Développement durable en entreprise : la nature influence nos organisations

N'hésitez pas à partager cet article :
  • 20
    Partages

Heureusement, concernant le développement durable en entreprise, la nature n’est pas rancunière… mais elle n’a pas dit son dernier mot… en effet, elle a tout prévu depuis le début !  L’homme a toujours voulu utiliser son environnement pour en tirer parti. Lorsqu’il est devenu cultivateur ou éleveur, il apprit à maitriser la nature pour se nourrir ou encore s’habiller.

Lorsqu’il devint un industriel, il apprit à maitriser la nature pour mieux se déplacer, mieux se nourrir, mieux se vêtir. De manière générale, l’homme a toujours cherché à conquérir la nature, pas seulement pour survivre, mais aussi pour survivre mieux. Quelle est la place du développement durable en entreprise ?

 

Les problèmes écologiques ne sont pas nouveaux

Depuis l’existence de l’homme, les espèces vivantes ont tendance à disparaitre. Il a fallu que nos ancêtres débarquent en Australie ou encore en Amérique pour que toute la mégafaune présente disparaisse. Le concept de développement durable en entreprise aurait du apparaître il y a de nombreux siècles.

À en croire, Yuval Noah Harari, dans son livre : « Sapiens, une brève histoire de l’humanité », l’homo sapiens provoqua l’extinction de près de la moitié des grands animaux de la planète, bien avant que l’homme n’invente la roue, l’écriture ou les outils de fer. Certains soupçons existent aussi sur sa responsabilité dans le déclin de l’espèce des néandertaliens. L’homme prolifère et emporte tout sur son passage.

 

Toute action entraine une réaction

Il faut donc s’attendre à ce que la nature réagisse. Certes, le trou dans la couche d’ozone, le changement climatique ou le manque de variété de notre nourriture pourrait être, pour la nature, une manière de nous supprimer pour retrouver un équilibre. En effet, si nous disparaissions demain, très rapidement, la nature reprendrait ses droits.

Pourtant, je pense la nature plus généreuse et plus maline. Elle a tout prévu et nous influence depuis longtemps pour que nous nous mettions dans le droit chemin.

Voici 5 raisons qui montrent que la nature influence nos organisations et nos managements et qui nous font mieux comprendre pourquoi le développement durable en entreprise est né.

Développement durable en entreprise : la nature influence nos organisations

 

1 – L’homme a toujours été hypnotisé par la nature

 L’homme a toujours trouvé que la nature était belle. Sa passion actuelle pour les photos et les voyages en dit long sur son amour de cette beauté. Une belle plage, une belle randonnée en forêt ou encore une belle cascade font notre bonheur. La nature nous inspire, même sur nous. Nous utilisons les pierres précieuses pour nous rendre plus beaux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Patagonia, entreprise libérée et écologique - 1ère partie

Et même si aujourd’hui, la production de nos vêtements s’est industrialisée, les motifs utilisés lors de la conception pour les décorer (animaux, fleurs, etc.) ainsi que les couleurs sont en partie présents dans la nature. Le développement durable en entreprise a commencé simplement en s’inspirant de ce qui nous entourait.

Au-delà de cet aspect, la nature nous hypnotise autrement. Elle le fait en nous montrant la voie de notre développement. Elle nous a fourni de quoi manger et se vêtir grâce aux fourrures. La vue des oiseaux nous a inspirés pour nos avions. Nos trains s’inspirent des serpents et nos voitures des requins. Ainsi, que nous le voulions ou pas, la nature nous montre le chemin et est omniprésente sur nous et autour de nous.

 

2 – La nature a domestiqué l’homme

L’homme se nourrissait de la cueillette des plantes ou de la chasse des animaux. Il était aventurier et récoltait ou prélevait ce dont il avait besoin pour se nourrir, se vêtir ou encore se protéger. Puis il finit par devenir paysan. L’homme mit beaucoup d’énergie pour manipuler un petit nombre d’espèces animales et végétales. Selon Yuval Noah Harari, dans son livre « Sapiens, une brève histoire de l’humanité », « plus de 90 % des calories qui nourrissent l’humanité proviennent de la poignée de plantes que nos ancêtres domestiquèrent entre -9500 et -3500 : blé, riz, maïs, pommes de terre, millet et orge ». Nous avons donc mis beaucoup d’énergie à conquérir la nature pour nous nourrir. Mais finalement, nous avons réduit le choix de nos aliments. La nature est difficile à apprivoiser. 

En effet, par abus de langage nous disons que nous avons domestiqué la nature. Cependant, « domestiquer » vient du latin « domus » qui signifie « maison ». Ce qui est certain, c’est que ce sont les Homos Sapiens qui se sont mis à vivre dans une maison et non pas le blé ! Les Hommes ont changé leur mode de vie, passant de nomades chasseurs-cueilleurs, pour celle de sédentaires, vivant dans des « maisons ». Finalement, c’est bien la nature qui nous a domestiqués ! Le développement durable en entreprise a donc commencé il y a bien longtemps.

 

3 – L’entreprise a besoin de la nature

Certes, nous utilisons les matières premières présentes dans notre environnement (pétrole, gaz, minerais, coton, blé, caoutchouc, etc.). Nous les modifions pour transformer notre quotidien et le rendre plus confortable. Nous avons le sentiment d’avoir un impact sur l’environnement, d’en être le patron.

Pourtant, lorsque les craintes de l’épuisement des ressources pétrolières apparurent, le monde trembla. Nous pouvons croire que nous maitrisons les ressources, mais sans elles, nous ne pouvons plus rien faire. D’où la notion de développement durable en entreprise.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Patagonia, entreprise écologique et libérée - 2ème partie

La réalité et que nous ne voulons pas voir qu’en vivant de la modification des ressources de la planète, nous sommes désormais encore plus liés à notre environnement ! Nos ancêtres avaient juste besoin de se nourrir et de se protéger. Désormais, nous avons besoin de technologies pointues notamment pour communiquer (téléphone, ordinateur, etc.) et pour nous déplacer. Nos sociétés se sont habituées et construites autour de ces technologies. Nous en sommes dépendants.

Notre dépendance avec notre environnement s’est donc renforcée. Nos entreprises ont plus que jamais besoin de la nature. La notion de développement durable en entreprise a donc commencé à germer.

 

4 – La nature inspire nos organisations

Frédéric Laloux, dans son livre « Reinventing Organizations », décrit l’évolution de nos organisations et par conséquent celles de nos entreprises. Vous en trouverez une synthèse dans mon article : « Entreprise opale et autres stades d’évolution ».

Il décrit les dernières générations d’entreprise, le paradigme opale (en référence aux travaux de Ken Wilber, « Le livre de la vision intégrale »), comme le stade « Vivant ». Les entreprises de stade « orange » étaient considérées comme des mécaniques (efficacité et matérialisme). Le stade suivant, « vert » a recours à la métaphore des familles (le chef, bon père de famille, prend soin de ses employés).

Le stade « opale » considère l’entreprise et son organisation comme fonctionnant de la même manière qu’un organisme ou un système vivant. La complexité de la nature s’opère dans la complexité de nos organisations. Chacun a trouvé sa place dans la nature comme chacun doit trouver sa place dans nos entreprises. Il n’y a pas de hiérarchie, mais chacun joue son rôle et en prend ses responsabilités.

Imaginons une forêt. Qui commande ? Personne. Il n’y a pas de hiérarchie. Les grands arbres laissent de la place aux plus petits. L’inverse est vrai. Les insectes labourent la terre pour l’aérer et la rendre plus fertile. Les champignons nettoient les déchets. Chacun joue un rôle complémentaire de l’autre pour maintenir les équilibres et s’adapter aux changements.

Les nouvelles organisations des entreprises « Entreprise libérée : exemple concret » et « agiles » tendent vers ce mouvement. C’est un retour aux sources. Les résultats de ces entreprises sont bons. Elles sont efficaces et rentables, comme la nature.

 

5 – La nature inspire notre management

Pour continuer sur le développement durable en entreprise et la nature, prenons l’exemple d’une forêt. Là où la nature a fait fort, c’est lorsque nous regardons de plus près, en nous. En reprenant le livre de Joël de Rosnay, « Le mascroscope », il nous explique que le cerveau n’est pas un centre de décision, mais plutôt un intégrateur. Il est utile pour recevoir, des signaux externes (par exemple, l’état de notre environnement) et internes (par exemple une douleur). « Le cerveau apparait comme l’intégrateur de ces différents signaux et non comme le centre hiérarchique suprême où se prennent les décisions : il n’y a pas de “Leader” dans l’organisme humain ». Étrangement, les nouveaux managements ont tendance à transformer les leaders en coachs, qui ne sont pas là pour décider.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Système de management environnemental : 4 impacts

Je terminerai sur les avancées scientifiques, en me basant sur les propos d’Annie Marquier, dans son livre « Le Maître dans le Cœur ». Dans la science newtonienne, on pensait que ce que l’on pensait « vide » était bel et bien complètement vide. Des chercheurs ont montré que dans ce « vide » existait un « champ d’énergie quantique ». Ce champ a des caractéristiques très particulières. Il pénètre tout ce qui est visible et invisible. Ainsi, tout baigne dans ce champ et en est imprégné. Tout est donc relié et fonctionne en réseau de manière connectée. Nos organisations et nos managements en prennent aussi clairement le chemin.

 

En complément sur le développement durable en entreprise

Outre la fascination que l’homme a toujours portée à la nature, il se retrouve, malgré lui, en train de lui ressembler dans ses modes de fonctionnement et de management. Le développement durable en entreprise est donc tout a1 fait logique. Auparavant très hiérarchique, l’homme utilise désormais un chemin beaucoup plus naturel où chaque personne a sa place et collabore en réseau. L’homme a évolué. Il est passé par différents stades de développement.

Désormais, l’organisation naturelle fait partie de ses nouvelles organisations. Le développement durable en entreprise est apparu. Tout n’était qu’une question de temps !


N'hésitez pas à partager cet article :
  • 20
    Partages
  • 20
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement mon livreComment avoir des équipes plus motivées et plus efficaces ? 

DÉJÀ PLUS DE 4.000 LECTEURS !