Leadership et management : 2 notions indissociables et incontournables

N'hésitez pas à partager cet article :

Le leadership et le management sont des notions qui vont de pair. Les collaborateurs qui font preuve de leadership sont le plus souvent écoutés et suivis dans les lignes de conduite qu’ils donnent à leurs interlocuteurs. L’avantage du leadership au sein d’une entreprise est donc non négligeable et permet clairement de gravir des sommets en termes de résultats.

Le management est-il nécessairement associé au management ? Le leadership est-il essentiel au management ? Avons-nous tous des potentiels de leaders ? Comment développer son leadership ? … Autant de questions indispensables à l’appréhension de la meilleure stratégie de management possible !

Leadership et management : 2 notions indissociables et incontournables

 

Management & leadership 

Fédérer une équipe, mobiliser, favoriser l’intelligence émotionnelle et l’intelligence collective, encadrer une équipe. Voici quelques fondamentaux du management dont la mise en place est possible par une certaine forme de leadership.

 

L’intérêt du leadership dans le management 

Notre manière de manager est directement associée à notre capacité de leadership. Manager de proximité, manager transversal, manager-coach, manager au quotidien et manager efficacement requièrent des qualités indispensables de leaders. 

Le leader fait preuve de pédagogie, et il est capable d’encadrer une équipe avec aisance. Il va oser bousculer ses collaborateurs dans leurs retranchements. Le type de leadership doit nécessairement reposer sur l’animation d’équipe, la capacité à gérer les situations conflictuelles, et les aptitudes de chef de projet charismatique. 

Le savoir-être d’un bon manager repose sur des points forts tels que l’empathie, l’écoute active, la force de persuasion et de proposition, son assertivité, la capacité à influencer, le besoin continu de s’améliorer… En outre, il s’agit de qualités inhérentes au leadership.

 

Différences entre compétences managériales et leadership 

Le management de projet repose cependant sur des compétences qui ne sont pas relatives au leadership. Parmi les qualités du manager, on retrouve aussi quelques compétences interpersonnelles (comme l’organisation), sa capacité à faire preuve d’agilité (mode de management) ainsi que ses compétences techniques (savoir-faire) qui sont le fruit de son expérience professionnelle.

Ainsi, des caractéristiques inhérentes au choix du mode de management et de l’expertise du manager sont indépendantes des capacités du manager. La stratégie d’entreprise doit donc reposer sur de telles considérations lorsqu’elle est mise en place par la direction. Les qualités de leader ne sont pas les seules qualités à faire pencher la balance en faveur de tel ou tel collaborateur.

Un futur manager transversal, agile et expert peut s’avérer être plus à même de pratiquer un management durable qu’un manager leader et paternaliste dont le savoir-faire est par ailleurs légèrement défaillant. En revanche, il semblerait qu’à compétences égales, un collaborateur doté d’un leadership avéré soit plus à même de remplir des fonctions d’encadrement et donc de conduire une équipe.

 

Développer le leadership : est-ce possible ? 

Pour certains, impossible de développer son leadership. Il s’agirait d’une compétence innée, à l’instar du charisme ou de la confiance en soi. Pourtant, les leaders eux-mêmes vous affirmeront que de telles compétences se trouvent en vous et que vous pouvez les développer à votre guise, et ce, à force de travail et de persévérance.

 

Communication efficace 

La communication est indéniablement le corolaire du leadership.  Qu’il s’agisse d’une communication verbale ou d’une communication non verbale, un leader est avant tout un communicant hors pair. De telles qualités peuvent être développées avec le temps et l’expérience professionnelle (et personnelle).

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les soft skills sont-elles utiles pour la gestion d’entreprise ?

 

Connaissance de soi pour le leadership et le management 

Renforcer son leadership n’est possible qu’à la condition de (bien) se connaître. Un leader se connaît parfaitement : ses points forts, ses gros défauts, ses axes d’amélioration, ses baisses de productivité potentielles, ses emportements éventuels, ses aptitudes avérées… C’est d’ailleurs la raison pour laquelle son management est aussi performant. Il sait que sur telle ou telle mission, il doit être vigilant ou au contraire qu’il peut se permettre de la traiter à une vitesse éclair.

Pour se connaître, il faut prendre du recul et être capable d’humilité ce qui est loin d’être évident. Vous pouvez aussi vous intéresser à votre profil et vos préférences cérébrales. Les couleurs du management, établies dans le cadre des profils DISC, peuvent vous servir de cadre de référence.

 

Avoir confiance en soi 

Pas de confiance, pas de leadership. Impossible de se faire entendre si vous n’êtes pas vous-même convaincu par ce que vous dites !  La confiance en soi est incontournable. Vous pourrez y mettre le fond que vous voudrez, la forme ne passera pas. La raison ? La communication non verbale est d’une importance capitale dans les rapports humains.

 

Vous devez vous aimer pour développer leadership et management

Sans tomber dans le côté obscur de l’amour de soi absolu, il est essentiel de s’aimer ou plutôt de se respecter, de poser les limites nécessaires entre vous et les autres et de savoir ce que vous valez. Être persuasif, faire preuve d’empathie et être bienveillant est loin d’être suffisant. Il faut être capable, pour encadrer une équipe, de se respecter et de s’aimer.

 

Mettre de côté son égo

Tous les leaders ne font pas salle comble dès leurs premiers discours. Adhérer à vos propos peut prendre du temps aux autres et développer sa rhétorique vous prendre du temps à vous. Avoir l’esprit d’équipe et être persuasif n’est pas suffisant. Il faudra accepter que vous vous trompiez et que vous soyez ouvert à la critique constructive. Ainsi, loin d’avoir la science infuse, vous pouvez (et devez) accepter de vous tromper afin d’avancer au maximum de vos possibilités.

 

Être convaincant 

Un leader doit être capable de cerner les leviers de motivation de ses interlocuteurs. Ainsi, sa posture managériale bénéficiera encore plus de telles compétences. Pour cela, il est nécessaire de faire preuve d’écoute active et de recadrer lorsque cela est nécessaire. La force de persuasion est essentielle pour motiver une équipe ou en tout cas, pour convaincre une partie non négligeable de ses membres.

 

Renforcer le leadership par l’intermédiaire de formations 

Une école de management peut s’avérer être la solution. Qu’il s’agisse de Bachelor ou de mastère (notamment de mastère spécialisé) en business School. Notons cependant que de telles compétences s’acquièrent avec l’expérience.

 

Les différents styles de leadership 

Aussi, il existe différents styles de leadership, qui vont dépendre des modes de management appliqués dans la gestion d’entreprise ainsi que de la manière de motiver son équipe. De plus, le leadership est subjectif et les équipes de management ne s’accorderont pas toutes de la même manière dès lors qu’il s’agira de définir quel collaborateur est un leader et quel collaborateur doit développer une telle compétence avant de manager son équipe.

 

Ne pas occulter le mode de management et les outils de management 

Renforcer son leadership est important, mais nous oublions trop souvent que ce n’est pas suffisant. L’application des fondamentaux du management montre que certains modes de management nécessitent d’être mis en place au détriment de d’autres.

Si assoir son leadership peut s’avérer particulièrement pertinent pour certains collaborateurs, piloter une équipe grâce à cette seule qualité peut toutefois poser un problème. Le fait de faire adhérer grâce à « un simple charisme » est loin de faire l’unanimité.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Exemplarité managériale : pas si simple de montrer l'exemple

Aussi, l’insertion de l’agilité et les pratiques de leadership participatives et inclusives sont autant de méthodes qu’il est nécessaire d’appliquer en fonction de l’ancienneté des collaborateurs, du service concerné, de la culture d’entreprise… Heureusement, les outils du manager sont nombreux et les formations existent aussi pour développer de telles stratégies managériales.

 

Le leadership est une notion subjective 

En tant que leader, vous ne parviendrez jamais à convaincre tout le monde de votre leadership effectif. C’est aussi la raison pour laquelle il est nécessaire de développer les compétences citées plus haut, comme la confiance en soi et l’humilité. 

Il est inutile de vous offenser dès lors que vous n’êtes pas perçu comme un leader, car alors, c’est votre amour propre qui serait abîmé en raison d’un manque de recul de votre part. Dès lors que votre compétence relationnelle est avérée et que vous pouvez développer la performance de votre service en raison de votre leadership, vous devez vous faire confiance afin de performer sur la durée, et ne regarder que vos résultats personnels d’aujourd’hui à la lumière de ceux d’hier.

 

En conclusion sur le leadership et le management 

Le management des hommes requiert du leadership, mais le leader doit être capable de trouver un équilibre entre la remise en question et la maintenance d’un cap qu’il définit. Le leadership a ses travers dès lors qu’il devient autoritaire. Notre histoire a démontré ce phénomène à de multiples reprises. 

Lorsque vous souhaitez développer votre leadership, sachez donc que cela est possible et qu’à force de travail, et par l’intermédiaire d’un programme de formation management d’équipe par exemple, vous pouvez y arriver. En outre, sachez que ce type de formation « leadership » n’existe pas vraiment dans la mesure où le leadership est une compétence inhérente au manager performant.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Une réflexion sur “Leadership et management : 2 notions indissociables et incontournables

  • à
    Permalien

    En effet le management est indissociable du leadership. La combinaison de ces 2 notions nous montre clairement que les personnes qui s’en approprient sont susceptibles de faire moins d’erreurs, de vite rebondir sur des situations et surtout d’innover. Le monde aujourd’hui en a justement besoin sur tous les plans. Et je partage entièrement les propos de cet article.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :