Faire du télétravail : comment mettre en œuvre correctement le télétravail ?

N'hésitez pas à partager cet article :

Le télétravailleur est un salarié ou un autoentrepreneur (freelance) dont le statut est particulier. En effet, sa vie professionnelle se déroule au sein de son « domicile » ou en tout cas, dans un lieu éloigné d’une structure établie. Dans quelle mesure peut-on mettre en place le télétravail et faire du télétravail ?

Malgré un « retour à la normale » – 31% des salariés appartenant au secteur privé étaient en télétravail en décembre 2020, une proportion similaire à l’avant-crise selon l’assureur Generali -, l’organisation du travail a été repensée et cela impacte aussi bien les employeurs que leurs collaborateurs. 

Qu’il s’agisse des grandes entreprises, ou du travail nomade instauré par des startups, les modes de travail évoluent (secteurs privé et public confondus). Ils requièrent de se dérouler en bonne et due forme.

Faire du télétravail : comment mettre en œuvre correctement le télétravail ?

 

Les entreprises et le télétravail

Autoentrepreneur, travailleur à domicile, télécentres d’appels, centres de télétravail, etc. Bien que le travail flexible ait d’abord pris de l’ampleur en raison du COVID-19, l’insertion de l’agilité et de la flexibilité au sein des petites, moyennes et grandes entreprises, encourage la mise en place du télétravail.

 

Faire du télétravail en entreprise

Aussi, le télétravail à domicile ne peut porter ses fruits que lorsqu’il est structuré, permet la mise en place de canaux de communication et répond à des exigences en matière de productivité. 

Heureusement, les innovations en termes de technologie de l’information ont rendu le télétravail beaucoup plus facile à gérer. Ceci, grâce aux logiciels qui permettent de contrôler la productivité. 

Les entreprises sont donc de plus en plus nombreuses à faire le pari du télétravail. Elles laissent à leurs collaborateurs davantage de flexibilité.

 

Le poste est-il adapté au télétravail ?

Quels sont les emplois qui permettent aux collaborateurs de travailler de manière indépendante ? Quelle fonction permet de bénéficier de la flexibilité de travailler chez soi ? 

Toutes les professions ne sont pas favorables au travail à distance. Par exemple, il serait très difficile pour le réceptionniste de répondre au téléphone. Tout comme il ne peut pas accueillir de visiteurs depuis le confort de son domicile.

Aussi, les managers doivent déterminer qui sont les collaborateurs qui peuvent exercer leur emploi à domicile. Le télétravail dépendra ainsi du degré de confiance instauré entre les parties. En outre, le télétravail ne convient pas à tous les salariés. Ceci, en raison de leur manque d’ancienneté ou de leur personnalité. 

Vous pouvez donc commencer par établir différents critères pour déterminer quels emplois s’avèrent admissibles au télétravail, et quels emplois ne conviennent pas en raison de la personne qui l’occupe, ou en raison des missions inadaptées au télétravail.

 

Les objectifs du télétravail

Faire du télétravail présente des avantages (et des inconvénients) pour les salariés. Les entreprises doivent déterminer les objectifs de la mise en place d’une telle politique. 

Ainsi, le télétravail peut répondre à des objectifs tels que :

  • Favoriser la proactivité des collaborateurs.
  • Encourager la flexibilité et l’agilité.
  • Développer des équipements de cyber sécurité.
  • Créer des espaces permettant de faire du télétravail.
  • Mettre en place des réseaux de communication digitale.
  • Permettre aux collaborateurs d’avoir un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.
  • Éventuellement, mieux définir la culture d’entreprise.

 

La réorganisation des process

Le travail à domicile en particulier et le travail à distance en général sont des pratiques qui peuvent être mises en place facilement. Cependant, elles nécessitent d’être encadrées afin que la flexibilité générée auprès de l’employé ne nuise pas à la productivité. 

Aussi, l’une des erreurs commises par de nombreuses organisations consiste à ne pas rédiger de politique relative au travail à domicile. En effet, un accord sur le télétravail est vivement conseillé dès lors que la demande de travailler à domicile émane de l’entreprise ou du collaborateur. 

L’accord est alors un guide au service du collaborateur dans son travail nomade. Ce dernier doit rester un travail collaboratif et s’insérer dans son activité professionnelle, et ce, en dépit de l’éloignement physique.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le management Kaizen : pourquoi l’intégrer au sein de votre entreprise ?

 

Les critères pertinents

Au-delà de remplir les critères relatifs au télétravail, la prise de poste « en télétravail » doit être accompagnée et être conforme à des exigences en termes de productivité. Cela est d’ailleurs valable pour les travailleurs indépendants (freelances).

Certains aspects « techniques » et « humains » doivent être appréhendés pour mettre en place le télétravail parmi lesquels :

  • Le lieu de travail de télétravail (travailleur à la maison, bureaux satellites, espaces de coworking…)
  • La connexion internet est-elle de qualité ? 
  • L’assurance multirisque, assurance habitation, etc. 
  • Le nombre de jours par semaine où le télétravail est autorisé 
  • La détermination de la durée du travail en télétravail 
  • Le matériel de bureau fourni par l’organisation
  • La protection des informations confidentielles 
  • Les comportements attendus des télétravailleurs afin de favoriser la mise en place du télétravail 
  • Les outils, logiciels, installations éventuelles

 

Faire du télétravail par l’intermédiaire d’un contrat

Dès lors que l’entreprise et le collaborateur se sont mis d’accord pour mettre en place le télétravail, un contrat de travail ou un avenant au contrat peuvent permettre de préciser les conditions dans lesquelles celui-ci est établi. 

L’accord collectif interprofessionnel prévoit parfois des conditions relatives à la mise en place du télétravail. Il est nécessaire de le consulter en amont. À noter que le temps de travail doit être déterminé, comme dans tout contrat de travail classique.

Le télétravail peut être conditionné à une période d’essai (notamment prévue par l’accord d’entreprise) durant laquelle les performances du collaborateur sont évaluées. Un meilleur équilibre de travail à distance s’avère conditionné à une communication efficace concernant la mise en place du travail à distance.

 

L’importance de la communication

Les managers des personnes qui travaillent à domicile doivent mettre en place des canaux de communication, tels que Slack et s’inspirer d’outils de travail pratiques comme Airtable afin de mener à bien les projets efficacement ET à distance. 

Dès lors que vous constatez que vos collaborateurs peinent à rester productifs, travaillez avec eux pour comprendre où se situent leurs difficultés. Comme nous l’avons souligné, le télétravail est loin d’être adapté à tous les profils.

 

Les outils informatiques

Partage de documents en drive, partage des documents dans le cloud, calendriers synchronisés, etc. 

La mise en place du télétravail est plus facile qu’avant. Ceci, grâce à l’apparition des nombreux logiciels permettant d’améliorer la gestion de projet à distance. 

Non seulement cela permet aux salariés physiquement présents de gagner en productivité, mais conduit les télétravailleurs à être plus efficaces.

 

Les salariés et le télétravail

Le salarié doit être entendu dès lors qu’il est en situation de télétravail afin que ses conditions de travail ne soient pas dégradées.

 

Faire du télétravail en tant que collaborateur

Le fait de travailler à distance présente quelques contraintes et plusieurs avantages. De plus, avoir un emploi à domicile ou faire du télétravail s’appréhende différemment en fonction de la personnalité des collaborateurs. Parmi les inconvénients généralement constatés, on retrouve la difficulté à différencier sa vie professionnelle et sa vie privée. 

Certains représentants du personnel tirent ainsi la sonnette d’alarme concernant les risques psychosociaux. Des négociations collectives relatives à la modification de la convention collective en matière de télétravail sont nécessaires afin de maintenir un niveau de qualité de vie au travail soutenable.

 

L’importance du cercle social et de l’entourage familial

Les avantages du travail à distance sont nombreux. Cependant, il semblerait que les risques psychosociaux apparaissent en raison de l’isolement. Afin d’éviter de telles conséquences, vous pouvez envisager un temps partiel afin de passer une journée de travail (de temps en temps) à vous sociabiliser. 

L’organisation d’événements informels permettant de réunir les travailleurs peut également s’avérer pertinente. Le fait de prendre l’air, d’être avec des amis ou en famille, et le fait d’être entouré en général permettent de gagner en productivité et de favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le dilemme du prisonnier : comprendre l’intérêt de la collaboration

 

L’environnement de travail

Vos espaces de travail doivent s’adapter.

Le droit du travail, introduit par le Code du travail (notamment les ordonnances Macron) et précisé par une convention collective de travail, permet d’encadrer les frais professionnels engendrés par le télétravail. Le salarié et l’employeur doivent donc se mettre d’accord sur de telles considérations dès lors que l’idée de travail à domicile émerge. 

Les collaborateurs ne doivent donc pas hésiter à consulter les accords collectifs avant d’initier leurs activités à domicile. La charte élaborée par l’entreprise doit d’ailleurs prévoir de tels aspects : prêt d’ordinateur portable, mise sous pli des logiciels à installer, etc. Un tel accord permet de formaliser le télétravail ainsi que l’environnement de travail à domicile.

 

Résister aux distractions et apprendre à se motiver

Gagner de l’argent en tant que travailleur nomade et choisir ses heures de travail grâce au travail salarié à domicile permettent de gagner en liberté, au détriment d’une charge de travail parfois importante et ce, en raison de la mauvaise gestion du temps dès lors que l’on fait face aux distractions de son domicile. Aussi, nul collaborateur ou manager ne se trouve à vos côtés pour vous motiver. Personne n’est là pour vous permettre de concilier votre environnement avec les missions qui vous sont assignées.

 

En conclusion 

Qu’ils travaillent chez eux ou en entreprise, qu’ils choisissent ou non leurs horaires, que ce soient des pratiques occasionnelles ou ponctuelles, le travail à domicile est rendu possible grâce aux technologies de l’information, et les échanges virtuels devraient se développer dans les années à venir, et ce, notamment afin de favoriser le télétravail.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :