Les croyances limitantes : 6 étapes pour les identifier et les transformer

N'hésitez pas à partager cet article :

Avez-vous l’intime conviction que vous ne serez jamais à la hauteur de vos ambitions ? Oui ? Alors vous êtes confronté à une ou plusieurs croyances limitantes.

Les croyances limitantes sont partie intégrante de notre inconscient et défavorisent notre mental en raison des croyances négatives. Les croyances limitantes polluent nos pensées. Il est important de prendre conscience de ce système de croyances négatives au travers des affirmations de nos ambitions. 

Les croyances négatives peuvent être changées en croyances ancrées et croyances profondes plus fortes que les croyances limitatives. 

Ces croyances sont liées à un manque de confiance en soi, à une zone de confort délimitée et à des systèmes de croyances ancrés en raison de notre héritage familial.

Les croyances limitantes : 6 étapes pour les identifier et les transformer

 

Les croyances limitantes, que sont-elles ?

 

La croyance limitante, croyance irréaliste ou croyance irrationnelle 

Nous avons tous des croyances limitantes. Une croyance limitante est une idée, une pensée que nous prenons pour acquise, pour vraie. Le problème est que cette croyance nous empêche d’atteindre un de nos objectifs de manière irrationnelle.

Son origine trouve sa source dans notre passé, nos expériences familiales et plus généralement nos expériences passées, dans la mesure où il s’agit souvent de ce que notre entourage nous a fait croire de nous et de notre valeur.

Ces derniers sont confrontés à leurs propres limites lorsqu’ils sont observateurs de notre expansion, de notre ambition et de nos rêves. On pourrait parler de croyances limitantes, et de leur fléau ! 

Pourquoi ?  Parce que les croyances limitantes arrivent à nous convaincre que nous ne sommes pas capables de réaliser une action et d’atteindre un objectif. Par conséquent, nous n’essayons même pas.

 

Exemples de croyances limitantes  

Penser que vous ne pourrez jamais être indépendant financièrement, car vous n’avez pas les épaules pour gérer une entreprise, croire que jamais vous ne pourrez avoir un partenaire respectueux parce que vous pensez (inconsciemment) que vous ne méritez pas d’être aimé, être convaincu que vous ne pourrez jamais courir une heure, etc.

Quand on vous dit que les croyances limitantes sont un fléau en ce qu’elles font passer certains individus à côté de la vie qu’ils auraient dû avoir, ce n’est pas un euphémisme !

 

Si j’ai ça, alors je serai heureux

Une autre croyance limitante consiste à penser qu’en ayant quelque chose, nous serons heureux. Il n’en est rien ! 

Cette croyance vous conduit à foncer tête baissée pour accéder au bonheur. Cela est peine perdue. Si votre désir est d’obtenir quelque chose pour être heureux, alors votre bonheur sera de courte durée. Essayez d’abord d’être heureux avec ce que vous possédez avant de tenter d’avoir plus pour augmenter votre propension au bonheur !

 

Ignorer l’action pour plus de confort

La vie requiert des actions, des changements, et si votre état d’esprit est celui de la passivité en raison du blocage qui vous habite, cela ne fera qu’empirer votre environnement et contribuera à votre mal-être. Vous serez toujours sujet à un stress désagréable. 

Vous devez être en accord avec vous-même et vos envies. Vos blocages ne pourront disparaître que si vous prenez des actions concrètes.

 

Les autres savent mieux que moi 

Votre estime de vous ainsi que votre confiance en vous sont indispensables pour évoluer dans ce monde. Vous pouvez vous tromper sur les opinions ou les prises de position qui sont les vôtres. Cependant, vos pensées vous appartiennent et personne ne peut remettre en question la personne que vous êtes, vos valeurs et votre personnalité. Aussi vous ne pouvez pas plaire à tout le monde. Cela importe peu puisque vous êtes en accord avec vous-même.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Happy management : 5 astuces efficaces pour un cadre de travail positif

Apprendre à vous faire confiance est donc PRIMORDIAL !

 

Tout ça n’arrive qu’à moi

L’une des croyances les plus irrationnelles est la croyance selon laquelle vous n’avez tout simplement pas de chance. Quoi que vous viviez, vous n’êtes pas seul à l’avoir vécu et seule votre capacité de résilience peut vous dégager de situations malheureuses ou inconfortables. 

Alors, comment se débarrasser de ces croyances irrationnelles ?

 

Les étapes pour cesser d’avoir des croyances limitantes 

Avant de se débarrasser des croyances limitantes, il est important d’apprendre à les repérer.

 

Étape 1 : Repérez les croyances limitantes 

Les croyances limitantes s’immiscent dans nos pensées sans nécessairement que nous nous en rendions compte. C’est la raison pour laquelle elles sont insidieuses. Pour cela, il est important de repérer quels sont vos désirs profonds, et les raisons pour lesquels vous ne les réalisez pas. Le plus souvent, vous pourrez alors vous apercevoir de la raison qui vous décourage.

Vous vous rendrez compte que les croyances limitantes sont le fait d’autrui et de vous-même : peur du regard des autres, manque de confiance en soi, faible estime de soi… les croyances limitantes sont nombreuses. Il est nécessaire de faire un travail sur soi pour être objectif et les repérer comme il se doit. 

Il est nécessaire de lâcher-prise. En identifiant ses croyances limitantes, nous pouvons les transformer en croyances constructives ou positives.

Se libérer des croyances limitantes, cela est tout à fait possible : il « suffit » de se libérer de ses croyances limitantes pour les transformer en croyances positives ou constructives.

Afin de se débarrasser des croyances limitantes, il existe quelques outils indispensables :

 

Étape 2 : Nommez la croyance

Le fait de repérer (étape 1) les croyances limitantes permet de les nommer puis d’appréhender la prochaine fois que cette petite voix intérieure ne cesse de vous dévaloriser. Vous pouvez les noter et apprendre (avec du temps) à les faire taire. Vous devez faire de vous votre meilleur ami et votre meilleur allier.

 

Étape 3 :  Visualisez

Visualiser sa réussite, c’est déjà avoir parcouru une première partie du chemin. Pourquoi ?

En raison des croyances limitantes bien sûr ! Vous pourrez prendre les actions concrètes que vous voudrez et faire preuve de pragmatisme. Si vous ne croyez pas en vous parce que vous ne pensez pas mériter de réussir, vous pouvez jeter l’éponge. Vous ne parviendrez jamais à atteindre vos rêves !

Ainsi, la visualisation permet à votre cerveau et à vos croyances de se reprogrammer en douceur.

 

Étape 4 :  Ancrez une croyance positive

Une fois que vous avez nommé une de vos croyances limitantes, vous allez chercher à la transformer. Il suffira de décrire le contraire de cette croyance limitante et de vous répéter régulièrement cette nouvelle phrase.

Par exemple :

  • Croyance limitante : je ne suis pas capable de courir une heure.
  • Croyance positive : je suis capable de courir une heure.

 

Étape 5 : Félicitez-vous et récompensez-vous

N’hésitez pas à être fier de vous, à vous féliciter et même à vous récompenser lorsque vous avez réussi à transformer une croyance limitante et du coup, à atteindre un objectif. Cela entretiendra votre motivation et vous poussera à renouveler vos efforts.

 

Étape 6 : Tenez bon !

À chaque problème rencontré, vous trouverez des solutions, alors pas de panique ! 

À l’armée, on enseigne aux soldats à rester passifs face à leurs émotions afin de prendre les décisions adéquates et ainsi… sauver leur peau (les émotions font faire des erreurs) ! Comprenez bien que les croyances teintées d’émotions et par nature irrationnelles reviennent régulièrement en raison des échecs (qui engendrent la remise en question) et cela est tout à fait normal. 

La solution ? Ne rien lâcher !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Épanouissement professionnel de vos employés : 5 conseils

 

En conclusion sur les croyances limitantes

Comment attirer des ondes positives et réaliser mes rêves ? Combattre mes peurs inconscientes ? Comment parvenir à aborder une fille, récupérer son ex, apprendre à draguer, trouver l’amour ? À être libre et déloger mes croyances limitantes ? Comment dépasser nos limites, atteindre ses objectifs, avoir de l’argent ? 

Comprendre les croyances limitantes et les repérer est un premier pas (de géant). 

Il existe donc différents outils dont il faut s’imprégner en ce qu’ils permettent de changer de vie, d’augmenter l’estime de soi (personne n’est trop vieux pour cela !) et dépasser vos limites. Dans un premier temps, il s’agit d’être conscient de leur existence, de les repérer puis de dépasser vos limites de croyance erronée afin de modifier notre vision du monde, faire preuve de gratitude, suivre son intuition et entretenir une carte mentale riche et emplie de valeurs personnelles. 

Il est en effet possible de se reprogrammer à l’aide d’un guide gratuit, de coaching, être coaché par un coach en développement personnel, procéder à la visualisation d’un avenir radieux, intégrer des phrases positives et des citations positives, retrouver son enfant intérieur, réaliser un feed-back et des autodiagnostics, rencontrer la bonne personne, suivre une thérapie, apprendre à gérer mes émotions (intelligence émotionnelle supérieure) et mon empathie, développer mon leadership pour le développement de carrière, faire de l’hypnose, etc. Sachez que le manque de confiance en vous n’est pas irréversible !

Vous pouvez aller de l’avant et procéder à une reconversion professionnelle, vivre dans l’abondance, et rendre votre pouvoir illimité. Il suffit de croire en soi !

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :