Posture managériale : améliorez la productivité de votre équipe

N'hésitez pas à partager cet article :

Un manager analyse, propose des alternatives, prend des risques, mais surtout conduit un groupe de personne vers la réalisation des objectifs d’une entreprise. La gestion d’une équipe implique un certain nombre de compétences, dont le développement d’une posture managériale. Le manager est le garant de la réussite et de la faillite d’une entreprise. Cela donne très souvent l’impression d’être une cible. 

En effet, la pression autour de cette position sociale est forte et vient de tous les niveaux de l’organisation. Un bon manager avec une bonne posture managériale pourra surmonter les défis et rendre son équipe productive. De nombreuses personnes se basent sur la communication non verbale pour jauger de la capacité de gestion d’une personne. 

Le langage corporel ainsi que la posture d’un manager ont donc un impact direct sur les résultats de l’équipe. Dans cet article, vous découvrirez comment améliorer votre posture managériale pour rendre votre équipe productive.

Posture managériale : améliorez la productivité de votre équipe

 

Qu’est-ce qu’une posture managériale

Une posture managériale est un ensemble d’éléments qui façonnent la manière dont un gestionnaire se présente et collabore avec les employés. Il favorise le développement ainsi que le maintien de la cohésion au sein du groupe de travail. Une bonne posture managériale se développe autour de trois points essentiels. Il s’agit de :

  • le style vestimentaire : un gestionnaire est appelé à adopter un style vestimentaire correct qui dégage de la sérénité. De plus, il est important qu’un gestionnaire soigne son apparence physique. En effet, même si le leadership ne s’exprime pas uniquement à travers ce point, votre style envoie un premier message à vos équipes.
  • le cadre de travail : il est important que votre cadre de travail soit organisé et bien rangé. Vous pouvez réserver une zone pour y disposer vos effets personnels comme vos photos de famille, un tableau d’art, etc. De plus, en tant que manager, il est important de laisser les matériels de bureau ainsi que de la salle de repos dans un état de propreté irréprochable. Vous donnerez ainsi un bon exemple et cela incitera les employés à faire de même. 
  • le comportement : un bon manager doit avoir, à tout moment et peu importe la situation, un comportement calme et uniforme. Un tel état d’esprit participe fortement à l’amélioration des compétences et à l’efficacité d’une équipe autour d’un projet. Votre professionnalisme aidera l’équipe à atteindre plus rapidement les objectifs et par conséquent le développement de l’entreprise. 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pourquoi devenir manager en 10 raisons ?

3 grandes postures identifiées chez les managers

Chez les managers on identifie 3 grandes postures qui sont :  

  • Débutant : le manager découvre son métier, communique mal, donne peu de sens et se rattache comme il peut aux procédures existantes. Il est en manque de recul, tâtonne et ne fait pas preuve d’initiative.
  • Professionnel : le manager connait son métier et sait communiquer. Il donne du sens sur les actions en lien avec les objectifs. Il peut s’appuyer sur une maitrise des procédures, mais va avoir du mal à s’adapter. Le manager professionnel prendra des initiatives dans des situations qu’il connait.
  • Expert : désormais le manager se questionne et remet en question les procédures dans le respect et le cadre de la mission de son entreprise. Il est à l’écoute de ses équipes et les implique au mieux pour créer une cohésion et une dynamique forte. Il sait s’adapter et prendre des intitiaves.

 

5 éléments pour améliorer votre posture managériale 

Un bon manager œuvre pour la création d’un cadre de travail propice au bien-être des employés. Un travailleur heureux sera plus productif dans la réalisation de ses tâches. La création d’un tel cadre de travail nécessite :

 

1- Établir une bonne communication

Entretenir des discussions saines et respectueuses dans une équipe améliore fortement la productivité de l’équipe. La meilleure manière pour un manager d’établir une bonne communication au sein de son équipe est d’éviter, en particulier, les commérages. Des problèmes ou des désaccords peuvent survenir à tout moment entre vos employés. En effet, il est assez difficile de tenir loin du cadre du travail des situations conflictuelles personnelles des employés.

Toutefois, le gestionnaire est tenu de travailler activement pour réduire au maximum l’impact des problèmes personnels des employés sur la productivité de l’équipe. Le plus important est de prendre le temps d’écouter, d’examiner la situation et de trancher de manière objective. Votre honnêteté et votre franc-parler impacteront positivement vos collaborateurs. 

De plus, il est appréciable que le gestionnaire ne parle pas mal de ces collègues, que ce soit par e-mail ou en présence des subordonnés. Un travail bien fait doit être reconnu et apprécié par le manager pour maintenir le rythme au sein de l’équipe. Lorsque vous développez une bonne communication, cela vous permet de faire passer clairement les objectifs de l’entreprise. Les employés sont bien orientés sur leur tâche et le travail se déroule dans une bonne ambiance.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Roue de Deming : définition, étapes et bienfaits

 

2- Développer une relation de confiance avec les employés

En tant que manager, vous avez facilement accès à des informations beaucoup plus sensibles. Il est donc important de développer une relation de confiance avec vos employés pour être une sorte de point de repère pour eux. Garder confidentielles les informations qu’ils vous fournissent comme étant confidentielles. 

Cela fait de vous un véritable leader et participera à accroître la confiance qu’ils développent envers votre personne. Toutefois, même s’il est précieux de gagner et d’entretenir la confiance de vos employés, votre loyauté en tant que gestionnaire doit être à l’endroit des propriétaires de l’entreprise. Il est primordial de conserver la confiance de ces derniers.

 

3- Développer le sens de l’humilité de votre posture managériale

Développer l’humilité revient à reconnaître et à apprécier de manière ouverte le travail acharné des membres de votre équipe. C’est en effet, un facteur de motivation capitale qui contribue à améliorer les performances de vos employés. 

De plus, reconnaître ses propres erreurs en tant que gestionnaire contribue fortement à développer des attitudes positives et à améliorer la productivité du groupe. En donnant l’exemple, vous permettez à vos employés de faire de même et d’éliminer ce qui pourrait bloquer l’atteinte des objectifs.

Tous les managers ne sont pas des professionnels. Pour donc en devenir un, il est important de développer des aptitudes d’un leader, d’un coach et d’être une ressource pour votre équipe. 

Vous n’êtes pas obligé de devenir forcément leur ami, même si cela participe énormément à la création d’un environnement de travail agréable et sain. Un manager professionnel apprend à trouver le juste équilibre entre les aspects sociaux du cadre du travail et la nécessité de garder concentrée l’équipe sur la réalisation des tâches.

 

4- Tenir compte du budget disponible

Les propriétaires des entreprises considèrent un manager comme performant et professionnel, lorsqu’il est capable d’atteindre les objectifs avec les moyens financiers mis à sa disposition. Il doit être en mesure de gérer l’achat des équipements, le roulement du personnel, motiver la productivité du personnel et bien d’autres actions pour assurer le développement de l’entreprise. 

De plus, il est important que le gestionnaire suive les directives des propriétaires de l’entreprise. Dans le cas contraire, il risque de perdre la considération ainsi que le respect de ses employés. En effet, il doit à tout moment s’efforcer d’être un exemple pour le personnel du bureau dans tous les domaines. Cela revient donc à :

  • rester concentré sur les tâches à réaliser,
  • réduire au maximum les appels et messages personnels durant les heures de travail,
  • faire attention à votre attitude en adoptant celle que vous aimeriez voir chez vos équipes.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment avoir du charisme en tant que manager ?

 

5- Faire preuve de leadership même à la maison

De nombreuses personnes croient que leurs actions hors du cadre du travail n’influencent pas leur réputation professionnelle. Cependant, de nos jours, avec les nouvelles technologies et surtout les téléphones intelligents, il est facile de ternir votre réputation et de porter atteinte à votre leadership. 

Une action inappropriée et embarrassante loin du cadre de travail aura des impacts négatifs sur votre carrière professionnelle en tant que manager. Par contre, un comportement digne d’un leader en dehors de votre lieu de travail, inspira l’admiration de vos employés. 

 

En conclusion sur la posture managériale

Un gestionnaire occupe une position stratégique, mais souvent très stressante dans une entreprise. Il a la responsabilité d’orienter les employés, d’atteindre les objectifs fixés par les propriétaires et d’accomplir ses tâches journalières tout en étant un bon exemple pour les membres de son équipe. 

Tous ses faits et gestes sont donc constamment analysés que ce soit dans l’entreprise ou en dehors de celle-ci. Pour réussir à surmonter toutes les exigences liées à ce poste, il est impératif pour le manager d’adopter une posture managériale. Une bonne posture fait de lui non seulement un excellent gestionnaire d’entreprise, mais forge aussi sa personnalité. Un management éthique pourra renforcer sa posture managériale.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :