Coaching managérial : développez les compétences de vos équipes

N'hésitez pas à partager cet article :

L’accompagnement managérial peut être encouragé par le coaching personnel ou le mentorat. Le coaching managérial peut être considéré comme une nouveauté à l’échelle du temps, car il permet de prendre en compte le bien-être du collaborateur dans les missions qui lui sont assignées. Ce dernier n’est plus seulement un exécutant.

L’importance non négligeable des coachs capables d’aider les managers à développer leurs compétences est indéniable. De nombreuses organisations et chefs d’entreprise se sont rapidement imprégnés du développement des compétences conseillées par ces derniers. 

Il est donc nécessaire de connaître les avantages d’un accompagnement performant, mais aussi les différentes étapes permettant d’accompagner votre équipe sur la bonne voie afin d’agir en leader et de développer la productivité de votre entreprise.

Coaching managérial : développez les compétences de vos équipes

 

Qu’est-ce que le coaching managérial ?

La capacité à développer les compétences en termes d’accompagnement des collaborateurs est une compétence à part entière. Le coaching managérial est l’ensemble des actions mises en œuvre pour permettre à un collaborateur de développer à la fois ses Hard Skills, mais aussi ses Soft Skills.

Le contexte économique actuel ne peut qu’encourager les dirigeants et managers à coacher efficacement leurs équipes. Il est donc recommandé de proposer à chaque manager des outils et des informations concrètes leur permettant de développer leurs compétences en termes d’accompagnement de leurs collaborateurs.

 

Le rôle clé des managers dans le coaching managérial

Traditionnellement, des réunions hebdomadaires, formelles ou informelles sont considérées comme étant suffisantes par les managers. Cependant, ces derniers doivent s’imprégner des actions qui doivent être entreprises pour améliorer leur accompagnement.

 

La compréhension de la notion de coaching

L’une de ces actions consiste à comprendre ce qu’est le coaching managérial.

Il ne s’agit pas de donner des ordres ni de commander. Le coaching managérial doit encourager la réflexion, la proactivité, et le développement des idées. Il s’agit donc de consacrer du temps à développer son écoute active, sa bienveillance et son assertivité.

 

Les objectifs du coaching managérial 

Les membres de l’équipe doivent avoir la possibilité d’être responsabilisés et d’atteindre leurs objectifs professionnels, mais aussi personnels.

Renforcer l’efficacité, faire place à une réflexion approfondie, reconnaître ses points forts, ses limites ainsi que les axes d’amélioration… Autant d’objectifs encouragés par un accompagnement de qualité.

 

Les avantages du coaching managérial

La mise en place de telles procédures améliore les relations de travail, la qualité des produits ou des services, et encourage la fidélisation du personnel. 

Aussi, s’il est essentiel d’aider les employés à développer leurs compétences, n’oubliez pas qu’ils peuvent avoir des talents propices à ajouter de la valeur à l’entreprise. 

La formation coaching que vous proposez aux managers peut les aider à repérer de telles ressources humaines disponibles et bénéfiques.

 

Les compétences sont évolutives

Les nouvelles générations attendent désormais de leurs managers qu’ils les aident à développer leurs compétences et leur proposent des opportunités variées. 

La durée de vie des compétences est désormais plafonnée. Ainsi, l’entreprise doit prendre en considération les besoins de ses collaborateurs, et comprendre que leur rôle n’est pas nécessairement d’accomplir des tâches quotidiennes (« et puis c’est tout »). 

Accompagner vos collaborateurs et les aider à progresser est le rôle d’un leader performant.

 

Les étapes du coaching managérial 

Le coaching managérial peut être mis en place en respectant différentes étapes.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Grille d'évaluation d’un manager et entretien annuel d'évaluation

 

Posez des questions 

Comment te sens-tu dans l’équipe ? Es-tu épanoui au sein de cette entreprise ? Que souhaiterais-tu améliorer ? 

Posez des questions à vos collaborateurs afin de les aider à acquérir une conscience de soi, de leurs capacités et de leurs axes d’amélioration. 

Le rôle du coach est ainsi d’encourager les managers à bénéficier d’un aperçu de la situation auprès des membres de leurs équipes. 

Aussi, vous pouvez demander à vos collaborateurs ce dont ils attendent de la mise en place du processus d’accompagnement. Cela passe indéniablement par une bonne communication. Il est donc nécessaire d’inclure vos collaborateurs dans les changements managériaux que vous opérez.

 

La construction d’une relation de confiance 

Naturellement, il est plus facile de bénéficier d’un apprentissage d’un individu en qui vous avez confiance. Les formateurs, aussi bien que les managers, doivent donc instaurer une relation de confiance. 

Ces derniers doivent être clairs quant aux objectifs d’apprentissage et de développement qu’ils se sont fixés, et faire preuve de pédagogie, de patience et de respect.

 

L’importance de l’intelligence émotionnelle

Le coaching ne concerne pas seulement le manager. L’accompagnement concerne également la manière dont vous interagissez avec l’ensemble de votre équipe. Il est donc question de votre capacité à encourager l’intelligence collective. 

Aussi, il s’agit de se montrer bienveillant, d’appréhender les problèmes auxquels vos collaborateurs font face et d’y trouver des solutions grâce à l’écoute active. L’idée est de les accompagner dès lors qu’ils doivent surmonter des obstacles. 

Enfin, il est tout à fait possible de développer son intelligence émotionnelle. Cela permet de mieux se préparer pour soutenir et guider vos collaborateurs. C’est la raison pour laquelle les leaders parviennent à être d’aussi bons managers. Leurs niveaux d’intelligence émotionnelle sont plus élevés que la moyenne.

 

L’importance du soutien et de la motivation

Dès lors que vous connaissez les compétences de vos collaborateurs et que vous savez quels sont leurs objectifs, il est nécessaire de les accompagner dans le développement de leurs compétences. Vous pouvez commencer par confier à chaque individu la responsabilité relative aux tâches qui les aideront à développer la performance qu’ils souhaitent atteindre et ainsi acquérir certaines compétences qu’ils convoitent. 

 « C’est en forgeant qu’on devient forgeron » ! Plus vous permettez à vos collaborateurs d’être autonomes, plus vous démontrerez votre confiance en leurs capacités, et plus leurs chances d’atteindre leurs objectifs seront grandes et contribueront à leur épanouissement.

 

Déterminer des objectifs et un plan d’action

N’oubliez pas que le but du coaching managérial et que vos collaborateurs déterminent des objectifs et un plan d’action pour les atteindre. Ainsi, vous pouvez les questionner de cette manière :

  • Quel est ton problème ?
  • Que ressens-tu par rapport à ce problème (émotions) ?
  • Quel est ton objectif ? Que souhaites-tu faire pour résoudre ton problème ?
  • Quelles actions souhaites-tu mener ?

 

Coaching managérial : quelles conséquences ? 

Quels bénéfices pouvez-vous tirer d’un accompagnement de vos collaborateurs ? Cohésion des équipes, leviers de productivité, renforcement du présentiel, insertion de l’agilité, développement du savoir-être, gain de productivité… Coacher les individus permet de parvenir à de bons résultats, et ce, à différentes échelles au sein de l’entreprise. 

Les chefs d’entreprise devraient construire leurs modèles d’entreprise en prenant en considération les fonctions d’accompagnement ainsi que les personnes aptes à remplir de telles fonctions.

 

L’accompagnement, partie intégrante de la culture d’entreprise

Encouragements, valorisation du manager-coach, bienveillance… Bien que de nombreuses organisations ne soient pas en mesure d’intégrer de manière réaliste un programme de formation à grande échelle en raison de leur budget limité, il existe toujours la possibilité de créer une culture d’entreprise qui va dans le sens de l’accompagnement. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment réussir la transition digitale des équipes RH vers les logiciels SIRH

L’idée d’une culture favorable à l’accompagnement peut souvent créer un cercle vertueux sur votre modèle organisationnel et votre croissance.

 

Le rôle des chefs d’entreprises dans le processus d’accompagnement

Le bien-être des collaborateurs est une réelle valeur ajoutée. Ainsi, un management performant doit faire l’objet d’un suivi individuel de la part du gestionnaire d’entreprise. 

Une entreprise sans leader ni vision ne peut pas survivre à long terme. Le rôle du chef d’entreprise est d’abord de veiller à la qualité de vie au travail, à la maximisation des résultats. 

Aussi, les dirigeants doivent s’assurer de la qualité de l’accompagnement dans les formations qu’ils proposent à leurs équipes. 

Le coach aura besoin de déterminer les « besoins en leadership » de l’entreprise. Ceci permettra aux « coachs managériaux » dotés d’aptitudes à développer leurs compétences et à s’adapter à une telle conjoncture.

 

Comprendre le manager dans ses fonctions et lui laisser du temps

Les managers doivent prendre le temps de bénéficier d’un coaching réussi afin de parvenir à améliorer la qualité de leur propre coaching managérial. 

Il s’agit d’un investissement sur le long terme. Par nature, c’est payant « à terme ». Les résultats ne seront pas immédiats. Le fait de coacher est une étape, et le fait de mettre en pratique le coaching en est une autre. 

Il convient donc de « laisser du temps au temps », pour ce qui concerne notamment la pratique du manager, et le changement de ses habitudes managériales.

 

En conclusion : le coaching managérial, bonne ou mauvaise idée ?

Les chefs d’entreprise, responsables du coaching individuel et collectif, ont également besoin de direction et de soutien.

Véritables partenaires d’apprentissage, les coachs font preuve d’écoute active, restent ouverts aux suggestions et permettent aux collaborateurs (managers) d’exprimer leurs émotions sans porter de jugement. 

Aussi, ils encouragent les salariés à progresser vers leurs objectifs et à reconnaître leurs réussites. 

Le coach aide le manager à définir les comportements adéquats et à identifier les comportements à améliorer. Le coach apprend au manager à motiver son équipe. De plus, il aide à clarifier les objectifs en vue de maximiser la productivité des collaborateurs.

Son rôle est donc indispensable.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :