Réussir Son Management

Des outils pour impulser la réussite collective et être plus efficace

Coaching en entreprise : 5 étapes pour mettre en dynamique

N'hésitez pas à partager cet article :

Le coaching en entreprise est une pratique professionnelle qui vise à aider les individus à atteindre leurs objectifs professionnels et personnels, ainsi qu’à améliorer leurs performances au sein d’une organisation. Le coach en entreprise travaille généralement avec des cadres, des dirigeants, des équipes ou des employés individuels pour les aider à identifier leurs forces, leurs faiblesses et leurs objectifs, puis à élaborer des plans d’action pour les atteindre.

Les objectifs du coaching en entreprise peuvent varier en fonction des besoins spécifiques de l’organisation et des individus. Cela peut inclure le développement du leadership, l’amélioration des compétences de communication, la gestion du stress, la résolution de conflits, l’amélioration de la productivité et bien plus encore.

Les séances de coaching en entreprise peuvent se dérouler en face à face ou en ligne, et elles sont généralement confidentielles. Le coach en entreprise utilise une variété de techniques et d’outils pour aider ses clients à atteindre leurs objectifs, notamment des questionnaires, des exercices de réflexion, des séances de brainstorming, des simulations de situation et des feedbacks constructifs.

Voici une méthode de coaching en entreprise qui peut s’avérer très utile pour un manager qui veut accompagner son équipe.

Coaching en entreprise : 5 étapes pour mettre en dynamique

 

Étape 1 : Phase d’écoute de la situation et du ressenti

 

La situation dans le coaching en entreprise

L’écoute active représente l’une des compétences essentielles du manager, étant un outil primordial pour diriger efficacement son équipe au quotidien. Pour un management performant, il est crucial de savoir écouter attentivement les membres de son équipe, notamment lorsqu’ils expriment des difficultés, afin de bien saisir la situation. Toutefois, il est important de garder à l’esprit que le rôle du manager n’est pas de fournir systématiquement une solution. Ainsi, il convient de comprendre les grandes lignes de la problématique et du contexte.

 

Le ressenti

Après avoir écouté la situation exposée par un membre de l’équipe, il est primordial de se concentrer sur son ressenti. En effet, au-delà de la mise en situation, il est crucial de comprendre les émotions et les réactions ressenties par la personne. En posant des questions telles que « Qu’as-tu ressenti dans cette situation ? » ou « En quoi cette situation t’a-t-elle affecté ? », le manager favorise une compréhension plus approfondie des dynamiques émotionnelles en jeu.

Cette étape du coaching en entreprise vise à encourager l’expression des émotions et des ressentis des membres de l’équipe. Il est recommandé de se familiariser avec les concepts de l’intelligence émotionnelle, qui permettent de mieux appréhender les réactions face à une situation donnée. En effet, les émotions peuvent varier d’une personne à l’autre face à des circonstances similaires. En comprenant le ressenti individuel, le manager peut identifier plus facilement les obstacles et guider l’équipe vers des solutions adaptées à ses besoins spécifiques.

 

Les émotions

Dans le cadre d’un coaching en entreprise, il est également important de reconnaître les principales émotions et les besoins sous-jacents qu’elles révèlent :

  • La peur peut signaler un sentiment de danger.
  • La colère peut refléter un manque de respect.
  • La tristesse peut traduire un sentiment de manque.
  • La joie peut indiquer la satisfaction d’un besoin.

Ainsi, après avoir écouté la situation et compris le ressenti de la personne concernée, le manager est en mesure de cerner les sources potentielles de démotivation au sein de l’équipe.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Restructuration d'entreprise : les différentes phases

 

Étape 2 : Phase de reformulation du coaching en entreprise

Une fois que la problématique et les ressentis ont été exprimés grâce à une communication efficace, il est primordial de récapituler de manière concise ce qui a été partagé, dans le cadre du processus de coaching en entreprise. Cette étape représente l’une des clés du management d’équipe, car elle assure à notre interlocuteur qu’il a été entendu et compris. C’est ainsi à nous, en tant que managers, de prendre la parole de manière constructive, en reformulant par exemple : « Si je comprends bien, la situation est… et tu ressens… ».

De plus, un manager efficace doit également s’assurer d’avoir bien saisi les informations. En effet, une divergence de compréhension peut entraîner des orientations erronées par la suite. Nos expériences personnelles, nos convictions et nos motivations influent sur notre perception de la réalité. Il est donc essentiel, grâce à cette démarche collaborative, de vérifier que nous avons une compréhension précise.

Ainsi, si des clarifications sont nécessaires, notre interlocuteur sera prompt à les fournir. Dans ce cas, il convient de reformuler une nouvelle fois. Si notre interprétation est correcte, notre interlocuteur l’approuvera, ce qui nous permettra de passer à l’étape suivante en maintenant une approche de management de proximité.

 

Étape 3 : Phase de la définition de l’objectif

Dans le cadre de cette approche managériale, la situation ainsi que les sentiments ont été partagés. La reformulation nous a permis de confirmer notre accord avec notre interlocuteur, assurant ainsi une connexion solide pour orienter le changement. La confiance est établie au sein de ce coaching en entreprise. Il est maintenant temps de passer à l’action et de guider la personne vers l’avenir en utilisant des pratiques managériales efficaces.

Pour ce faire, rien de plus simple. La question clé est la suivante : « Quelles sont tes prochaines actions ? » « Quel est ton objectif à présent ? » ou encore « Où souhaites-tu te voir dans le futur ? ». Nous ne pouvons avancer vers l’étape suivante sans avoir défini clairement l’objectif.

 

Définir un objectif avec la méthode SMART

La méthode SMART demeure une référence pour établir des objectifs réalisables.

  • Spécifique : adapté à la situation et aux personnes.
  • Mesurable : avec des indicateurs permettant de suivre les progrès.
  • Ambitieux : allant au-delà de la zone de confort pour progresser.
  • Réaliste : atteignable avec les ressources disponibles.
  • Temporellement défini : avec une date de début et de fin.

 

Savoir être patient pour manager une équipe dans le cadre d’un coaching en entreprise

Si la personne parvient rapidement à déterminer un objectif, c’est un succès ! La mise en action se rapproche et il est alors temps d’aborder les principes fondamentaux du management de proximité.

Cependant, il est possible que la personne ne parvienne pas immédiatement à définir un objectif. Dans ce cas, il est important de lui accorder le temps nécessaire pour réfléchir et prendre du recul. Les phases précédentes ont déjà été significatives. Il n’est pas nécessaire de compléter toutes les étapes en une seule fois.

Par conséquent, il est alors possible de proposer à notre interlocuteur un rendez-vous ultérieur. À lui de déterminer le délai qui lui semble approprié en fonction de ses compétences et de sa motivation. Lors de la prochaine rencontre, une fois l’objectif établi, nous pourrons alors passer à l’étape suivante.

Il est crucial de définir des objectifs pour amorcer l’action. Sans objectif clair, il n’y a ni motivation ni désir de progresser. Dans ce cas, notre interlocuteur reste coincé dans une situation inconfortable qui entrave son plein potentiel opérationnel.

 

Étape 4 : Phase d’élargissement des perspectives

Une fois que l’objectif est défini, le rôle du manager consiste à guider notre interlocuteur dans l’exploration de nouvelles perspectives pour mieux atteindre ses objectifs. Dans ce cadre de coaching en entreprise, il est primordial de s’abstenir de donner des conseils directs. Au lieu de cela, nous pouvons poser des questions, approfondir les sujets déjà abordés et introduire de nouveaux thèmes pour stimuler la réflexion au sein de l’équipe.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Phrase de conclusion pour un entretien annuel de salarié : comment faire ?

Cependant, lors de cette quatrième étape, nous devons favoriser une approche plus réflexive, offrir une vision alternative ou proposer des idées pour inspirer notre collaborateur. Bien que nous soyons plus concrets et plus proches du conseil, il est essentiel de veiller à ne pas imposer nos idées ni à imposer une structure trop rigide.

Par exemple, si notre interlocuteur envisage de résoudre un conflit en discutant directement avec la personne concernée, nous pourrions aborder le sujet du protocole de la Communication Non Violente. Dans ce cas, notre intention n’est pas de lui recommander d’adopter cette approche, mais simplement de l’évoquer comme source d’inspiration. Si notre interlocuteur est intéressé, il pourra intégrer cette information et l’appliquer de sa propre initiative.

 

Étape 5 : La conclusion d’un coaching en entreprise

Pour clore efficacement cet entretien de coaching en entreprise, il est crucial de mettre à profit nos compétences managériales pour évaluer le ressenti de notre interlocuteur et déterminer si des changements significatifs se sont opérés en lui. Cette étape finale nous permet de sonder subtilement l’évolution de la situation et d’anticiper la progression vers la mise en action. Si des difficultés persistent, elles pourront être abordées lors d’un prochain entretien de coaching.

Pour amorcer cette phase, une approche directe consiste à simplement demander à notre interlocuteur : « Comment te sens-tu ? » Cela nous permettra de vérifier le déroulement harmonieux de la rencontre ou de détecter toute réserve éventuelle.

Un bon manager guide également son interlocuteur dans la synthèse et la récapitulation des points abordés afin de faciliter la transition vers l’action. C’est donc l’opportunité idéale de lui demander : « Quelles sont les principales conclusions que tu retires de notre échange ? »

Enfin, pour garantir une gestion efficace et s’assurer que notre interlocuteur progresse dans la résolution de sa problématique, il est judicieux de lui demander simplement : « Quels changements as-tu remarqués en toi depuis notre dernière rencontre ? »


N'hésitez pas à partager cet article :

5 thoughts on “Coaching en entreprise : 5 étapes pour mettre en dynamique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.