Mail de relance d’entretien : comment s’y prendre ?

N'hésitez pas à partager cet article :

Vous avez été choisi pour passer un entretien d’embauche ? Tout s’est déroulé comme vous le souhaitiez, mais dans les jours qui suivent, vous n’avez toujours pas de réponse du recruteur. Bien que l’attente soit longue, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Vous pouvez notamment relancer votre candidature en envoyant un mail de relance d’entretien. Pour joindre le recruteur, il est nécessaire d’adopter les bonnes attitudes et de faire attention au timing.

En effet, envoyer un email de relance d’entretien permet au candidat de reprendre contact avec le recruteur. Après un entretien d’embauche, il est possible de relancer le recruteur pour plusieurs raisons. Suivant les cas de figure, un mail de relance d’entretien peut constituer un atout pour se démarquer des autres et pour démontrer sa motivation. Il permet également au candidat de réduire le temps d’attente et de savoir s’il a décroché l’emploi ou pas.

Avant de relancer un recruteur, il importe de tenir compte des caractéristiques du poste à pourvoir, mais également du processus de recrutement. Les délais d’attente de la réponse des recruteurs peuvent notamment varier en fonction des besoins de l’entreprise. Outre l’envoi d’un mail de relance, le candidat peut également envoyer un email de remerciement après l’entretien d’embauche ou encore effectuer une relance téléphonique.

Pour adresser un mail de relance d’entretien à un recruteur, il importe de choisir le bon moment et de faire attention au fond ainsi qu’à la forme du message. Voici tout ce qu’il faut savoir pour relancer un recruteur et envoyer un mail post entretien.

Mail de relance d'entretien : comment s’y prendre ?

 

Les intérêts à envoyer un mail de relance d’entretien 

En plus de permettre la reprise de contact avec le recruteur, l’email de relance d’entretien sert à démontrer la motivation du candidat et ses qualifications pour le poste. C’est également une façon de faire pour remercier le recruteur du temps qu’il lui a accordé durant l’entretien. 

En effet, les raisons pour lesquelles un recruteur ne recontacte pas un candidat peuvent être multiples. Il est notamment nécessaire de tenir compte du processus de recrutement et des délais d’attente avant de faire une relance. Si le recruteur a évoqué une date de prise de contact durant l’entretien, il est important de le recontacter à cette date. Le recruteur peut également être occupé par d’autres tâches urgentes. Ainsi, il est inutile de le harceler pour obtenir un retour durant ce temps.

En outre, il est probable que le recruteur attende votre réaction. Faire une relance par mail pour suivre l’évolution de votre candidature permet notamment de renforcer votre intérêt pour le poste. Il peut être perçu comme un atout par le futur employeur. Pour défendre votre candidature et obtenir un feedback d’entretien, il est nécessaire de contacter directement le recruteur à l’issue de l’entretien. Cela vous permettra de vous démarquer tout en rappelant au recruteur vos motivations. Le mail de relance d’entretien peut ainsi faire la différence au moment de prendre la décision.

Pour les postes à responsabilités, les délais d’attente sont toujours plus longs. D’ailleurs, dans les grandes entreprises, les décideurs peuvent être multiples. Les recruteurs doivent se concerter avant de prendre la décision et de choisir le meilleur candidat. Il est ainsi nécessaire de rappeler dans les jours qui suivent l’entretien. Le processus peut également prendre plus de temps lorsque le poste n’est pas pourvu dans l’immédiat. Avant de relancer le recruteur, il est ainsi important de choisir le bon timing.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  People review : comment mener idéalement la revue du personnel ?

 

Mail de relance : quel est le bon moment ?

Relancer un recruteur après un entretien d’embauche permet de lui montrer que vous prenez les choses en main. En règle générale, il est recommandé d’attendre environ une dizaine de jours avant de s’autoriser une première relance. En outre, si la date évoquée pendant l’entretien a été dépassée, il est important de laisser deux ou trois jours s’écouler avant de revenir vers le recruteur. Cela vous permettra de respecter le processus tout en lui laissant un temps de réflexion supplémentaire. 

En effet, le délai d’attente après un entretien d’embauche peut varier en fonction de l’entreprise, mais également du nombre de candidatures et des caractéristiques du poste à pourvoir. Il faut ainsi être attentif à la fin de l’entretien pour connaître le bon moment pour faire la relance. Si le recruteur n’indique aucune date butoir, vous pouvez envoyer un mail de relance au bout d’une à deux semaines. Moins intrusif, un mail constitue un moyen idéal pour relancer un recruteur et obtenir un retour positif. 

Pour contacter un recruteur, il est conseillé d’envoyer un mail de relance en milieu de semaine pendant les heures de bureau. Envoyer un mail de relance en choisissant le bon moment permet au recruteur de distinguer votre candidature et d’apporter des éléments importants à la prise de décision. En revanche, si vous souhaitez marquer des points avec le recruteur, il est tout à fait possible de le recontacter le jour même ou lendemain de l’entretien. Dans ce cas, il ne s’agit plus d’une relance proprement dite, mais d’un email de remerciement. C’est une façon de donner du poids à votre candidature et de rappeler l’intérêt que vous portez pour l’entreprise, sans exagérer.

 

Comment réaliser un bon mail de relance après entretien ?

En plus de trouver le bon timing, il est également nécessaire d’adresser le mail au recruteur ou les personnes présentes durant l’entretien. Si vous n’avez pas eu ses coordonnées à la fin de l’entretien, n’hésitez pas à demander son adresse email en passant un coup de fil à l’entreprise. Pour réussir un mail de relance d’entretien, il est important de faire attention à plusieurs points.

  • Le fond : dans un email de relance d’entretien, le contenu doit être synthétisé et concis. Il est important de savoir que l’objectif de cette relance est d’obtenir un retour rapide sans harceler son destinataire. Le recruteur doit ainsi être en mesure de le lire rapidement.
  • La forme : le candidat doit adopter un ton neutre et exprimer un intérêt sincère dans sa relance par mail. Pour cela, il ne doit envoyer aucun signe d’impatience. Le candidat doit conserver une attitude amicale et courtoise. Dans la formulation, les tournures négatives sont également à prohiber.
  • Les fautes : avant d’envoyer le mail de relance, il est important de faire attention aux fautes de grammaire et d’orthographe. Ces dernières peuvent donner une mauvaise impression.

En matière de délai, il faut tenir compte de l’urgence du poste à pourvoir et de ses caractéristiques. Toutefois, il est important de ne pas gêner le recruteur tout au long du process. Ainsi, il est inutile d’envoyer un mail de relance d’entretien un vendredi soir ou dès le début de semaine. Un mail de relance réussi doit aboutir à un retour clair concernant la suite du processus. Suite à cette relance, le candidat ne sera pas laissé dans le flou. Le recruteur pourra le guider dans les actions à venir ou mettre fin à son aventure.

 

Que faire après avoir envoyé une relance ?

L’étape de l’entretien réussie, le candidat peut envoyer un mail de relance pour suivre sa candidature. Il se peut que celui-ci reste toujours sans réponse. En effet, un mail de relance peut être sans réponse pour de multiples raisons. Cela peut dépendre de l’entreprise et de son processus de recrutement, mais également du type de poste à pourvoir. Dans certains cas, le nombre de candidatures est important et prend plus de temps à traiter. Les recruteurs doivent également discuter et délibérer pour choisir le ou les meilleurs candidats.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment donner du sens au travail à ses équipes ?

Lorsqu’un mail de relance d’entretien reste notamment sans réponse, le candidat peut toujours envoyer un nouveau message par semaine, sans excéder deux semaines de suite. Après le premier mail de relance, il suffit de réitérer votre intérêt en quelques lignes seulement et de rappeler votre disponibilité.

Sans réponse au bout du premier mail de relance, le candidat peut également décider de relancer le recruteur par téléphone. La relance téléphonique est notamment un moyen d’entrer en contact rapidement avec le recruteur et d’obtenir une réponse immédiate. Dans les petites entreprises, le contact avec le responsable est plus facile. Dans les grandes entreprises, il faut passer le standard pour pouvoir contacter le recruteur. 

Sans moyen de le contacter directement, il est toujours possible de lui laisser un message en précisant votre nom ainsi que l’objet de votre appel. Il est à savoir qu’il n’est pas nécessaire de relancer par téléphone plusieurs fois par jour. Tout comme le mail de relance, lors de l’appel téléphonique le candidat doit rester poli, courtois et faire preuve de professionnalisme.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant et Formateur en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :