Comment dynamiser une équipe ? 7 bonnes pratiques

N'hésitez pas à partager cet article :

Dynamiser une équipe consiste à mettre en place des stratégies qui encouragent l’envie de collaborer au sein de l’entreprise. Il vise notamment à favoriser le travail en équipe et à engager les collaborateurs. En effet, il est important pour le manager de savoir que la rémunération et les primes ne suffisent pas pour stimuler l’efficacité collective. Il se doit également de créer une ambiance de travail motivante et enthousiaste.

La dynamique d’équipe se traduit généralement comme une équipe de travail animée et orientée vers un objectif commun. Il s’agit d’un mouvement interne indispensable pour faire évoluer l’esprit collectif. Dans cette optique, toutes considérations d’ordre personnel sont à exclure. Le manager se doit de consolider les interactions, tout en instaurant une relation de confiance au sein du groupe.

L’esprit d’équipe est un atout essentiel pour la réussite d’une entreprise. Il permet à chaque membre de se sentir à l’aise et de s’engager efficacement dans son travail. Cependant, il est difficile de créer ou de maintenir une dynamique positive. De plus, cela remet souvent en cause le manager et son style de leadership.

Pour y remédier, voici 7 conseils essentiels pour savoir comment dynamiser une équipe.

Comment dynamiser une équipe ? 7 bonnes pratiques

 

1. Comment dynamiser une équipe ? Établir des règles de fonctionnement : mission, valeurs et vision

Entreprise libérée ou pas, le manque de discipline se traduit généralement par le désengagement des collaborateurs. Un minimum de règlement se doit ainsi d’être fixé au sein d’une équipe. Il faut tout de même éviter les règles trop strictes et trop sévères, celles-ci risquent de détériorer l’ambiance au travail. L’idéal serait de définir des lignes de conduite favorables pour la performance collective tout en gardant un climat sympathique. Plus les collaborateurs définiront ce cadre, plus ils y seront impliqués.

Les règles de fonctionnement s’accompagnent notamment d’une organisation claire et précise. Elles sont établies dans le but de donner un sens au travail en équipe. Chaque membre doit ainsi reconnaître sa place, son rôle et ses tâches quotidiennes. Pour ce faire, la responsabilité du manager et des équipes consiste à définir les règles internes et externes, les rapports hiérarchiques, les périmètres d’activités et les missions de ses collaborateurs.

Enfin, pour que les collaborateurs comprennent mieux ce que l’on attend d’eux, il est important d’avoir une mission, des valeurs et une vision claires. La mission, c’est le rôle de l’entreprise. La vision, c’est là où elle veut aller. Et les valeurs représentent la manière dont tous les collaborateurs doivent se comporter pour répondre à la mission et à la vision. Plus ces 3 axes seront définis collectivement, plus l’engagement des équipes sera fort.

 

2. Développer un sentiment de confiance

La confiance joue un rôle capital au sein d’une équipe de travail. Elle engage chaque membre à se considérer comme important pour son rôle et surtout pour ses collègues. Développer ce sentiment constitue un facteur clé pour instaurer une efficacité collective. Cela fortifie la capacité du groupe à échanger des informations sans arrière-pensées et à se partager des tâches en restant constructif.

Disposer d’une telle équipe représente un grand atout pour l’entreprise. D’un côté, cette solidarité facilite la mise en place d’un environnement de travail collectif. D’un autre côté, elle favorise la réalisation des missions proposées au quotidien. Le manager se doit alors de déployer un style de management efficace pour promouvoir une confiance mutuelle entre ses collaborateurs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Faire du télétravail : comment mettre en œuvre correctement le télétravail ?

 

Adopter une attitude positive pour savoir comment dynamiser une équipe

En raison de l’ampleur de ses responsabilités, tout manager se doit d’adopter une attitude positive. C’est même la meilleure façon de redonner confiance à une équipe après un échec. Pour ce faire, il faut penser solution plutôt que problème. Il faut aborder les points d’amélioration et envisager les issues possibles au lieu de s’accabler sur les situations critiques.

Néanmoins, une attitude positive ne suffit pas pour dynamiser un groupe. Le manager doit également réussir à orienter ses équipes aux résultats attendus. Dans ce contexte, définir des objectifs clairs, précis et surtout collectifs constitue un grand pas. De plus, fixer des objectifs communs tend à souder une équipe et à maintenir la motivation de chaque membre.

 

Organiser des moments ludiques

Il est parfois nécessaire de sortir du cadre de travail pour casser la routine habituelle. Dans cet objectif, la création des moments d’amusements constitue un moyen idéal pour maintenir le dynamisme d’équipe. Il peut s’agir d’un séminaire de cohésion, des jeux de rôles, des évènements sportifs, etc. L’organisation de ces genres d’évènements amène les collaborateurs à se créer des liens mêmes en dehors du travail.

Les team buildings proposent également de bonnes opportunités pour dynamiser une équipe. D’une part, ils sont parfaits pour partager de bons moments avec les salariés. D’autre part, ils sont bénéfiques pour améliorer la communication, consolider la productivité et booster la motivation de chacun. Les activités ludiques permettent alors au manager de développer l’esprit d’équipe et d’installer des relations confiance.

 

3. Réussir la gestion des conflits

Pour faire prospérer l’esprit collectif, chaque membre de l’équipe doit maintenir une entente parfaite. Il arrive quand même que des tensions surgissent et détériorent la relation établie au sein du groupe. Dans cette circonstance, le manager doit agir et réagir adéquatement afin de sauvegarder la cohésion de ses collaborateurs. Il se doit d’être attentif au sujet et impartial dans son jugement.

La gestion des conflits est une tâche complexe qui ne s’improvise pas. Il est nécessaire de suivre une méthode fiable pour la réaliser. En effet, il faut avant tout comprendre l’origine du conflit, ensuite identifier sa nature et enfin réunir les collaborateurs concernés pour trouver des solutions appropriées. La décision du manager doit être favorable pour les deux parties, cela évite les sentiments de rancœurs et d’injustices.

 

4. Comment dynamiser une équipe ? Mettre un terme à l’absence de dynamique

Une dynamique négative peut facilement nuire à la convivialité d’une équipe. Elle est souvent représentée par des collaborateurs qui manquent de cohésion et qui ne possèdent aucun sens du travail collectif. Dans les cas les plus graves, cela peut même se traduire par un groupe qui a de grandes difficultés à atteindre les objectifs fixés. Gérer de tels collaborateurs s’avère être une tâche complexe pour le manager.

Pour corriger cette situation, le manager doit d’abord connaître l’origine de cette dynamique négative. Il est indispensable de détecter les causes de ce problème afin de trouver des solutions appropriées. Cependant, divers comportements peuvent empêcher de rétablir une dynamique saine. Ce sont même des signes évidents qui justifient l’incapacité d’une équipe à avancer. Voici quelques facteurs capables de développer une dynamique négative au sein d’une équipe.

 

Mauvais contrôle de l’autonomie

Dans ce contexte, l’équipe est certainement bloquée dans la phase de tension. L’absence de règles communes et de normes de fonctionnement est la principale source de leurs désaccords. En tant que manager, il est préférable de changer de style de management pour consolider ce groupe.

 

Paresse sociale

Il s’agit d’un phénomène psychologique capable de développer un sentiment de frustration et nuire au moral de l’équipe. En effet, les membres d’équipe ont tendance à ne pas utiliser tous leurs potentiels parce qu’ils sont en groupe. De ce fait, la qualité du travail est forcément médiocre. Pour y remédier, le manager doit identifier la cause de cette paresse sociale et inciter l’efficacité collective de cette équipe.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La communication interne en entreprise : point complet

 

5. Comment dynamiser une équipe ? Adapter la communication

Toute bonne relation au travail est basée sur une communication efficace. Quelle que soit la nature de ses messages, le manager se doit de bien formuler ses demandes. Cela permet certainement à son équipe de mieux cerner les tâches à effectuer et les objectifs à atteindre. Pour les collaborateurs, cela leur permet d’exprimer librement leurs besoins, leurs propositions et leurs ressentis.

Le manager doit ainsi savoir écouter et se faire écouter. En même temps, il doit aussi donner et recevoir un feedback régulièrement. Cette pratique permet aux deux parties de faire le point sur des situations délicates, mais surtout de s’améliorer continuellement. De plus, une critique constructive bien adaptée est idéale pour renforcer le lien entre le manager et ses collaborateurs.

Enfin, n’oubliez pas d’utiliser et de former vos équipes au protocole de Communication Non Violente. Pour rappel, les 4 étapes sont :

  • Soulever la problématique,
  • exprimer son ressenti (son émotion),
  • faire part de son besoin,
  • faire une demande claire.

 

6. Comment dynamiser une équipe ? Faire preuve de reconnaissance

Il est important pour le salarié de se sentir valorisé pour sa performance. Un retour positif de la part de son supérieur hiérarchique lui apporte clairement plus de bien-être au travail. En effet, le manager se doit de reconnaître et de complimenter de temps en temps un travail bien fait par ses collaborateurs. Cette reconnaissance au travail constitue un moyen idéal pour booster leurs motivations.

Toutefois, l’impartialité désigne une qualité indispensable pour tout manager. Une erreur de jugement peut facilement nuire à la solidarité d’une équipe et parfois entraîner des sentiments d’injustice. De ce fait, quel que soit l’objectif réussi, il est conseillé de féliciter le groupe entier pour la prouesse. Cela conforte à la fois la cohérence et le désir de réussir ensemble.

 

7. Encourager la créativité

L’entreprise est toujours à l’affût de collaborateurs dotés de bonnes capacités créatrices, forcément dans le but de promouvoir des projets innovants. Pour cette raison, toutes idées soumises au sein d’une équipe méritent d’être examinées et évaluées. Le manager doit également inciter chaque membre à exprimer sa créativité. Cela stimule fortement leurs engagements.

Dans ce même objectif, faire des séances de brainstorming en groupe constitue notamment une meilleure initiative. Cela favorise la pensée créative, renforce le travail d’équipe et aide à déceler des idées novatrices. Cette technique permet également de trouver des solutions bien adaptées aux problématiques rencontrées par le groupe. En outre, elle implique les salariés dans chaque étape de la vie de la société.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant et Formateur en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :