Exemplarité managériale : pas si simple de montrer l’exemple

N'hésitez pas à partager cet article :

L’exemplarité managériale est incontournable lorsqu’il est question de manager une équipe au quotidien. En effet, elle permet à un bon manager de montrer à ses collaborateurs l’attitude et les procédures qu’il souhaite que ces derniers adoptent pour assurer l’organisation du travail, développer la performance de chaque collaborateur et favoriser la cohésion d’équipe. Un manager-coach doit faire ce qu’il veut voir chez ses équipes.

Au-delà de la pratique du management de manière exemplaire, leur motivation, ou plutôt leur démotivation est en jeu. En effet, nous avons tous entendu un employé dire à propos de son patron : « Mon manager c’est : faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

Les collaborateurs sont très sensibles à l’attitude de leurs managers mais aussi à leurs pratiques de management. Ils les observent pour s’assurer de faire correctement, de pratiquer un management approprié mais aussi pour vérifier qu’ils peuvent avoir confiance en eux et surtout si  leur manager est digne de son poste. Dans le management d’équipe, l’exemplarité managériale est donc une question de crédibilité auprès de ses équipes.

Savoir être un manager exemplaire, c’est montrer que nous savons faire et que nous faisons ce que nous disons. Il est donc indéniable que cela nous fera gagner en charisme. À l’inverse, ne soyons pas surpris de manquer de leadership si nous ne sommes pas exemplaires.

Pourtant, dans la gestion d’équipe, il n’est pas simple de faire preuve d’exemplarité managériale. En effet, nous pouvons aussi arriver en retard au travail. Nous ne pouvons pas non plus tout maîtriser. La technique des personnes travaillant pour nous peut être très complexe et très diversifiée. Nous ne pouvons pas tout connaitre.

Alors, comment faire pour développer son leadership et être suffisamment exemplaire aux yeux de nos équipes ? Voici, selon moi, les 6 points à respecter pour être un bon manager.

Exemplarité managériale : pas si simple de montrer l'exemple

 

1 – L’exemplarité managériale c’est faire de son mieux pour accompagner son équipe

Comme nous venons de le voir, il n’est pas possible de devenir manager et d’être pleinement dans l’exemplarité managériale. En tout cas, nous ne pourrons pas être parfaits. Il est important de bien le comprendre.

Par contre, ce que nous pouvons faire, c’est d’être dans une attitude qui elle, se voudrait être exemplaire pour manager efficacement et assurer le management des équipes. Il est beaucoup plus facile et préférable de faire de son mieux que d’être parfaitement exemplaire.

Les équipes verraient que dans notre attitude, nous faisons tout ce qui est possible pour manager au quotidien et assurer l’encadrement de l’équipe. Ainsi, nous montrons des valeurs de travail, de générosité, d’efforts et de volonté d’y arriver. De plus, en faisant de notre mieux à chaque fois, nous allons progresser. Ce que les équipes verront. Nous développerons nos compétences en management au quotidien. Ce qui est aussi un bon exemple à montrer pour motiver son équipe et assurer un management de qualité.

Pour ces raisons, je pense que l’exemplarité managériale commence par faire de son mieux.

 

2 – Se mettre à la place de l’autre

Ensuite, un manager performant doit savoir se mettre à la place de l’autre. Nous pourrons, je pense, être plus justes dans la prise de décision et notre manière de réagir. Ce qui va permettre aux managers d’améliorer le management. J’entends par : « se mettre à la place de l’autre », le fait de manager ses équipes et d’être capable de se dire « si cela m’arrive, comment aimerai-je que mon manager réagisse ? » ou encore : « cela peut potentiellement m’arriver, je peux comprendre mon collaborateur ».

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pourquoi adopter le management transversal ?

En effet, un collaborateur a été en retard exceptionnellement. Il a été surpris par un embouteillage qui normalement n’a pas lieu. Un malencontreux accident. Il a fait son maximum pour arriver à l’heure, mais cela n’a pas suffit.

Comprendre l’exemplarité managériale, c’est comprendre que potentiellement, ce qui arrive à nos collaborateurs peut nous arriver. Je pourrais être en retard à cause d’un malencontreux accident. Ainsi, est-ce que je devrais sanctionner alors que cette situation pourrait m’arriver ? Comment devrais-je réagir pour être juste ?

Il est certain que sanctionner un collaborateur qui arrive exceptionnellement en retard va nous mettre dans l’embarras et affectera la qualité de vie au travail. En effet, il est quasiment certain que cela nous arrivera aussi. Notre manière de manager serait donc dans le cas : « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » et nos collaborateurs ne comprendraient pas.

 

3 – Passer du temps sur le terrain

Autre point essentiel dans l’exemplarité managériale, c’est d’être présent avec ses équipes sur « le terrain ». Adopter un management de proximité, c’est passer du temps avec ses équipes dans leur travail du quotidien. En effet, le manager de proximité a le rôle d’animer et motiver chaque collaborateur et progresser dans le développement des compétences.

Grâce à ces pratiques managériales, nous allons mieux comprendre ce qu’elles font et leurs attitudes professionnelles. Nous pourrons aussi leur montrer que nous pouvons les aider, si elles en expriment le besoin. Nous pourrons donc nous crédibiliser, mais aussi les soutenir et les motiver.

Notre meilleure compréhension de leurs problématiques leur montrera que nous sommes compétents pour les évaluer. Avec ce mode de management au quotidien, nous serons donc dans l’exemplarité managériale parce que nous leur enverrons un message de proximité et d’action.

 

4 – L’exemplarité managériale nécessite d’être disponible pour écouter

Le manager doit être disponible pour écouter ses équipes et établir un bon relationnel. Sur ce point, nous serons dans l’exemplarité managériale parce que nous entretiendrons une bonne relation. Finalement, être exemplaire dépend aussi de la manière dont nous perçoivent nos équipes. Si la relation de confiance est bonne, alors nos équipes nous reconnaîtront comme leur leader. Elles nous trouveront donc exemplaires à travers notre manière de manager.

De plus, une bonne écoute nous permettra de mieux comprendre nos équipes, d’être plus justes avec elles et donc, d’assurer l’efficacité du management. Ainsi, notre attitude sera plus appropriée. Ces outils de management font partie de l’exemplarité. En effet, savoir manager, c’est être exemplaire par rapport à une règle, mais aussi par rapport à « l’esprit de la règle », à savoir notre interprétation.

Le manager peut adapter les règles pour manager son équipe, car elles ne conviennent pas à toutes les situations. C’est une preuve d’intelligence, car cela montre que nous avons bien compris la règle et qu’elle peut ne pas être adaptée certaines fois. Et comme nous appliquons la règle et la comprenons bien, nous adaptons notre mode de fonctionnement.

 

5 – Tenir au maximum ses engagements ou ne pas s’engager

Bien évidemment, l’exemplarité managériale consiste à tenir ses engagements ainsi que les engagements demandés à nos collaborateurs. Il n’y a rien de pire pour les équipes que d’entendre leur supérieur hiérarchique ou un leader dire qu’il va mener telle ou telle action, mais qui ne fait rien. Nos équipes seraient déçues et perdraient en motivation.

Pour affirmer son leadership, il faut s’engager uniquement dans les actions que nous pouvons réaliser. Si nous avons un doute, mieux vaut ne pas s’engager. Et ce n’est pas parce que nous ne nous sommes pas engagés que nous ne pourrons pas agir et déployer nos compétences managériales pour favoriser la mobilisation de l’équipe.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Prise de parole en public : 5 conseils pour être à l'aise

Ainsi, mieux vaut en dire moins et en faire plus pour réussir dans son rôle du manager. Car en dire plus et en faire moins consiste à « vendre du rêve » auprès de nos équipes. Elles finiront par s’en apercevoir et nous perdrions en crédibilité.

 

6 – Reconnaître ses torts

Enfin, comme nous l’avons vu dans l’introduction, l’exemplarité managériale, ce n’est pas être parfait. Il ne pose donc aucun souci de reconnaître ses torts d’un point de vue de la crédibilité.

Bien au contraire, reconnaître ses torts c’est dire que nous n’avons pas eu la bonne attitude. Nous montrons donc que nous savons que nous n’avons pas respecté une règle ou une manière de faire. Nous mettons en avant que nous reconnaissons notre erreur. De ce fait, nous maintenons la règle en place et pouvons clarifier les actions à mener. Nos collaborateurs savent donc qu’il faut la respecter. Il faut aussi montrer toute sa lucidité pour mieux accompagner ses équipes

C’est le droit à l’erreur qui est valable pour chacun. C’est valable pour nos collaborateurs, mais aussi pour nous, managers d’équipe.

Ainsi, venons-nous de voir 6 points essentiels pour être exemplaires :

  1. Faire de son mieux et développer les compétences
  2. Se mettre à la place de l’autre
  3. Passer du temps sur le terrain
  4. Être disponible pour écouter leurs équipes
  5. Tenir au maximum ses engagements ou ne pas s’engager
  6. Reconnaître ses torts et adopter les bonnes aptitudes managériales

Nous devons aussi bien faire attention à ne pas confondre exemplarité et perfection. Car à chercher la perfection, nous risquerions de nous épuiser et de s’éloigner des fondamentaux du management. Encadrer une équipe nécessite beaucoup d’énergie. Il est donc inutile d’en dépenser pour des objectifs inatteignables.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :