Comment déstresser : 5 astuces pour mieux gérer son stress au travail

N'hésitez pas à partager cet article :
  • 189
    Partages

Savoir comment gérer son stress au travail et comment déstresser est une qualité fondamentale. En effet, les nombreuses tâches et responsabilités rendent notre quotidien professionnel bien rempli. Nous devons garder la tête froide même si paradoxalement, la mécanique du stress se met en marche.

Le stress est un mécanisme qui vise à nous permettre de nous défendre en cas d’agression. C’est aussi un mécanisme qui nous permet de nous adapter à de nouvelles situations. À l’origine, le stress, est une bonne chose. Il nous permet de nous donner de l’énergie pour surmonter les obstacles.

Les risques et les effets pervers du stress arrivent lorsque le stress se prolonge. Notre corps est devenu fatigué de nous donner de l’énergie. Nous nous sentons épuisés et de mauvaise humeur. Le stress est un outil très puissant sur une période donnée. Mais sur le long terme, il s’avère être contre-productif et peut même conduire à des burn-out ou encore à des dépressions. En effet, à trop puiser dans nos ressources, nous nous épuisons.

Il faut donc être en mesure de gérer son stress au travail. J’entends par là, le laisser fonctionner lorsque nous en avons besoin, mais surtout savoir comment nous pouvons l’arrêter lorsque cela n’est plus nécessaire. Ainsi, nous pourrons alterner des périodes de commotion d’énergie plus importantes pour des sujets qui en valent la peine. Puis, nous aurons des périodes de récupérations pour reprendre des forces.

Le stress étant une mécanique naturelle, il se met en place tout seul. Nous allons donc voir les 5 astuces qui vont nous aider à savoir comment déstresser et donc à stopper notre stress lorsqu’il n’est pas utile ou fondé sur des situations qui n’en valent pas la peine.

Comment déstresser : 5 astuces pour mieux gérer son stress au travail

 

1 – Rationaliser la quantité d’objectifs…

Le premier point, selon moi, pour mieux savoir comment gérer son stress au travail et savoir comment déstresser est de rationaliser ses objectifs. J’entends par là faire le point sur ses objectifs. En effet, le stress peut se fonder sur des peurs et sur une situation imaginaire.

Nous nous mettons à imaginer une certaine quantité de travail, mais en réalité, nous ne savons pas très bien ce que nous avons à faire. Nous allons donc stresser pour une situation et une quantité de travail qui n’existe pas. L’idée est de rationaliser, à savoir, comptabiliser et noter précisément ce que nous avons à faire. Cela peut nous rassurer, car nous allons réellement faire le point sur la situation et nous n’allons pas rester dans notre imaginaire. Nous allons ainsi calmer notre peur.

 

Prendre le temps de faire le point pour savoir comment déstresser

Ainsi, selon moi, il est nécessaire de prendre le temps de faire le point sur ce que nous avons réellement à faire. Il nous faut donc regrouper au même endroit, au sein d’une liste par exemple, tout ce que nous avons à faire. C’est la première étape de la méthode d’organisation GTD ou de la méthode ZTD.

En listant tout ce que nous avons et en rangeant au même endroit ainsi que tous les documents à traiter, nous allons pouvoir clarifier et rassurer notre esprit. En effet, le stress peut naitre du fait que nous ne savons plus où nous en sommes et donc nous ne savons plus comment faire. Nous n’avons donc plus de prise sur notre environnement et notre vie. En traitant et en regroupant ce que nous avons à faire, nous reprenons la main sur notre travail.

 

Rationaliser et simplifier si besoin pour gérer son stress au travail

Ensuite, notre stress peut venir du fait que nous pensons, de manière imaginaire, que nous avons 100 tâches à faire. En regroupant tout, nous pourrons réaliser qu’en définitive, nous n’en avons que 15 à faire. Entre 100 et 15, notre imaginaire a créé un gros écart. Ainsi, avons-nous pu nous rassurer.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment ne pas stresser au travail ? 5 clés efficaces

De plus, en faisant le point, nous pouvons ensuite avancer et traiter les tâches une par une. Réduire les tâches nous donnera de la satisfaction, qui créera de la motivation pour traiter les autres tâches. Le fait d’avancer réduira notre stress, car le travail devenant moins important, le corps s’adaptera et réduira la quantité d’énergie nécessaire.

Et si nous nous rendons compte que nous avons réellement 100 tâches à réaliser et que le stress est bien réel, il s’agira alors de simplifier tout ce que nous avons à faire. Nous devrons supprimer purement et simplement une partie des tâches. Nous ne pouvons pas tout gérer et notre stress nous a servi d’indicateur pour nous en rendre compte. Je peux vous proposer cet article, « Comment organiser son travail efficacement ? En simplifiant ! ». Il peut vous aider à simplifier la quantité de tâches que vous avez à faire.

 

2 -… et la qualité des objectifs pour savoir comment déstresser

Ensuite, la qualité de nos objectifs permet de mieux gérer son stress au travail. J’entends par qualité des objectifs, la manière dont nous allons définir et nous fixer l’objectif. Le premier paragraphe abordait le nombre d’objectifs.

 

Les objectifs sont arbitraires

En effet, si je me fixe pour objectif de terminer 5 tâches et que j’en finis 4, je serai déçu et stressé, car il me reste une tâche à faire. Si je me fixe pour objectif de terminer 3 tâches et que j’en termine 4, je serai satisfait et détendu, car j’aurai une tâche d’avance. Dans les deux situations, j’aurai terminé 4 tâches. Mais, dans une situation, je serai heureux, et dans l’autre, je serai triste. La différence s’est faite uniquement sur la définition de l’objectif. L’un était plus ambitieux que l’autre, mais la réalisation reste la même.

Nous voyons donc que se fixer un objectif est complètement arbitraire. Nous ne pouvons pas savoir ce que nous réussirons réellement à faire. Si nous sommes trop ambitieux, nous risquons de ne pas réussir et donc d’être déçus. Il faut donc toujours se garder une marge de manœuvre tout en ne sous-estimant pas notre capacité de travail. Ainsi, nous aurons une réelle satisfaction.

 

Se fixer des objectifs atteignables pour gérer son stress au travail

Il est donc essentiel de se fixer des objectifs atteignables pour entretenir une dynamique positive et sereine et ainsi savoir comment déstresser. C’est la méthode des « petits pas ». Nous avancerons plus sereinement et plus loin si nous faisons des petits pas les uns après les autres. Il est très facile de faire des petits pas. Nous avançons continuellement et sans effort.

Nous sommes donc moins fatigués et moins stressés. À l’inverse, si nous voulons faire de grand pas, nous risquons de chuter, de dépenser trop d’énergie, de devoir nous arrêter pour nous reposer. Le chemin est donc moins fluide et plus stressant. En d’autres termes, doucement, mais sûrement.

D’ailleurs, j’entendais que nous avons tendance à surestimer ce que nous faisons en une journée et à sous-estimer ce que nous pouvons faire en un an. D’où notre stress quotidien. Mais si nous nous projetions sur un an avec de bons objectifs et avancions petit pas par petit pas, nous pourrions aller très loin. Nous devons donc faire très attention aux objectifs que nous nous fixons.

Pour vous aider à fixer des objectifs, voici un article « Comment se fixer des objectifs en 5 étapes ? » qui peut vous aider.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Savoir dire non au travail : 6 étapes clés

 

3 – Avoir des passions pour gérer son stress au travail

Le stress peut aussi trouver ses origines sur une situation qui tourne en boucle dans notre tête. Cela peut se faire de manière consciente ou inconsciente. Il faut donc agir dessus pour mieux savoir comment déstresser.

 

Casser la spirale négative

À l’image de la colère, dont le fait de casser la spirale permet de la freiner et de la contrôler, nous pouvons utiliser la même méthode sur le stress. En effet, détourner notre attention des enjeux professionnels peut nous permettre de limiter et de gérer notre stress.

Pour cela, il est essentiel d’avoir des passions. Elles nous permettront de penser à autre chose et donc de réduire notre stress. Elles nous permettront aussi de relativiser notre travail. En effet, nous prendrons conscience que la vie est plus large et ne se réduit pas à un travail. Nous prendrons donc plus de recul, réduirons notre stress et retrouverons de notre sérénité.

 

Trouver ses passions

C’est donc le bon moment pour faire le point sur notre vie et se demander « Ai-je des passions ? ». En effet, certaines fois, le travail prend toute la place et nous n’en avons plus. N’ayons pas peur de nous ennuyer et de nous retrouver seuls avec nous-mêmes. Ce sont des occasions exceptionnelles pour réellement prendre conscience de ce que nous voulons et des passions que nous aimerions mettre en œuvre dans notre vie.

 

Les avantages des passions pour savoir comment déstresser

Une ou plusieurs passions nous permettront de penser à autre chose qu’au travail. Nous cesserons donc d’y penser pendant un moment. Nous aurons donc détourné notre regard ce qui détendra notre organisme. Ensuite, les passions peuvent aussi nous donner des objectifs extra professionnels. Elles nous font relativiser le travail dans une logique « Il n’y a pas que le boulot dans la vie ».

De plus, les passions peuvent nous donner envie de réduire notre temps passé au travail. Indirectement, elles nous obligent à mieux nous organiser au travail pour gagner du temps et travailler moins. Ainsi, aurons-nous du temps pour réaliser nos passions. Enfin, les passions peuvent aussi nous aider professionnellement, car elles peuvent développer certaines de nos compétences. Par exemple, si nous faisons du théâtre, cela améliorera notre prise de parole en public.

 

4 – Décider 

Le stress est aussi présent dans les situations qui n’ont pas été tranchées. J’entends par là, des situations où nous ne savons pas où nous allons aller. Ces situations surviennent lorsque nous avons un choix à faire. Et j’entends par choix une situation où plusieurs chemins s’offrent à nous et qu’il faut décider. Je ne parle pas des situations où une simple déduction logique nous permet de savoir quoi faire. Car dans ces situations, nous allons naturellement prendre le chemin qui s’offre à nous.

En effet, les situations où un vrai choix doit être fait sont très difficiles à vivre. Nous devons trancher sans vraiment savoir quel chemin il est préférable de prendre. Ces situations sont très stressantes. Si, en plus, nous sommes confrontés à plusieurs situations où il faut choisir, cela peut devenir insoutenable.

Dans ces situations qui ne sont pas claires, il est essentiel de trancher et de décider pour mieux savoir comment gérer son stress au travail. Il est beaucoup moins stressant d’être dans une situation nouvelle, mais dans laquelle nous savons où nous allons que d’être face à plusieurs chemins. Décider c’est donner une direction et passer à l’action. L’action nous donne prise sur notre environnement et notre vie. Cette prise nous rassure et nous pouvons donc gérer notre stress. Avant d’avoir décidé, nous n’avons aucune prise et aucun objectif. Le stress est à son maximum.

 

5 – Savoir s’arrêter pour savoir comment déstresser

La boucle infernale du stress peut être d’en vouloir toujours plus. En effet, il peut nous arriver de ne nous fixer aucune limite et de toujours vouloir en faire plus pour atteindre toujours plus de résultats. Cependant, c’est une très mauvaise spirale. Mieux savoir comment déstresser c’est savoir comment s’arrêter.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Savoir dire non au travail : 6 étapes clés

 

La loi de Pareto

La logique d’en vouloir toujours plus pour réussir est mauvaise. Le principe de Pareto du 20/80 nous l’a prouvé. En effet, Pareto nous a prouvé que dans les faits, 80 % des effets proviennent de 20 % des causes. En d’autres termes, 20 % de mes actions produisent 80 % de mes résultats. Peu d’actions me permettent d’obtenir un maximum de résultats.L’idée est donc de rationaliser le nombre de nos tâches : « Moins, mais mieux ». Il faut donc réduire le nombre de nos objectifs. La suppression est la première étape.

 

La matrice d’Eisenhower

Ensuite, n’oubliez pas ce que nous dit la matrice d’Eisenhower :

  • Important et Urgent : Je fais
  • Important et Non Urgent : Je planifie
  • Non Important et Urgent : Je délègue
  • Non Important et Non Urgent : Je verrai plus tard ou je supprime

Pour réduire le nombre de tâches, après la suppression, nous avons la possibilité de déléguer et de planifier. Nous devons donc savoir dire « stop », « ce n’est pas à fois de le faire » ou « je peux le faire plus tard ». Ainsi, nous saurons nous arrêter.

 

Décider de réduire son temps de travail pour gérer son stress au travail

Enfin, voici un dernier conseil, mais pas des moindres pour savoir comment déstresser. Nous avons déjà vu l’importance de prendre une décision. Alors, décidez d’arrêter en vous fixant une heure de fin et en vous y tenant. Il faut savoir décider et tenir ses engagements face à ses clients, ses équipes amis aussi face à soi-même.

De plus, décider de s’arrêter et de partir plus tôt aura un gros avantage. C’est un principe complémentaire à la loi du 20/80.

Loi de 20/80 = Je réduis mes tâches à l’essentiel pour réduire mon temps de travail.
Le 2ème principe = Je réduis mon temps de travail pour réduire mes tâches à l’essentiel.

Ainsi, partir plus tôt vous obligera à ne gérer que vos priorités. Et si partir plus tôt vous choque, sachez que dans certaines cultures, un manager qui travaille trop est perçu comme quelqu’un qui ne sait pas s’organiser. Alors qu’en France, un manager qui travaille beaucoup c’est normal. C’est la mauvaise blague : « Il est 17 h et tu pars ? Tu as posé ton après-midi ? ». Alors que dans les faits, si votre travail est terminé, c’est que vous êtes bien organisé.

 

En complément pour savoir comment déstresser et gérer son stress au travail

Le stress déclenche donc une réaction au sein de notre organisme pour nous donner de l’énergie et affronter les épreuves et le changement de situation. Notre organisme va donc puiser dans ses ressources et se fatiguer. Il est donc essentiel de prendre soin de notre corps dans ce genre de moment pour mieux gérer son stress au travail et savoir comment déstresser.

Quelques conseils simples, comme prendre le temps de bien manger et prendre le temps de bien dormir, doivent être mis en application. Nous l’oublions, mais ce sont des besoins élémentaires qui ont de forts impacts sur nous. Je ne parle pas des nombreuses techniques de respiration qui peuvent exister. En effet, travailler sur sa respiration va aussi nous aider à savoir comment déstresser et savoir comment mieux gérer son stress au travail.

Mettre en place des activités qui prendront soin de notre corps, comme faire du sport, aller se faire masser, pratiquer le yoga ou des exercices de détente est aussi très profitable pour notre organisme.


N'hésitez pas à partager cet article :
  • 189
    Partages
  • 189
    Partages

Une pensée sur “Comment déstresser : 5 astuces pour mieux gérer son stress au travail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :