Mieux communiquer en entreprise : 3 compétences et 3 obstacles

N'hésitez pas à partager cet article :

Besoin de se renforcer en communication ? Vous avez peut-être du mal à mieux communiquer avec vos collègues, votre manager ou vos équipes ? En effet, une bonne communication vous permet d’améliorer votre productivité au travail. Cela vous permet également d’avoir les bonnes informations et d’être clairement conscient des attentes de votre manager ou de vos équipes.

Mieux communiquer ne se résume pas uniquement à un échange systématique d’informations. À travers celle-ci, il est aussi nécessaire de cerner les émotions ou les idées qui sous-entendent ces informations. Elle permet une transmission efficace du message tout en ayant l’assurance de comprendre son contenu. Ceci, avec la pleine satisfaction que votre collaborateur ou votre partenaire puisse être convaincu que vous le comprenez parfaitement.

Par ailleurs, une communication réussie ne se fait pas sans doute de manière spontanée. Toutefois, pendant que nous tentons de faire une communication adéquate avec l’autre, nous perdons parfois le fil de la discussion. Ainsi, il pourrait comprendre autre chose en lieu et place de ce que nous essayons de lui dire. Et, par la suite naissent des incompréhensions, de la contrariété et des litiges. Ce qui pourrait d’ailleurs, occasionner de nombreux problèmes autour de soi (à la maison, dans les relations au travail…).

La plupart d’entre nous avons besoin d’acquérir des aptitudes fondamentales pour communiquer de façon claire et plus efficace. Et ceci, même si nous essayons d’avoir une bonne communication avec ceux de notre entourage (enfants, compagnons, patron, collègues de travail…). En effet, s’approprier ces nouvelles valeurs de communication adéquate pourrait consolider les rapports avec les autres personnes. Vous pourriez par exemple gagner de la confiance et de la considération dans vos différentes relations.

Nous abordons dans cet article, différents conseils afin de vous aider à développer de meilleures compétences de communication. De plus, cela vous permettra de consolider votre relation personnelle.

3 compétences pour mieux communiquer en entreprise

 

3 compétences efficaces pour mieux communiquer

 

Compétence N° 1 : Avoir une écoute engagée

La plupart du temps, lorsque nous conversons avec les autres, nous essayons d’accorder une attention particulière à nos propos plutôt qu’à ceux des autres. Or, la meilleure communication voudrait qu’on s’applique à parler peu, mais qu’on écoute surtout beaucoup plus. En effet, prêter une attention particulière à l’écoute implique une meilleure compréhension des mots ainsi que du message transmis. Cela pourra aussi vous amener à cerner correctement le sentiment de l’orateur.

Par ailleurs, rappelons qu’il existe une grande différence entre une écoute engagée et une écoute ordinaire. En étant vraiment engagé dans une conversation, vous allez ressentir les tonalités délicates de la voix de celui qui parle. Et, vous pourriez également comprendre tous les sentiments que ce dernier éprouve lorsqu’il s’exprime. Ainsi, un auditeur vraiment engagé peut mieux communiquer avec l’autre.

En outre, lorsque vous communiquez de manière engagée, vous allez pouvoir vivre une ambiance moins stressante. Ce qui vous permet d’avoir une santé parfaite tant physiquement qu’émotionnellement. De plus, si votre but premier demeure une bonne compréhension et une meilleure connexion à l’autre, une écoute engagée est l’option idéale.

Pour devenir une personne capable de développer une écoute engagée, nous vous recommandons d’essayer de vous focaliser sur l’orateur. Ensuite, d’écouter avec l’oreille droite, car cette oreille permet une meilleure détection des tonalités émotives de celui qui s’exprime.

En effet, vous pourriez hocher parfois la tête ou sourire à celui qui vous parle lorsque vous êtes en face de lui. Par ailleurs, ayez l’assurance que votre posture accueille l’orateur. Et, vous pouvez essayer de commenter quelques fois avec un « oui » ou « ah bon ? ».

Lorsque vous communiquez, faites l’effort de mettre de côté vos jugements, car vous n’avez pas à aimer forcément l’orateur. Car chacun de nous possède ses propres valeurs, ses préjugées, ses idées… qui ne sont pas forcément ceux des autres.

 

Compétence N° 2 : Prendre garde aux signaux non verbaux pour mieux communiquer

La façon dont vous observez, écoutez, répondez à un interlocuteur, ou vous déplacez en dit beaucoup sur vous. Elle démontre ce que vous éprouvez et qui diffère de ce que disent vos paroles. Par ailleurs, la communication non verbale, ou expression corporelle comprend les mimiques, les déplacements et les gestes du corps. Cela implique aussi le regard, la position, le timbre vocal et même la contraction des muscles et la respiration.

En outre, le développement et la parfaite compréhension des signaux non verbaux pourraient vous faciliter une bonne communication. Vous allez pouvoir mieux communiquer et consolider vos différentes relations en prenant garde aux signaux non verbaux.

Pour une bonne amélioration de cette compétence, vous devriez comprendre la différence entre les individus. En effet, les personnes de pays différents et de culture différente utilisent le plus souvent des gestes de langage corporel différents. Alors, il faudra prendre en considération les âges, les cultures, la religion, le sexe pendant la détection des signaux non verbaux.

Dans votre communication, vous pourriez utiliser des langages corporels qui illustrent bien vos mots. Si vous communiquez sur un sujet alors que votre langage corporel traduit une autre idée, tout deviendrait confus. Vous pourriez également essayer d’éviter au maximum le langage corporel négatif.

Par contre, essayez le plus souvent celui qui transmet des émotions positives. Même si cela semble une mauvaise situation, essayez de transmettre un langage corporel positif.

 

Compétence N° 3 : La totale maîtrise du stress

Vous avez sûrement connu un moment de stress lors d’un désaccord avec votre partenaire, votre patron ou vos amis… Et après il vous est probablement arrivé de faire quelque chose de regrettable. En effet, si vous aviez pu gérer votre stress en vous calmant vous auriez pu éviter une telle situation.

Pour éviter ces moments de stress, vous pourriez utiliser par exemple des stratégies de blocages. C’est-à-dire poser des questions afin que celui qui parle revienne sur ses démonstrations ou ses déclarations. Ainsi, vous aurez le temps nécessaire pour mieux réfléchir. Vous pourriez aussi demander beaucoup plus d’explication sur une situation avant d’apporter vos points de vue.

Ensuite, faites une petite pause afin de réorganiser vos idées, même s’il faudra, pour cela, marquer une minute de silence.

Et, transmettez de façon claire vos mots. Vous avez aussi la possibilité de finir vos propos par un petit résumé. Toutefois, si la conversation devient chaude, il vous faudra une solution rapide afin de calmer vos émotions. Ainsi, faites du coup un point rapide de toutes vos émotions sur-le-champ afin de revoir vos émotions.

 

3 obstacles ordinaires qui empêchent une communication facile et efficace

 

1- Présence de stress et d’émotions incontrôlés

Lorsque vous avez le stress ou débordez d’émotion, vous avez de grandes chances de mal comprendre l’idée des autres. Vos faits et gestes pourraient traduire des signaux non verbaux inhabituels et étranges. Ce qui vous mettrait dans une situation où les gens trouveront votre comportement inacceptable et inconvenant. Alors, pour ne pas tomber dans une telle situation, essayez d’abord de respirer calmement. Et ensuite, continuez votre conversation de façon rapide et appropriée.

 

2- Une absence de concentration sur le sujet de la conversation

Lorsque vous effectuez de nombreuses tâches à la fois, vous aurez également du mal à mieux communiquer. Cependant, si c’est votre téléphone qui sonne, pour répondre vous pourriez essayer d’abord de planifier ce qu’il faut dire.  Autrement, une fois la conversation entamée, vous manquerez certainement de mots pour une bonne réplique. Donc, pour une meilleure communication, essayez d’éviter toute distraction afin de demeurer fixé sur l’objectif.

 

3- Expression par envoi de signaux négatifs et incohérence gestuelle

La communication gestuelle, c’est-à-dire non verbale, a le privilège de consolider celle verbale. Par ailleurs, lorsque vous vous exprimez sur un point quelconque, ayez l’assurance que vos gestes ne contredisent pas vos propos.  En effet, celui qui vous écoute (l’auditeur) vous prendra sûrement pour un malhonnête si tel est le cas. Vous ne pourriez pas, par exemple, dire un non en montrant de la tête un geste qui dit un oui.

Vous avez la possibilité de faire usage d’un langage purement corporel négatif afin de réfuter ce que dit l’autre. Pour cela, vous pourriez par exemple croiser vos bras, ou esquiver son regard ou encore faire des tapotements de pieds. Cependant, pour ne pas donner l’opportunité à l’autre de se mettre sur la défensive, essayez de lui envoyer quelques signaux positifs.

 

Ce qu’il faut savoir pour mieux communiquer en entreprise

Une expression claire de vos sentiments vous met en confiance surtout lors d’une prise de décision. Donc, exprimez vos sentiments de façon simple, honnête et dans le respect de l’autre ; tout en tenant compte des signaux verbaux ou non.

Lorsque vous êtes dans une entreprise, échangez avec votre responsable de manière claire pour avoir une meilleure compréhension à propos des tâches à accomplir.

Afin d’avoir une meilleure assurance dans vos communications, essayez de mettre en valeur vos idées. Ceci, en exprimant les idées négatives d’une manière purement positive. Aussi, s’il le faut, vous pourriez essayer de demander de l’aide lorsque vos erreurs vous sont clairement démontrées. Car on apprend de ses erreurs. Enfin, pour mieux communiquer, vous avez la possibilité d’élaborer des méthodes de communication affirmative.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :