Discours de motivation d’équipe : 5 étapes

N'hésitez pas à partager cet article :

Bienvenue à nouveau sur Réussir Son Management ! N'hésitez pas à télécharger gratuitement mon livre « Comment avoir des équipes plus motivées et plus efficaces ? » : cliquez ici ! Déjà + de 10.000 lecteurs.

Savoir prendre la parole en public fait partie des compétences incontournables du manager. Cette prise de parole peut être très utile lorsqu’il s’agit de s’adresser à ses équipes. En effet, certaines fois, le manager devra utiliser l’outil managérial qu’est le discours de motivation d’équipe.

Le discours de motivation d’équipe permet au manager de remettre un cadre, de clarifier à nouveau, de donner du sens, de féliciter, de reconnaitre le travail qui a été fait, ou encore de mobiliser ses troupes sur un enjeu fort. Il peut aussi servir à corriger ce qui ne va pas. Il permet donc au manager de remettre ses équipes sur les rails ou d’accélérer le rythme en s’adressant directement à ses équipes.

Mais le discours de motivation d’équipe doit se travailler. En effet, avec un discours réussi, nos équipes seront plus motivées. À l’inverse, un discours raté pourrait mettre le doute dans la tête de nos équipes. Improviser un discours peut s’avérer bien fonctionner. Pour autant, nous devons y être vigilants et ne pas tomber dans l’excès de confiance ou dans une trop grande faciliter.

Certaines fois, utiliser l’énergie du moment et la situation pour faire un discours improvisé peut conduire à de très bons résultats. Pour autant, travailler son discours reste important. Je vous invite donc à toujours faire attention aux 5 points suivants lors de votre discours de motivation d’équipe.

Discours de motivation d'équipe : comment s'y prendre ?

 

1 – Définir l’objectif du discours de motivation d’équipe

Comme toute action, bien formaliser l’objectif est incontournable. Pris par l’émotion ou la vitesse, nous pourrions faire un discours qui ne correspond pas à ce que nous souhaitons.

Nous devrons donc prendre le temps de formaliser par écrit ou dans notre tête l’objectif que nous voulons atteindre à travers notre discours. Nous souhaitons féliciter nos équipes ? Les encourager ? Donner du sens ? Recadrer ? Ou encore ajuster ou mobiliser leur énergie pour un projet spécifique ?

En fonction de notre objectif, nous pourrons alors construire un discours sur mesure et atteindre les résultats escomptés.

Une fois l’objectif bien défini, il s’agira au minimum :

d’évoquer des faits concrets qui illustrent ce que nous voulons dire. Par exemple, si nous voulons donner de la reconnaissance à nos équipes, nous pourrons utiliser une situation où elles ont bien agi.

d’exprimer notre ressenti. Par exemple, exprimer notre joie ou notre fierté si nous voulons donner de la reconnaissance ou exprimer notre colère ou notre incompréhension si nous voulons remettre sur les bons rails.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment manager à distance ? Avantages, inconvénients et prérequis

de donner des explications ou du sens sur le pourquoi de notre discours. Par exemple, que ce que nos équipes ont bien fait est essentiel pour le développement de l’entreprise en rentrant dans les détails.

de mettre en dynamique en les invitant à poursuivre ce qu’elles ont bien fait ou en corrigeant ce qui devrait être amélioré.

 

2 – Puiser en soi

On entend souvent l’expression « tête, cœur, tripes ». En effet, nous pouvons parler de manière rationnelle, avec notre tête. Nous pouvons aussi utiliser nos émotions pour mieux exprimer notre ressenti et donc mieux nous faire comprendre. Mais lors d’un discours de motivation d’équipe, parler avec ses tripes est incontournable.

Parler avec ses tripes c’est aller chercher au plus profond de soi pour identifier précisément ce que nous voulons dire. Nous souhaitons féliciter nos équipes ? Que voulons-nous vraiment leur dire ? Que nous sommes fiers d’elles ? Leur courage et leur autonomie nous surprennent tous les jours et nous avons du plaisir à les voir travailler de cette manière ? Si c’est vraiment ce que nous pensons, nous devons leur dire, avec nos propres mots.

Ainsi, nous serons beaucoup plus sincères dans notre discours. Nous toucherons donc nos équipes directement dans leurs tripes. La motivation sera donc plus profonde de leur côté, car elles vivront vraiment notre discours.

En effet, plus nous croirons en ce que nous disons, plus nous serons convaincants. Nous serons plus alignés avec nous-mêmes et naturellement notre gestuelle et nos émotions seront présentes.

Nous devons nous-mêmes avoir acheté ce que nous allons dire pour pouvoir être un bon vendeur. De plus, parce que nous aurons trouvé en nous les arguments et ce que nous voulons dire, nous mémoriserons plus facilement notre discours. Notre leadership sera d’autant plus grand.

 

3 – Donner du sens et illustrer

Pour être efficace et toucher au but lors d’un discours de motivation d’équipe, il va être essentiel de bien se faire comprendre. Pour cela, le premier point sera de donner du sens. L’idée est donc d’intégrer le pourquoi de nos propos.

Pourquoi est-ce que je souhaite faire part de ma fierté à propos du travail de mes équipes ? Parce que je souhaite qu’elles prennent confiance en elles pour surmonter ce nouveau projet ? Pourquoi est-ce que je souhaite remettre un cadre au travail actuel ? Parce que j’estime que nous perdons trop de temps et d’énergie et que nous sommes donc en train de nous épuiser sans pour autant nous diriger dans la bonne direction ?

Ainsi, à travers ces deux semples, nous comprenons qu’en donnant plus de détails et d’explications, nous permettons à chacun de mieux comprendre. Ainsi, si je me mets à la place d’un collaborateur, je comprends que mon manager est fier de moi et de mes collègues et que nous devons poursuivre sur cette voie. Je comprends, dans l’autre exemple, que mon manager n’est pas satisfait, parce que nous ne sommes pas assez efficaces. Je dois donc me recentrer sur l’objectif ou travailler mon organisation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment préparer un entretien de recrutement ? 4 conseils importants

Nous pouvons donner du sens sur la direction à atteindre, sur la manière d’y arriver, sur les moyens à utiliser ou encore sur tous types d’information qui nécessitent d’être bien compris.

Utiliser des anecdotes, des exemples voire l’humour si vous vous en sentez capables permettra de mieux marquer les esprits. Nous aimons tous les histoires et elles permettent de transmettre le savoir parce qu’elles sont plus facilement compréhensibles et assimilables. N’hésitez pas à utiliser votre vécu pour gagner en conviction.

 

4 – Utiliser des tournures positives dans votre discours de motivation d’équipe

Le cerveau ne comprend pas la négation. Nous devons donc faire très attention à la manière de formuler nos phrases. Prenons un exemple. Si je vous dis de ne pas penser à un chat, vous allez mécaniquement penser à un chat. Puis, vous allez vous dire que vous ne devez pas y penser. Donc vous allez imaginer autre chose.

Le problème c’est qu’avant d’avoir pensé à autre chose vous avez pensé à un chat. C’est là qu’il faut donc faire attention en management. En utilisant la négation, nous risquons d’amener nos équipes à faire ce que nous ne voulons pas.

Par exemple, si nous disons à nos collaborateurs de ne pas arriver en retard, ils vont imaginer qu’ils puissent arriver en retard. Ensuite, ils vont se dire qu’ils n’ont pas le droit. Toujours est-il que désormais, ils envisagent qu’il est possible d’arriver en retard. Il est donc préférable de dire : je souhaiterai que vous arriviez à l’heure. Ce n’est pas plus difficile. Il faut simplement y être vigilant.

Lors de notre discours de motivation d’équipe, nous devons les féliciter pour ce qu’elles ont fait et non pas pour ce qu’elles n’ont pas fait. Si nous voulons recadrer, nous devons définir le cadre de ce qu’elles peuvent faire et pas celui qu’elles ne peuvent pas faire. Autre exemple : il vaut mieux dire qu’il est préférable d’aller plus vite ou d’être plus rigoureux que de dire qu’elles ne vont pas assez vite ou qu’elles manquent de rigueur, etc.

 

5 – Adopter la bonne posture

Lors d’une prise de parole en public comme un discours de motivation d’équipe, le manager doit faire attention à sa posture. En effet, son corps parle pour lui et envoie directement un message.

Prenons l’exemple d’une personne qui voudrait motiver ses équipes, mais serait complètement avachie. Avec son corps, elle enverrait un message de manque d’énergie et de démotivation. Ainsi, peu importe la qualité du discours de motivation, il ne fonctionnerait que très peu.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Manque de respect au travail : comment avoir de l’autorité naturellement ?

Je rappelle que le discours, à savoir ce que nous sommes en train de dire, ne compte que pour 7% de la communication. En d’autres termes, les personnes retiendront beaucoup plus notre posture et le ton de notre voix que le discours que nous sommes en train de prononcer.

Ainsi, je vous recommande de bien faire attention à ces 3 points pour avoir une bonne attitude lors de votre discours de motivation d’équipe :

 

L’ancrage du sol et du regard

Lorsque nous faisons notre discours, il est préférable de se mettre debout. Nos deux 2 pieds doivent être bien au sol. Nous sommes ancrés dans le sol ce qui envoie un message de robustesse et de fondations solides.

Si nous sommes assis, nous devons aussi bien poser nos pieds sur le sol et faire attention à nous tenir bien droits.

Notre regard est bienveillant et droit. Nous devons regarder les autres de manière stable.

 

La diction

Lorsque nous voulons passer un message important, nous devons détacher les syllabes. Ainsi, nous donnerons plus de poids à nos mots.

Exemple :

– « Lorsquenousvoulonspasserunmessageimportantnousdevonsdétacherlessyllabesainsinousdonneronsplusdepoids » = ici, je parle trop vite et les personnes vont avoir des difficultés à comprendre.

– « Lorsque nous voulons pa-sser un me-ssage im-por-tant, nous devons de-ta-cher les sy-llabes. Ainsi, nous do—ne—rons plus de—poids ». Notre diction doit être claire.

 

Le silence

Il permet de faire écho à ce que nous venons de dire. Nous laissons le temps aux autres pour réfléchir. Mais surtout, lorsque nous venons de dire quelque chose, en laissant un silence, nous montrons que nous assumons. Nous devons rester ancrés avec le regard stable et bienveillant.

Merci à Bernard Guévorts dont la chaine YouTube m’a beaucoup inspirée sur cette question de prise de parole et de leadership.

 

En complément sur le discours de motivation d’équipe

Ainsi, nous venons de voir 5 étapes pour mieux comprendre comment faire un discours de motivation d’équipe :

  1. Définir l’objectif du discours de motivation d’équipe
  2. Puiser en soi
  3. Donner du sens et illustrer
  4. Utiliser des tournures positives
  5. Adopter la bonne posture

Nous pouvons ainsi être plus convaincants et insuffler de l’énergie à vos collaborateurs. Plus nous serons proches de nos équipes, plus la confiance sera importante, plus elles adhéreront et auront envie de suivre nos paroles. Pour cela, n’hésitez pas à consulter mon article sur la relation de confiance.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :