décidez demain de la personne que vous voulez être. Votre personnalité est aussi une image que vous vous construisez. Construire votre crédibilité dans différents environnements est à votre portée.

 

3. Savoir communiquer 

Dans son ouvrage « Comment se faire des amis ? » Dale Carnegie donne quelques clefs permettant d’améliorer sa communication. Il explique que pour apporter du positif dans les relations humaines, il faut tout d’abord être capable de ne pas pointer les défauts des autres (l’autre ne se remettant que très rarement en question), mais plutôt souligner ses qualités. 

Il ne s’agit pas de faire preuve d’hypocrisie, mais bien de développer un savoir-faire consistant à s’appuyer sur les leviers relatifs aux qualités de l’autre pour qu’il soit à l’aise et en confiance en votre présence. Comprendre les besoins et les motivations d’autrui peut permettre d’avoir un bon relationnel. 

Vous pouvez montrer à votre collaborateur à quel point vous êtes reconnaissant de son efficacité, mais il serait inutile de le pousser dans ses retranchements quand il s’agit de souligner à quel point il est radin. 

Cela consiste peut-être à faire preuve de bon sens pour certains, mais pas pour nous tous.

 

4. Être digne de respect, et donc de confiance

Parmi les quatre accords toltèques, l’une des promesses introspectives consiste à avoir une parole impeccable quand il s’agit des autres, mais aussi quand il s’agit de soi-même. Ce second aspect est souvent passé à la trappe dans le sens relationnel.

Comment imposer le respect de votre personne si vous êtes sans cesse en train de faire preuve d’auto-dérision à votre égard ? 

Une expérience réussie avec l’autre consiste notamment à lui montrer vos qualités (de manière modérée évidemment) ; à quel point vous êtes rigoureux, doté de bonnes capacités d’écoute, ou pensez avoir les compétences nécessaires en termes de leadership ! 

L’autre s’appuie sur ces données relationnelles pour se faire une opinion de vous. Inutile de lui préciser que vous êtes désorganisé et très souvent borné (même sur le ton de la plaisanterie). 

Pour cela, il faut évidemment avoir une bonne estime de soi… 

 

5. Créez un lien fort entre vous et autrui

Développez vos qualités au sens littéral du terme et soyez vous-même. Par exemple, si vous n’aimez pas les conflits et/ou vous sentez capable de les désamorcer, alors agissez en conséquence.

De plus, soignez vos relations sur la durée. Aussi, certaines personnes sont intuitives et ont la capacité de comprendre l’autre rapidement, d’autres ont besoin de plus de temps. Si vous faites partie de la seconde catégorie, posez des questions, toutes proportions gardées. Vous trouverez forcément une qualité ou un intérêt commun : cela est essentiel dans la création d’un nœud et donc de la mise en place d’un bon relationnel avec autrui.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pourquoi et comment développer son adaptabilité professionnelle ?

En comprenant les jeux de rôle (le sérieux, l’intellectuel, le geek, le blagueur, le caractériel), vous pourrez rapidement cerner une personne. Le but n’est certainement pas de limiter la personnalité d’un individu dans un cadre spécifique. Mais bien de s’en inspirer pour éventuellement adapter son comportement. 

Sachez que chaque rencontre est une opportunité (avoir un client, trouver une nounou, débloquer une situation délicate). De plus, il est essentiel à votre réussite de créer du lien. Pour cela, valorisez vos interlocuteurs et faites bon usage du langage non verbal. Sachez quand vous pouvez prendre la parole, choisissez vos mots et ne parlez pas à tort et à travers. Vous ferez du bruit pour rien. 

Développer son relationnel, c’est possible, et cela sans changer qui vous êtes : « Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être, mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre » (Marc-Aurèle).

 

L’importance du sens relationnel 

Développer ses compétences personnelles dans un cadre relationnel, c’est s’assurer d’expériences professionnelles réussies. Le sens du relationnel peut vous permettre d’aborder facilement des inconnus et vous ouvrir des portes vers des opportunités. 

Développer son relationnel, c’est aussi avoir la possibilité de constituer un réseau fourni en connaissances et en ressources. 

Le relationnel appelant le relationnel, vous pourrez intégrer de nouveaux réseaux, serez plus à l’aise dans le fait de travailler en équipe et pourrez faire preuve de polyvalence. 

De plus, vos messages seront clairement communiqués, vos liens sociaux solides, vos méthodes de négociations rodées ; vous pourrez gérer les conflits, persuader autrui et gravir les échelons de vos objectifs personnels et professionnels.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :