Comment bien s’entendre avec ses collègues de travail ? 5 actions

N'hésitez pas à partager cet article :

Les relations sociales au travail sont le ciment d’une bonne coopération au sein d’une entreprise. Pour cette raison, il est très important de bien s’entendre avec ses collègues de travail.

Ces relations sociales permettent à la fois d’échanger des informations sur la vie de l’entreprise (communication opérationnelle), mais aussi sur la vie des personnes en dehors de leur travail (communication interpersonnelle). Sans ces deux formes de communication, des tensions peuvent apparaitre, ou pire, les missions réalisées par l’entreprise peuvent être compromises. 

Comment établir un lien fort entre les personnes ? Comment s’intégrer, se faire apprécier ou encore se faire pardonner par ses relations professionnelles ?

William Moreau, du blog charismedeveloppement nous propose 5 points. Ils nous permettent d’améliorer notre entente professionnelle. Et ceci, quelle que soit notre situation actuelle avec nos collègues de travail.

Comment bien s’entendre avec ses collègues de travail ? 5 actions

 

1. Être sûr de sa carrière professionnelle pour bien s’entendre avec ses collègues

Avant de commencer à se demander si votre communication est bienveillante vis-à-vis de vos collègues, il est important de savoir où vous en êtes professionnellement. Si vous vous trouvez actuellement dans un emploi qui ne vous correspond pas, alors il y a de grandes chances pour que vos relations au travail soient compliquées. 

Parce que vos passions, votre look, vos habitudes et vos croyances ne correspondent pas à celles de vos collègues. De plus, vous risquez d’avoir une faible motivation professionnelle, ce que nous évoquerons dans le point 3. 

Une personne qui a trouvé sa voie professionnelle tombe généralement dans une entreprise avec de bons collèges de travail. Parce que ces derniers lui ressemblent. 

En bref, plus vous aurez un projet professionnel clair, plus vous aurez de chances de tomber sur des collaborateurs qui partagent la même passion que vous pour le secteur où vous vous trouvez. Ainsi, sera-t-il possible de bien s’entendre avec ses collègues. Ils auront peut-être même les mêmes centres d’intérêt extra-professionnels que vous.

 

2. Savoir se présenter et parler de soi 

Le deuxième conseil pour s’assurer d’être intégré dans une entreprise et d’y tisser de bons liens sociaux est de savoir bien se présenter. 

Quand vous allez arriver dans une entreprise, la première journée est primordiale. Une mauvaise présentation de vous, une timidité incontrôlée ou des gestes déplacés et vous serez catégorisé comme « personne étrange ».

Mais c’est facilement évitable par la présence d’une bonne intelligence sociale, voici d’ailleurs un guide là-dessus. L’intelligence sociale va vous permettre d’éviter les malaises et les moments gênants. 

Une fois que votre intelligence sociale sera affutée, vous serez assuré de faire une bonne première impression et de vous faire apprécier par les autres. 

Voici une petite liste de conseils présents dans le terme « intelligence relationnelle »

  1. Avoir le sourire et être heureux d’être là,
  2. respecter les distances sociales,
  3. ouvrir votre corps et éviter les gestes barrières,
  4. parler distinctement et avec un débit plus lent que d’ordinaire,
  5. retenir le prénom de votre interlocuteur et le réutiliser avant la fin de l’échange,
  6. connaitre son « pitch personnel » et savoir raconter son histoire,
  7. se tenir droit et être stable sur ses appuis,
  8. maitriser et garder un bon eyes-contact avec son interlocuteur.

 

3. Avoir une forte conscience professionnelle pour bien s’entendre avec ses collègues

Le troisième paramètre pour s’assurer de bien se faire voir par ses collègues consiste à simplement bien faire son boulot. La plupart des conflits qui prennent forme au travail sont dus à un manque de conscience professionnelle. 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Le micromanagement : comment le reconnaitre et le gérer ?

Si vous aimez votre métier (nous en revenons au premier conseil) et que vous vous donnez à fond pour votre entreprise, alors vous serez appréciés par les autres. Les seules personnes qui pourront ne pas vous aimer, pour votre forte conscience professionnelle, sont les personnes qui en manquent cruellement. 

Mais dans la plupart des cas, ce sont des personnes qui ne resteront pas longtemps dans l’entreprise. 

À noter que ce conseil va aussi vous permettre d’évoluer professionnellement. Plus vous allez en offrir généreusement à votre entreprise, plus vous verrez d’opportunités se présenter.

 

4. Poser ses limites et construire un respect mutuel avec ses collègues

Le quatrième conseil devrait être appliqué dès votre intégration dans une entreprise, mais peut aussi être utilisé après quelques mois. Il s’agit de savoir poser ses limites et établir une confiance mutuelle avec les autres membres de l’entreprise. 

Ce n’est pas uniquement valable pour les collègues de travail, mais c’est aussi le cas avec son manager, son patron, ou ses collaborateurs. 

Précédemment, nous avions vu la raison n° 1 des conflits en entreprise. Cette fois, il s’agit de la raison numéro 2 : les petits manques de respect, le manque d’affirmation et plus largement l’incapacité de dire non. 

S’imposer avec ses relations professionnelles ne signifie pas créer un conflit, ou entacher la relation… bien au contraire. En posant ses limites avec les autres, vous allez mettre en place des règles : ce que vous êtes capable d’accepter, d’entendre, de faire, etc.

Je vous recommande d’être assez flexible là-dessus : rester 30 minutes de plus 1 fois par semaine n’est pas un crime. Gardez à l’esprit que vous devez bien faire votre travail, sans pour autant vous sentir exploité.

 

5. Faire la part des choses entre vie pro/perso pour bien s’entendre avec ses collègues

Enfin, le dernier conseil pour s’entendre à la perfection avec ses collègues est d’avoir l’intelligence d’équilibrer la vie personnelle et la vie professionnelle. 

L’équilibre vie pro / vie perso est tout à fait possible de proposer des activités extra-professionnelles à ses collègues de travail (et son patron). Voici d’ailleurs une liste de chose intéressante à faire en dehors du travail, afin de renforcer vos liens entre membres d’une équipe :

  • Faire un repas,
  • faire un apéro/after,
  • aller faire un pique-nique le midi en dehors de vos locaux,
  • faire une journée découverte dans une association ou une autre entreprise,
  • organiser un karaoké/blind-test/jeux de société,
  • pratiquer un sport d’équipe (foot, volley-ball, etc.),
  • séance de yoga ou de sophrologie.

Le but est que cette activité convienne au plus grand nombre. Et qu’elle soit choisie avec un objectif précis : créativité, réduction du stress, défoulement, mieux connaitre les autres, etc.

Mais cette 5e partie est aussi là pour rappeler à certains collègues de travail trop envahissant le concept du jour de repos (ou des vacances). Lorsqu’une personne est en dehors de la sphère professionnelle, il faudra toujours veiller à ne pas être importun et abusif lorsque vos collègues ou votre manager sont en repos.

 

En conclusion pour avoir de bons liens avec ses collègues de travail

Pour conclure pour bien s’entendre avec ses collègues, je vous invite fortement à mettre en place au moins 2 des 5 stratégies que vous avez apprises dans cet article. Le but n’est pas de changer radicalement du jour au lendemain. Cela pourrait créer chez vos collègues de la méfiance. 

Par contre, vous pouvez appliquer les conseils petit à petit dans vos relations au travail. Avec votre manager, puis vos collègues, puis en discutant avec votre patron, voire avec des prestataires qui travaillent dans vos locaux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Effet Dunning-Kruger : comment encadrer un collaborateur surconfiant ?

Gardez toujours en tête l’épanouissement à avoir de bonnes relations au travail. Et surtout les opportunités que vous pouvez rencontrer en étant apprécié par votre entourage professionnel. Et évitez un maximum l’état d’esprit suivant « Tant pis pour eux, ce ne sont pas mes amis, juste des collègues, je ne vais pas me forcer à être amis avec ces gens-là, je ne leur dois rien ».

 

William Moreau est le fondateur du blog www.charismedeveloppement.fr. Il est avant tout un passionné de communication et de dynamiques sociales. Il aide les personnes souhaitant devenir plus charismatiques et confiantes à l’oral à travers son blog et sa chaîne YouTube. Pour lui, « Où que vous alliez et quoi que vous fassiez, la communication vous suivra partout. Alors, autant en faire votre allié ! »


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :