Comment lire vite et faire le plein d’information avec la lecture rapide

lecture rapideEn tant que leaders, nous nous devons de nous tenir informés sur les dernières tendances concernant nos domaines, sur l’actualité, mais aussi nous inspirer en découvrant de nouveaux sujets. Nous devons donc passer beaucoup de temps à lire pour trouver toutes ces informations. Malheureusement, le temps nous manque toujours. La lecture rapide est LA solution pour savoir comment lire vite.

Le principe de la lecture rapide est d’être capable de lire plus tout en comprenant tout autant. La vitesse moyenne de lecture d’une personne se situe entre 200 et 300 mots par minute. Le taux de compréhension est en moyenne aux alentours de 50 % (!). La lecture rapide permet de lire 600 mots pour la même compréhension. Il est donc possible de lire 2 fois plus dans un temps donné, à qualité de compréhension identique.

Cliquez ici pour calculer votre vitesse de lecture grâce à un test. Anne Jones a été capable de lire un Harry Poter en 47 minutes à la vitesse de 4000 mots par minutes. Sa compréhension était excellente. Non seulement nous allons plus vite, mais en plus la lecture rapide permet de mieux synthétiser ce que nous lisons. La compréhension est donc bonne.

Il y a 3 leviers à mettre en place pour la lecture rapide. Les 2 premiers sont très faciles. Le 3ème vous demandera un peu de pratique.

Avant de vous les présenter, je précise que plus l’environnement sera calme et éclairé, plus la lecture sera rapide. Après les 3 leviers, je vous fais part d’une astuce complémentaire pour lire plus rapidement.

De plus, n’hésitez pas à combiner la lecture rapide avec la méthode Pomodoro pour encore plus d’efficacité. Cliquez ici pour retrouver mon article : « Méthode Pomodoro : besoin d’être efficace ? Essayez la ! ».

Comment lire vite ?

1 – Focaliser son regard

 

lecture rapideNous croyons que notre regard est en train de fixer le mot que nous sommes en train de lire. En réalité, pas du tout. Pour savoir comment lire vite, il faut comprendre que notre regard se promène sur toute la page. Ainsi, au même moment, nous sommes concentrés sur plusieurs choses, ce qui ralentit notre vitesse de lecture. De plus, nous retenons des informations dont nous n’avons pas besoin.

L’autre croyance est qu’on nous a appris à l’école à arrêter de lire avec le doigt. Or, c’est un excellent moyen de focaliser notre regard sur les mots que nous lisons. Nous pouvons utiliser un marque-page, une baguette, notre doigt, un bout de papier, une carte de visite, ou ce que nous trouvons pratique. L’objectif est de guider notre lecture pour focaliser notre regard. Plus nous sommes à l’aise, plus nous pouvons accélérer le défilement des mots.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment se motiver au travail ?

 

2 – Toujours avancer

lecture rapidePour savoir comment lire vite, il faut comprendre une erreur. Une des erreurs que nous commettons régulièrement est de revenir en arrière pour être certain que nous avons bien compris 100 % des mots et à 100 % le sens de la phrase. Or, lorsque nous lisons, plusieurs phrases expliquent la même chose. Donc, la suite du texte va nous permettre de comprendre le sens. Il est inutile de revenir en arrière.

De plus, le temps perdu à revenir en arrière n’est pas efficace. Mieux vaut continuer à avancer pour découvrir et comprendre de nouvelles choses. Nous pouvons buter sur la tournure d’une phrase alors que la phrase suivante, l’idée sera claire et limpide.

Il est donc essentiel de se forcer à toujours avancer, de ne jamais revenir en arrière.

 

3 – Ne pas lire tous les mots

lecture rapideL’autre croyance qui nuit à notre vitesse de lecture est que nous voulons lire tous les mots. Or, ce n’est pas obligatoire pour une bonne compréhension et apprendre comment lire vite. Nous pouvons être au téléphone avec quelqu’un. Nous n’entendons pas tous les mots, mais nous pouvons comprendre le sens général de ce qui est dit.

De plus, lors de la lecture, le cerveau va prendre des photos. À chaque arrêt sur un mot, il va photographier ce qui l’entoure. Sans en avoir conscience, le cerveau va comprendre le sens alors que nous ne nous sommes arrêtés que sur un seul mot.

Au début, cette 3ème technique consiste à ne chercher à lire qu’un mot sur 4. Lorsque nous commençons, c’est un peu perturbant. Avec de la pratique, nous y arriverons. Ensuite, il ne faut lire que le 4ème mot en partant du début de la phrase et le 4ème mot en partant de la fin. Ainsi, nous ne ferons que 2 photos par ligne et pourrons accélérer la vitesse de lecture.

Généralement, une vingtaine de minutes sont nécessaires pour avoir le réflexe de lire un mot tous les 4 mots. Après 20 autres minutes, nous avons le réflexe de lire 2 mots par ligne. Ensuite, il suffit de garder ce réflexe sur les lectures suivantes.

 

4 – Se fixer un objectif

lecture rapideSouvent, nous pouvons commencer la lecture d’un article sans savoir pourquoi. Le titre nous plait, nous voulons en savoir plus. Mais si nous savons pourquoi nous lisons l’article, nous allons instinctivement être poussés à aller à l’essentiel. Nous passerons plus rapidement sur l’introduction. Nous chercherons à décortiquer le texte pour aller là où nous le souhaitons. Ainsi, nous ne lirons pas tout et gagnerons du temps en ciblant uniquement l’information importante. Idem pour un livre. Nous devons nous demander : « Pourquoi est-ce que je lis ce livre ? » ou : « De quelle information ai-je besoin ? ».

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Méthode Pomodoro : besoin d’être efficace ? Essayez la !

En complément pour apprendre comment lire vite

Je vous redonne le lien pour tester à nouveau votre vitesse de lecture : cliquez ici. Après ces 3 leviers et cette astuce, elle a dû fortement augmenter. N’hésitez pas à consulter le site « Zap Reader ». Il vous suffit de copier-coller votre texte et de le faire défiler à la vitesse que vous souhaitez. C’est toujours sympathique de tester la lecture à 4000 mots par minute. Enfin, le livre de Tony Buzan : « La lecture rapide » vous aidera à rentrer dans le détail de cette méthode.

 

N.B. En me documentant pour cet article, je suis tombé sur la vidéo d’un ami du collège qui explique de manière très synthétique la lecture rapide. Ses explications sont très claires. Le son et l’image sont de très bonne qualité et la vidéo ne dure que 4 minutes 30.
Si vous préférez le format vidéo, n’hésitez pas à aller voir en cliquant ici. Il s’appelle Fabien Olicard et il est mentalisme.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon livreComment avoir des équipes plus motivées et plus efficaces ?