Méthode Pomodoro : besoin d’être efficace ? Essayez la !

N'hésitez pas à partager cet article :

efficacitéL’efficacité est au cœur de nos préoccupations. Mais nous ne pouvons pas être efficaces sans méthode. Je vais vous présenter la méthode Pomodoro.

La méthode Pomodoro est une méthode de productivité inventée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980. Franscesco est italien et initialement, il utilisait un minuteur en forme de tomate. « Pomodori » signifie « tomates » en italien. Un Pomodoro correspond à une durée de 25 minutes.

Dans mon article « Comment gérer son temps plus efficacement en 9 actions ? » ou encore « Comment travailler efficacement avec la méthode GTD ? », je traite des organisations à mettre en place sur la durée pour être plus efficace.

Avec la méthode Pomodoro, nous pouvons être plus efficaces sur l’instant, immédiatement.

Méthode Pomodoro

1 – Comment fonctionne-t-elle ?

En elle-même, la méthode Pomodoro est déjà efficace : il suffit d’un minuteur. Grâce à nos téléphones, nous en avons constamment un sur nous. Ensuite, elle se décompose en 5 étapes simples :

1. Décider de l’action à entreprendre
2. Lancer le minuteur réglé sur 25 minutes
3. Travailler sur la tâche décidée
4. Lorsque le minuteur sonne, nous pouvons faire une pause de 5 minutes.
5. Tous les 4 Pomodori, nous pouvons prendre une pause de 15 minutes.

 

On ne peut pas faire plus simple comme méthode. C’est un bon début en ce qui concerne l’efficacité, mais ce n’est pas suffisant.

Alors quels sont les avantages de la méthode Pomodoro ?

 

2 – S’obliger à commencer une tâche

Nous pouvons souvent perdre du temps pour nous mettre en route. Nous savons que nous avons une tâche à faire, mais nous ne sommes pas très motivés et nous procrastinons. Par contre, il est très simple de lancer un minuteur. Cette action donnera l’impulsion pour commencer à travailler sur notre tâche. Souvent, il ne nous manque qu’un peu d’élan. Lancer le minuteur sert donc de rampe de lancement et nous obligera à commencer.

 

3 – Se focaliser sur une tâche et regrouper les tâches

Dans la méthode Pomodoro, chaque Pomodoro de 25 minutes ne doit comporter qu’une seule tâche. Ainsi, pouvons-nous nous obliger à être séquentiels et à ne traiter qu’une seule tâche à la fois. Toute notre énergie est mise au même endroit pour une efficacité optimale.

Il peut aussi s’agir de plusieurs tâches analogues. Par exemple, lorsque nous traitons nos mails. Il s’agit de traiter plusieurs courriels et comme chacun est différent, nous pouvons considérer qu’il s’agit de plusieurs tâches. Grâce à la méthode Pomodoro, nous regrouperons le traitement de plusieurs mails dans la même séquence. Il n’y aura donc qu’un seul temps de « préchauffage » pour plusieurs mails et cela nous évitera de passer du traitement d’un mail à une autre action et donc la perte de temps entre les deux. De plus, notre cerveau étant calibré sur le traitement des mails, il sera de plus en plus efficace mail après mail. Le regroupement des tâches est source d’efficacité.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment mieux s’organiser avec la méthode NERAC ?

4 – Se concentrer et se maintenir concentré

Le fait que le Pomodoro ne dure que 25 minutes nous permet d’avoir une concentration maximale. Des pauses entre chaque Pomodoro sont prévues pour entretenir cette concentration à chaque séquence. En effet, inutile de préciser que plus nous restons focalisés sur une tâche pendant longtemps, plus notre concentration décroit. Dans cette méthode, nous ne visons que des niveaux de concentration optimum.

De plus, lorsque nous effectuons une tâche, nous pouvons avoir des sauts de concentration. Si nous nous déconcentrons avec un minuteur, nous nous sentons obligés de nous replonger immédiatement dans notre action. En effet, nous savons que le cycle n’est pas terminé et que nous avons travaillé moins de 25 minutes. C’est suffisant pour se remettre au travail immédiatement.

 

5 – Complément obligatoire du 20/80

Le principe de la loi de Pareto 20/80 est que 20 % de nos efforts produisent 80 % de nos résultats. L’idée est donc de réduire nos tâches à l’essentiel et donc notre temps de travail tout en atteignant un maximum de résultat. Autrement dit, il s’agit de réduire les tâches à l’essentiel pour réduire son temps de travail. L’efficacité étant le rapport entre le temps passé et le résultat (gain) obtenu.

Le complément du 80/20 est de réduire le temps de travail pour réduire les tâches à l’essentiel.

Grâce à la méthode Pomodoro, nous minutons notre activité et donc nous nous obligeons à aller à l’essentiel. Par exemple, lorsque nous devons faire une nouvelle tâche, nous ne savons pas combien de temps elle va prendre. Nous pourrions prévoir 2 heures alors qu’en réalité il faudrait une heure. Malheureusement en prévoyant 2 heures, nous aurons tendance à les utiliser dans leur intégralité. Avec la méthode Pomodoro, en mettant en place des séquences de 25 minutes, nous nous obligeons à aller à l’essentiel à chaque fois et donc à moins consommer de temps.

 

6 – Mon expérience

J’utilise presque constamment la méthode Pomodoro (actuellement, je rédige cet article et j’ai lancé plusieurs Pomodori successifs !). Je sens vraiment une meilleure efficacité. Lancer le minuteur me donne le GO et ensuite il est facile de maintenir sa concentration pendant 25 minutes. Toutes mes tâches principales sont scindées en Pomodori : écrire un article = 6 ou 8 Pomodori, lire = 2 ou 3 Pomodori par jour, marcher = 6 Pomodori par jour, etc.

 

En complément sur la méthode Pomodoro

Je n’ai pas testé la méthode Pomodoro lors d’une réunion de groupe, mais je suis certain qu’elle pourrait fonctionner. N’hésitez pas à m’écrire un commentaire ci-dessous si vous avez testé cette méthode en collectif !

En attendant, définissez un objectif, réglez votre minuteur sur 25 minutes et testez le Pomodoro !


N'hésitez pas à partager cet article :
  • 34
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement mon livreComment avoir des équipes plus motivées et plus efficaces ?