Comment manager une équipe en 6 étapes ?

N'hésitez pas à partager cet article :

Manager une équipe c’est à la fois piloter, encadrer, fédérer et animer une équipe de travail. Le chef d’équipe se doit d’adapter son style de management en fonction de ses équipiers. Le but étant de créer une dynamique de groupe pour atteindre les objectifs de l’entreprise.

Un bon management d’équipe permet de travailler en harmonie et dans un bon climat social. Ainsi, il accélère la productivité et favorise la croissance de l’activité.

Que l’on soit un manager expérimenté ou non, je pense qu’il est essentiel de régulièrement se poser la question : « Comment manager une équipe ? ». L’aspect humain de notre métier et les liens qui se créent rendent notre travail complexe. Nous pouvons donc nous égarer dans nos techniques de management. Ainsi, je pense qu’il faut savoir se recentrer régulièrement sur l’essentiel du management.

Alors, comment savoir quels sont les fondamentaux du managementd’équipe? Je pense qu’une des clés est de se poser la question : « Qu’est-ce que j’attends de mon manager ? » En effet, nous avons beau être managers, nous sommes aussi managés. Et si nous sommes un entrepreneur, essayons de nous poser la question : « Lorsque j’étais salarié, qu’est-ce que j’attendais de mon manager ? » Dans l’absolu, se poser la question de ce que j’attends de mon manager me permet de mieux comprendre mes équipes.

En effet, nous sommes tous humains. Nous avons donc tous des attentes semblables. Certes, nous avons des nuances et sûrement des différences, mais il est certain qu’en sachant ce que nous attendons de notre manager, nous nous rapprochons de ce qu’attendent nos équipes.

Je vous invite donc à faire cet exercice et à vous poser la question. En attendant, je l’ai fait et j’ai pu relever 6 étapes incontournables pour manager une équipe de façon optimale. Testez-le, ça marche !

 

Comment manager une équipe en 6 étapes ?

 

1 – Manager une équipe c’est d’abord définir un terrain de jeu clair

Pour savoir comment manager une équipe, il est essentiel d’avoir défini des règles à respecter. Cependant, nous ne pouvons pas tout prévoir et surtout nous ne devons pas tout contrôler. Nous n’allons donc pas poser des règles dans tous les domaines.

Ainsi, dans un premier temps, des règles de sécurité sont essentielles. Ensuite, des règles comme « les actions que nous menons doivent satisfaire le client et ne pas nuire au travail des collègues » doivent se mettre en œuvre. En effet, le client et l’esprit d’équipe sont incontournables. Une contrainte budgétaire peut aussi être ajoutée. Je pense qu’il ne faut pas être trop lourd sur les règles de fonctionnement.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment motiver une équipe : 5 étapes essentielles à la motivation au travail

Bien évidemment, chaque métier et chaque secteur a ses spécificités. Nous devons donc adapter les valeurs et les procédures. L’idéal pour que les équipes suivent et soient pleinement responsabilisées est de les impliquerdans la définition de ce cadre de travail. Ainsi, parce qu’elles l’auront décidé, elles en auront directement la responsabilité. Reste au manager de s’assurer que tout est cohérent par rapport au projet et aux valeurs de l’entreprise.

 

2 – Être exemplaire est essentiel pour un bon management d’équipe

Ce qui est certain c’est que pour bien manager une équipe il faut savoir être exemplaire. Une fois que les règles sont établies, il est essentiel d’en être le garant en les respectant nous-mêmes. L’exemplarité c’est incarner et garantir le cadre de travail et donc montrer comment doivent se passer les relations et les actions au travail.

Certes, le manager ne peut pas être responsable de tout. Chacun doit y mettre du sien. Toujours est-il que le manager joue un rôle d’impulseur et de maintien du cadre en place.

Ne pas être exemplaire c’est envoyer le message que nous sommes en dehors du cadre et donc en dehors de l’équipe. La cohésion d’équipe va donc en pâtir, cela peut créer des tensions et une baisse de motivation de chaque collaborateur. En effet, on motive les personnes en les tirant vers les hauts, en leur faisant prendre conscience de ce qu’elles sont capables de faire et en reconnaissant leurs accomplissements. En les mettant à l’écart et en dessous, nous les démotivons. Le manager devra alors de nouveau motiver son équipe et gérer les conflits. Perte de temps et d’énergie garantie.

 

3 – Gérer une équipe c’est les laisser s’exprimer

Personnellement, lorsque des informations arrivent et que des décisions sont prises, je ressens le besoin de m’exprimer. Je ne suis pas du genre à m’exprimer sur tous les sujets. Pourtant, j’ai besoin qu’il y ait un temps pour discuter. Je pense qu’il en est de même pour nos équipes.

En effet, une équipe impliquée va ressentir des émotions par rapport à des événements et des décisions de l’entreprise, du service, du magasin ou encore de l’équipe de travail. Forcément, elles vont avoir le besoin de s’exprimer, car elles vont vivre ces événements et auront des choses à apporter.

Pour savoir comment manager, il faut savoir laisser ses équipes s’exprimer. Même si elles sont en désaccord. Il faut que cela reste poli et courtois. Les équipes peuvent s’exprimer sur les réussites, mais aussi sur les axes de progrès. Elles pourront apporter des idées sur les axes de progrès. Elles auront aussi la satisfaction de se sentir concernées par les projets.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment déployer un management équilibré ?

