Savoir écouter, une action forte pour motiver ses équipes

savoir écouterQuelle est la clé en management ? Le charisme ? Le caractère ? Selon moi, c’est savoir écouter. Il est possible de solutionner énormément de problématiques simplement avec de l’écoute. Laissez-moi vous raconter une histoire.

Il est un peu avant 10 h du matin, je suis directeur du magasin et je travaille dans mon bureau. Une de mes employées arrive dans les locaux un peu avant de commencer son travail. Comme tous les matins, elle vient me saluer. Elle passe la tête à travers la porte de mon bureau et me dit bonjour. Je sens tout de suite à son attitude que quelque chose cloche. Elle reste debout à l’entrée de mon bureau. Je suis assis. Nous discutons quelques instants et je la prie de venir s’asseoir. Elle m’explique ses soucis du moment. Je l’écoute avec toute ma disponibilité. Ses soucis sont d’ordre personnel mélangé à des soucis d’ordre professionnel. Je continue à l’écouter.

Elle se met à réfléchir tout en me parlant. Elle se rassure et trouve ce qu’elle va faire. C’est alors qu’elle me remercie chaleureusement, me souhaite une bonne journée et part travailler avec le sourire. Je reste là, assis sur ma chaise. Je n’ai rien fait me dis-je. Pourtant, grâce à mon aide, parce que j’ai su écouter, une de mes employées vient de passer d’un état de tristesse à un état de joie. En réalité, de manière très naturelle et sincère, j’avais utilisé une arme puissante : l’écoute !

Les gens ont besoin de vider leur sac, leur trop-plein. Il est difficile de trouver de l’écoute dans ce genre de moment. Chacun est plongé dans son travail. Tic-tac tic-tac, l’heure tourne et chaque minute passée à discuter est considérée comme une perte de productivité. Mais quelle productivité ? Si une personne dans l’équipe ne se sent pas bien, elle ne sera pas productive.

En prenant quelques minutes pour écouter une personne, elle se sentira mieux, retrouvera son énergie et donc sa productivité et sa créativité.

 

1 – Mise en place de la confiance

Au quotidien, lorsque nous travaillons avec nos équipes, il est important de leur montrer que nous nous intéressons à elles. Savoir écouter est donc essentiel.

Connaitre leur situation familiale, leurs enfants, leurs passions ou leurs priorités dans leurs vies est très important. Cela montre que nous leur donnons de l’importance et surtout que nous les voyons dans leur globalité et pas simplement leur aspect professionnel. Nous avons tous besoin de nous sentir importants (pyramide de Maslow – besoin d’estime). De plus, le travail n’est qu’une partie de ce que nous sommes et nous avons besoin d’être reconnus dans tous les domaines de notre vie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Priorité aux priorités : pourquoi faut-il prendre le temps d’écouter ses équipes ?

Il est très important d’être dans une démarche sincère.

Il est important de s’intéresser réellement et véritablement à nos équipes. Si ce n’est pas le cas, elles le sentiront et il sera difficile pour elles de se confier lorsqu’elles en auront besoin.

Un dernier point important pour la confiance est de soutenir nos équipes lorsqu’elles font des erreurs.

Je ne parle pas des fautes professionnelles, mais des petites erreurs que peuvent faire nos équipes au quotidien. Par exemple, un de nos employés modèles arrive pour la première fois en 10 ans en retard au travail. Je pense qu’il est important de le soutenir et de lui montrer toute l’estime que nous avons pour lui plutôt que de sanctionner directement cet acte. Ainsi, en soutenant au quotidien nos équipes lorsqu’elles font des erreurs. En les aidant à s’améliorer plutôt qu’en les sanctionnant, nos équipes se sentiront en confiance, car elles sauront qu’elles pourront compter sur nous pour les aider.

 

2 – Disponibilité

Dire à ses équipes que nous sommes disponibles est une bonne chose. N’hésitons pas à leur rappeler, lorsque nous sentons l’occasion, que nous sommes disponibles et que nous sommes prêts à les écouter. Savoir écouter c’est aussi savoir avoir du temps pour nos équipes.

Il est aussi important de leur montrer que nous sommes disponibles !

Si vous avez un bureau, gardez votre porte constamment ouverte. Nos équipes doivent savoir qu’elles peuvent venir nous dire bonjour ou nous poser des questions à n’importe quel moment. Bien évidemment, ponctuellement, nous pouvons fermer la porte pour un entretien important, mais je pense qu’il faut toujours se poser la question : « cet entretien est-il si important pour que je ferme la porte et que je coupe temporairement la communication avec mes équipes ? »

 

3 – Comprendre que quelqu’un veut nous parler.

Une fois que nos équipes seront en confiance et sauront que nous sommes disponibles pour les écouter, elles commenceront à venir nous voir pour se confier à nous.

Souvent, les choses seront claires. Une personne de notre équipe viendra nous voir parce qu’elle voudra parler d’un sujet. Il sera simple de comprendre qu’elle a besoin d’écoute.

D’autre fois, il faudra laisser notre ressenti nous guider. Cela peut paraitre être un conseil assez vague. Pourtant, cette personne nous enverra des signaux comme une attitude différente, l’expression d’un malaise sur un sujet, une critique surprenante, des sauts d’humeur qu’il faudra capter rapidement.

Seul notre ressenti, notre intuition, nous aidera à comprendre qu’il est temps d’écouter la personne. Savoir écouter, c’est aussi savoir deviner quand il faut le faire.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Intelligence relationnelle du manager : ne pas faire de l’individuel en collectif

4 – Être dans une position confortable

Une fois que nous aurons compris qu’il faut écouter ce membre de notre équipe, nous devons l’inviter à se mettre dans une position confortable. Nous pouvons aussi lui proposer une boisson. Enfin, nous devons fermer notre agenda, ouvrir un cahier et prendre un stylo.

Cela lui montrera que nous avons stoppé notre activité en cours et que nous sommes disponibles à 100 % pour lui. Savoir écouter, c’est donc savoir se mettre à l’aise pour se consacrer à l’essentiel.

 

5 – Savoir écouter activement

Une fois que la personne commence à parler, nous ne devons jamais l’interrompre !

Il n’y a rien de plus énervant, lorsque nous avons quelque chose d’important à dire que d’être coupé. Le pire est quand notre leader veut terminer nos phrases avant nous. Nous ne pouvons pas savoir précisément ce que veut dire une personne. Nous ne pouvons donc pas finir ses phrases. C’est pour cela qu’il est très important de laisser les gens s’exprimer sans les couper.

Pour leur montrer toute notre attention, il est important de les regarder dans les yeux.

Nous pouvons lâcher le regard de temps en temps, mais il est important de recommencer à regarder dans les yeux très rapidement. Lorsque nous sentons que ce que nous dit notre interlocuteur nous est vraiment douloureux et que nous risquons de lâcher le regard, nous pouvons déplacer notre regard sur les paupières de notre interlocuteur. Cela sera plus confortable pour nous.

Nous pouvons aussi, de temps en temps, dire simplement « Oui » ou « Je comprends » pour montrer que nous sommes attentifs à ce que nous dit l’autre.

 

6 – Reformuler

Une fois que cette personne aura fini de parler, elle laissera un long silence. Laissons passer quelques secondes pour être sûr qu’elle a exprimé tout ce qu’elle voulait. Ensuite, il est très important de reformuler tout ce qui vient d’être dit. Savoir écouter c’est savoir le montrer en reformulant.

L’objectif est d’être certain que nous avons bien compris tout ce qui vient d’être dit. L’objectif n’est pas de trouver des solutions.

Soit, tout a été bien compris et suite à notre reformulation, notre interlocuteur nous dira que c’est bien ça. Soit, tout n’a pas été bien compris et cela laissera la possibilité à notre interlocuteur de préciser ses pensées.

Nous devons bien faire attention dans notre reformulation à ne pas comparer avec notre vie. Il n’y a rien de plus désagréable que de tout savoir de ce que vit l’autre.

Chaque situation est vécue différemment suivant les personnes. Même si cette personne a vécu une histoire similaire, elle ne l’a pas vécue de la même manière.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment recruter efficacement : 7 astuces

Autre point important, il est important que nous n’émettions aucun jugement sur ce qui vient d’être dit.

Cela reviendrait à remettre en question la manière dont cette personne vit la situation. C’est en quelque sorte comme si nous remettions en question cette personne pour ce qu’elle est. Ce serait vécu comme un profond manque de respect et mettrait à coup sûr cette personne en colère.

 

En conclusion pour savoir écouter

Une fois que nous avons réalisé toutes ses étapes, nous avons mis en place une belle phase d’écoute. Souvent, cela suffit à faire en sorte que les gens se sentent mieux. Ils ont vidé leur sac, une catharsis s’est opérée qui crée un soulagement au sein de la personne. Nous avons alors réalisé un acte managérial puissant qui a permis de construire la confiance, la relation et de redonner de la sérénité, de l’énergie et de la motivation.

Cependant, certaines fois, écouter n’est pas suffisant. Pour cette raison, je vous propose un article pour aller plus loin : présentation d’une méthode de coaching exceptionnelle.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 83
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon livreComment avoir des équipes plus motivées et plus efficaces ?