Réussir Son Management

Des outils pour impulser la réussite collective et être plus efficace

Comment recruter le bon candidat : 10 étapes et 10 erreurs à éviter

N'hésitez pas à partager cet article :

Savoir comment recruter efficacement consiste à bien choisir les collaborateurs qui vont constituer ou intégrer une équipe parmi de nombreuses candidatures. Chaque nouvel individu recruté aura un impact significatif sur le groupe. Une erreur lors du recrutement d’un collaborateur peut entraîner une perte de cohésion d’équipe et d’efficacité.

Pour autant, il est impossible de connaître véritablement les personnes qui se présentent devant nous lors du processus de recrutement. Savoir recruter, c’est comprendre qu’un ou plusieurs entretiens, même menés par différentes personnes, peuvent laisser passer des individus qui savent se vendre, mais qui, finalement, ne conviennent pas au poste qui leur est demandé.

Pour éviter cela, voici 10 étapes pour savoir comment recruter et 10 erreurs à éviter qui permettent de réduire les risques de sélectionner des candidats inappropriés.

Comment recruter le bon candidat : 10 étapes et 10 erreurs à éviter

 

10 étapes pour savoir comment recruter le bon candidat

 

1. Bien définir le profil dont nous avons besoin

Pour optimiser le processus de recrutement, commencez par définir précisément le profil recherché. Cela vous permettra de cibler efficacement les compétences et valeurs nécessaires au poste. C’est pourquoi une description détaillée du candidat idéal vous guidera dans vos recherches et vous aidera à prendre des décisions éclairées.

L’utilisation d’un référentiel de compétences ou d’une fiche de poste peut faciliter ce processus en fournissant des critères objectifs. Ainsi, vous maximisez vos chances de trouver le candidat idéal pour le poste, améliorant ainsi l’efficacité de votre équipe et de votre entreprise.

 

2. Adapter l’annonce pour sélectionner le bon candidat

Une fois que nous avons défini les objectifs de recrutement et le profil recherché pour le candidat, il est essentiel d’adapter notre annonce pour le trouver. En effet, pour mieux cibler les candidats qui correspondent à nos besoins, nous pouvons commencer par adapter le contenu de l’annonce.

Nous pouvons commencer par définir clairement le profil recherché en mettant en avant les compétences, les qualifications et les expériences nécessaires. En plus des compétences techniques, nous pouvons préciser les valeurs et la culture de notre entreprise.

De surcroit, nous pouvons utiliser un langage clair et attrayant, en décrivant les responsabilités, les défis du poste et les avantages offerts. Enfin, nous pouvons sélectionner les canaux de diffusion appropriés pour atteindre notre public cible et utiliser des critères de présélection pour évaluer rapidement la pertinence des candidats.

 

3. Adapter l’entretien en fonction du profil recherché pour savoir comment recruter

Ensuite, nous pouvons adapter les entretiens de recrutement. Par exemple, pour trouver des candidats qui aiment respecter les règles, nous pouvons opter pour des entretiens d’embauche classiques qui se déroulent dans un bureau.

En revanche, si nous recherchons des personnes créatives et capables de s’adapter, il peut être judicieux d’adopter des méthodes de recrutement plus originales, comme des entretiens dans un café ou un lieu informel.

En mettant les candidats en situation réelle lors du processus d’embauche, nous pouvons observer leur réaction et évaluer leur adéquation avec le profil recherché.

 

4. Impliquer les collaborateurs

Lorsque nous embauchons une nouvelle personne, elle devra s’intégrer au sein de l’équipe existante. Pour faciliter cette intégration, il est bénéfique d’impliquer les membres de l’équipe dès le processus de recrutement. Savoir comment recruter efficacement, c’est savoir comment impliquer notre équipe.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Nouveau recrutement : 7 manières innovantes pour le réussir

En effet, si les membres de l’équipe rencontrent le candidat et donnent leur accord, ils seront motivés à contribuer à sa réussite lors de son intégration. Lorsque les candidats recrutés plaisent aux membres de l’équipe, ces derniers auront à cœur de les accueillir et de les intégrer de la meilleure façon possible. Cette implication permet de responsabiliser nos équipes et garantit un recrutement réussi.

 

5. Construire une relation équilibrée

Très rapidement, il est essentiel d’établir une relation de confiance et d’améliorer l’expérience du candidat. Pour ce faire, il est important de ne pas adopter une position de supériorité ou d’infériorité vis-à-vis du candidat.

L’objectif est d’établir une relation d’égal à égal afin que les candidats recrutés se sentent à l’aise et en confiance. Cela leur permettra d’exprimer plus ouvertement leurs compétences et leurs valeurs. Nous pourrons ainsi obtenir des informations plus précises sur les attentes des candidats et sur qui ils sont réellement.

De plus, l’entretien de recrutement est aussi le début de la construction de la relation de travail. Il est donc important de tout de suite avoir le bon positionnement pour une collaboration plus fructueuse.

 

6. Vérifier les compétences pour savoir comment recruter

Lors d’un entretien de recrutement, les candidats peuvent nous présenter leurs qualifications et leurs aspirations professionnelles. Cependant, il est essentiel de vérifier ces informations afin de recruter efficacement et de choisir le candidat idéal.

Il est donc recommandé de contacter les anciens responsables de cette personne. Ainsi, nous pourrons nous assurer qu’elle possède les compétences et les valeurs que nous avons identifiées lors de l’entretien.

Je suis partisan d’un management basé sur la confiance. Cependant, lors du processus de recrutement d’un collaborateur, nous ne connaissons pas réellement la personne. Par conséquent, accorder notre confiance n’est pas un acte anodin. Avant de recruter un candidat, il est important de vérifier ses déclarations dès le départ.

 

7. Faire attention aux passions

Il est important de ne pas accorder trop d’importance aux passions des candidats dans notre stratégie de recrutement. En effet, il peut être tentant de penser qu’une personne qui pratique un sport collectif est parfaitement apte à s’intégrer dans un environnement de travail collectif. Cependant, ce qui est valable pour cette personne dans le cadre du sport peut ne pas l’être dans son contexte professionnel.

Inversement, quelqu’un qui pratique une activité individuelle peut tout à fait être très orienté « collectif » dans sa vie professionnelle. Il est tout à fait possible d’être très orienté vers le travail d’équipe tout en cherchant un équilibre dans notre vie personnelle en pratiquant un sport individuel. À mon sens, les passions ne sont pas un critère déterminant dans le cadre du recrutement d’un nouveau collaborateur.

Cependant, la seule raison pour laquelle nous pourrions nous y intéresser serait si une passion spécifique est essentielle pour exercer un métier. Dans le cas où nous devrions vendre des bateaux, les meilleurs profils seraient ceux qui sont passionnés par la navigation. Cependant, il convient de noter que cette passion est davantage une compétence requise qu’un simple intérêt personnel.

 

8. Privilégier le savoir-être

Lorsqu’il s’agit de savoir comment recruter efficacement, il s’avère important de se rappeler que les compétences techniques peuvent se développer grâce à des formations. En revanche, le développement des valeurs personnelles chez un individu est bien plus complexe. Ces valeurs sont profondément ancrées en lui et sont le reflet de son histoire.

Le développement personnel permet une évolution individuelle, mais nos valeurs sont généralement bien ancrées en nous. Dans le cadre du recrutement, je suis d’avis qu’il est préférable de privilégier les profils qui partagent les valeurs que nous recherchons, ainsi que celles de l’entreprise, plutôt que de se concentrer uniquement sur les compétences requises.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Démotivation au travail : causes, conséquences, signes et solutions

Les compétences peuvent facilement s’apprendre. À l’inverse, il est bien plus difficile de modifier l’attitude et les valeurs d’une personne.

 

9. Un doute, pas de doutes

N’oubliez pas que si vous avez des doutes, cela signifie que vous n’avez pas confiance. Si vous ressentez quelque chose qui ne va pas, ne prenez pas le risque de sélectionner les candidats. En effet, se séparer d’un collaborateur n’est jamais une expérience facile, même si cela se produit pendant la période d’essai. Si vous avez des doutes au moment de recruter un nouveau collaborateur, il est peu probable qu’ils se dissipent avec le temps.

En fait, pour maximiser ses chances de bien recruter, nous devrions avoir pleinement confiance au point de pouvoir nous imaginer travailler pour cette personne. En effet, recruter quelqu’un que nous trouvons légitime pour être notre supérieur hiérarchique est un moyen efficace de savoir comment recruter.

 

10. Recruter meilleur que soi

Enfin, la personne que nous recrutons doit aussi être plus forte techniquement que nous. En effet, c’est elle qui va faire le travail, car nous allons déléguer. Un manager ne doit donc pas avoir peur d’être moins bon techniquement. Pour cela mettons notre égo de côté et comprenons que le métier du manager est d’animer et non de faire à la place de ses collaborateurs.

 

10 erreurs à éviter pour savoir comment recruter le bon collaborateur

En évitant ces erreurs courantes et en mettant en œuvre les corrections appropriées, vous augmenterez vos chances de recruter le bon candidat pour votre entreprise.

 

1. Ne pas offrir une expérience candidat positive

Négliger l’expérience candidat peut nuire à la réputation de l’entreprise. Offrir une interaction positive renforce l’attrait des talents et favorise une image d’employeur de choix.

 

2. Ne pas prendre en compte les besoins d’évolution professionnelle des candidats à long terme

Négliger les aspirations de développement à long terme des candidats peut affecter la fidélisation des collaborateurs. Considérer les opportunités d’évolution professionnelle lors du recrutement favorise l’engagement des employés.

 

3. Négliger les talents internes est une erreur pour savoir comment recruter

Privilégier systématiquement le recrutement externe au détriment des talents internes peut entraîner une perte d’expertise en interne et un manque de reconnaissance des compétences existantes. Intégrer une stratégie de promotion interne favorise la motivation et la fidélisation des employés.

 

4. Utiliser des critères de sélection discriminatoires ou non pertinents

L’utilisation de critères de sélection discriminatoires ou non pertinents peut compromettre l’équité du processus de recrutement et nuire à la diversité de l’équipe. Opter pour des critères objectifs et en adéquation avec les besoins du poste favorise une sélection juste et efficace.

 

5. Ignorer la culture d’entreprise

Recruter des candidats qui ne s’alignent pas sur la culture d’entreprise peut entraîner un manque d’engagement et de motivation. Corrigez cela en évaluant la compatibilité culturelle des candidats et en vérifiant s’ils partagent les valeurs de l’entreprise.

 

6. Ignorer les signaux d’alarme lors des entretiens est une erreur pour savoir comment recruter

Ignorer les signaux d’alarme lors des entretiens, comme les incohérences dans le CV ou les réponses évasives, peut conduire à des mauvais recrutements. Identifier ces indices dès le départ permet d’éviter des erreurs coûteuses et de sélectionner des candidats plus qualifiés.

 

7. Se précipiter dans le processus de recrutement

Prendre des décisions hâtives par manque de temps peut entraîner le recrutement de candidats qui ne conviennent pas vraiment au poste. Corrigez cela en prenant le temps nécessaire pour évaluer soigneusement chaque candidat et en ne vous précipitant pas dans le processus de sélection.

 

8. Sous-estimer l’importance de l’intégration est une erreur pour savoir comment recruter

Une mauvaise intégration peut entraîner une période d’adaptation prolongée et un faible rendement du nouvel employé. Corrigez cela en élaborant un plan d’intégration structuré et en fournissant un soutien adéquat au nouvel employé dès son arrivée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Manager ses anciens collègues : les 12 étapes pour bien collaborer

 

9. Ne pas envisager de nouvelles sources de recrutement

Se limiter à des canaux de recrutement traditionnels peut restreindre le vivier de candidats potentiels. Corrigez cela en explorant de nouvelles sources de recrutement, telles que les réseaux sociaux professionnels, les événements de recrutement ou les programmes de parrainage d’employés.

 

10. Manque de suivi après l’embauche

Oublier de suivre la performance et l’adaptation du nouvel employé peut entraîner des problèmes persistants. Corrigez cela en mettant en place un processus de suivi régulier pour évaluer la performance du nouvel employé et pour résoudre tout problème éventuel dès qu’il se présente.


N'hésitez pas à partager cet article :

2 thoughts on “Comment recruter le bon candidat : 10 étapes et 10 erreurs à éviter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.