Le manager devra donc être capable d’écouter les équipes sans forcément prendre parti. Un membre de l’équipe qui met le doigt sur un axe de progrès n’attend pas forcément de solutions. Il a juste le besoin de l’exprimer. Je me souviens, lorsque j’étais directeur de magasin, je m’exprimai souvent sur le développement international de mon entreprise. Je n’attendais rien de mon manager et j’ai fini par partir travailler en Russie !

 

4 – Diriger une équipe c’est les laisser participer

Dans la continuité de « laisser les équipes s’exprimer », il est judicieux de les laisser participer pour développer les compétences du groupe. En effet, elles sont au plus proche des besoins des clients et ont les connaissances pour gérer les situations. Il n’y a rien de plus frustrant que d’avoir une conviction pour résoudre un problème ou satisfaire un client et de ne pas pouvoir essayer de le mettre en place. Je pense que cela nous coupe dans notre élan et nous infantilise.

Ainsi, il en est de même, selon moi, pour nos équipes. Si nous ne leur donnons pas d’autonomie et ne les laissons pas mettre en place leurs convictions, alors nous ne pouvons pas les motiver. Le terrain de jeu a été défini. Nous en sommes garants par notre exemplarité. Il y a peu de chances que cela dégénère.

Et si besoin, il est possible de recadrer un collaborateur en toute bienveillance. Cela fait partie de notre job. Mais ne soyons pas trop inquiets. Avoir de l’autonomie est tellement motivant, que la plupart des personnes font attention pour conserver cette responsabilité.

 

5 – Développer notre posture de coach pour savoir comment manager une équipe

Dans cette logique, ce que les équipes attendent n’est pas que le manager sache tout et décide de tout. Bien au contraire, elles attendent qu’il laisse de la place à l’autonomie. Il ne doit donc plus s’inscrire dans une posture hiérarchique trop forte, mais dans une posture d’accompagnant, de soutien ou en d’autres termes, de coach.

Ainsi, nous attendons de notre manager qu’il sache nous aider SI BESOIN, sans pour autant nous donner la solution clé en main. En effet, nous avons plus de motivation si nous pouvons agir par nous-mêmes. Nous avons besoin de nous sentir responsables et d’avoir prise sur notre environnement pour nous sentir adultes et importants.

Manager une équipe c’est mettre en place l’écoute active. C’est-à-dire, savoir écouter la problématique de ses équipes de façon attentive et sans directive, savoir écouter leurs ressentis avec bienveillance et empathie ainsi que leurs émotions pour les comprendre au mieux. De cette façon, nous pourrons utiliser notre intelligence émotionnelle au mieux.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Esprit d’équipe en entreprise : 14 conseils pratiques

Il faudra ensuite les laisser définir les objectifs qui leur semblent prioritaires. Il en est de même pour les moyens à mettre en place pour les atteindre. Pour rappel, les 4 étapes sont :

  • Exprimer le ressenti ;
  • Faire part de l’émotion qui est liée à la situation ;
  • Laisser le collaborateur définir un objectif ;
  • Définir un plan d’action conjointement pour atteindre l’objectif.

Toutes ces recommandations permettent au manager de développer son leadership et sa communication au service de la performance de l’équipe.

 

6 – Libérer les équipes de travail pour aller plus loin

Enfin, pour savoir comment manager son équipe, nous pourrions dire que lorsque le manager (ou le coach) est inutile, alors c’est parfait. Yvon Chouinard, fondateur de l’entreprise Patagonia, parle dans son livre « Homme d’affaires malgré moi » de son management « par l’absence ».

En effet, en tant que fondateur, son rôle est d’inspirer. Pour cela, il va sortir de l’entreprise pour aller chercher de l’inspiration. Non seulement il va trouver de nouvelles idées, mais en plus, de par son absence, il va envoyer un message de confiance très puissant : « Je sais que quand je ne suis pas là, vous continuez à travailler et à donner le maximum ».

Les équipes les plus motivées et les plus performantes semblent se trouver dans les entreprises libérées dont parle Isaac Getz (notamment dans son livre Liberté & Cie) ou Frédéric Laloux (dans son livre Reinventing Organizations).

Savoir comment gérer une équipe consiste à organiser les équipes de travail au plus proche des clients et à leur donner toute l’autonomie nécessaire pour prendre des décisions : recrutement, intégration, méthodes de travail, horaires de travail, rémunérations, moyens nécessaires à mettre en place, etc. Les employés de ces entreprises (FAVI, SOL, Harley Davidson, Whole Food, Buurtzorg, etc.) s’avèrent beaucoup plus impliqués. Les résultats sont excellents.

Dans le management d’équipe, la confiance est extrêmement présente tout comme l’autonomie et la responsabilisation. Les décisions sont prises par les équipes. Nous sommes donc moins dans une entreprise structurée de manière pyramidale, mais plutôt horizontale. 

Comme le disait Steve Jobs : « Cela ne fait aucun sens de recruter des gens intelligents puis de leur dire ce qu’ils doivent faire. Nous enrôlons des gens intelligents afin qu’ils nous disent ce que nous devons faire ».

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

4 pensées sur “Comment manager une équipe en 6 étapes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :