Management directif : avantages, inconvénients et mise en œuvre

N'hésitez pas à partager cet article :

Le choix du style de management est important afin de favoriser le développement d’une entreprise ainsi que l’atteinte de ses objectifs. Peu importe sa formation et ses expériences professionnelles, un bon manager doit être en mesure de consolider les efforts et de motiver les membres de son équipe. Alors, le management directif est-il efficace pour impliquer ses équipes ? Est-ce que l’on attend de son manager ?

Le manager aura différentes options et pourra choisir entre plusieurs styles de management : le management directif, le management persuasif, le management participatif ou consultatif et le management délégatif. Bien entendu, son management va s’inspirer de l’ensemble de ces styles de management.

Les managers adoptent le plus souvent un mode de management conforme à leurs capacités relationnelles, au degré de maturité de l’équipe et à l’organigramme hiérarchique.

Qu’en est-il du management directif ?

Management directif : avantages, inconvénients et mise en œuvre

 

Qu’est-ce que le management directif ?

Le type de management directif permet d’amener une équipe à atteindre les objectifs de l’entreprise de manière efficace et rapide. Il s’agit d’un type de management qui repose sur un style de communication qui lui est propre, c’est-à-dire un style de direction autoritaire. Il s’agit moins d’adapter son style de management que de diriger l’ensemble des collaborateurs de manière uniforme. 

Bien que critiqué en raison de la faible prise en considération des relations entre managers et collaborateurs, le management directif est une forme de management efficace. Ceci, dès lors que les équipes se doivent de « mettre les bouchées doubles » en raison de considérations économiques. En effet, en cas de manque de temps, le management directif a toute sa place. C’est aussi le cas lorsque le manager ne peut pas tout communiquer et ne peut pas donner toutes les informations (transparence impossible).

Le management directif peut toutefois s’imprégner d’autres styles de management afin d’améliorer les relations entre le responsable et les subordonnés. Les qualités managériales du leader qui adopte un style de management directif doivent être affûtées. Ceci, de manière à rester un bon manager et à pérenniser l’entente entre collaborateurs.

La personnalité du leader et son style de management permettent d’influencer de manière considérable les actions des collaborateurs qui découlent de son leadership. Il doit se montrer à l’écoute, communiquer ou être reconnaissant. Ceci, dès lors que les résultats sont probants. Ceci, d’autant plus qu’en appliquant le style de management directif, les relations humaines sont loin d’être une priorité.

 

Quels sont les avantages et inconvénients du management directif ?

Naturellement, le management directif ne peut être appliqué « tout le temps ». Aussi, certaines circonstances peuvent justifier son application, bien que ce style de management présente quelques inconvénients.

 

Les avantages

C’est un management approprié pour imposer son style et les prises de décisions au moment de la création d’une entreprise par exemple, lorsque le besoin de croissance est important. 

Ainsi, le recours au management directif permet aux gérants de gagner en efficacité. Ceci, surtout si leurs collaborateurs n’ont pas une parfaite maîtrise de leur poste ni de leurs fonctions. 

Cela s’avère très pratique en situation d’urgence avec obligation de résultat ou lorsque l’équipe de management des entreprises « fait son chiffre » en quelques mois seulement (moments de rush). 

Aussi, le management directif est idéal pour un collaborateur qui manquerait de compétences et de motivation. Cela lui permettrait d’être encadré pas à pas et lui assure une supervision de proximité. Ainsi, une telle manière de manager offre des possibilités en termes de recrutement de juniors au sein de l’équipe du manager. Il pourra ainsi les accompagner vers l’autonomie.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Cohésion d’équipe : comment la créer et la développer ?

 

Les inconvénients

Cependant, le management directif peut s’avérer problématique. 

Le manager s’avère constamment sous pression en raison des objectifs élevés de productivité et son efficacité managériale peut s’essouffler à terme. 

Son anxiété inhibe ses qualités de leadership et managements combinées. Les réunions de brainstorming sont bâclées pour se concentrer sur la productivité et les subordonnés ne sont plus inclus aux innovations potentielles et sources de proposition éventuelles. 

Le management directif laisse parfois place à l’autoritarisme, et les relations avec les membres de l’équipe peuvent rapidement devenir anxiogènes, voire toxiques. 

Avec le temps, les collaborateurs compétents et motivés eux-mêmes peuvent commencer à douter de l’intérêt à rester impliqués comme ils le sont. Et ce, en raison des dysfonctionnements managériaux causés par la directivité des « consignes » qu’ils comprennent souvent mal. 

Au final et à terme, l’entreprise manque de nouvelles opportunités et la directivité conduit à la contre-productivité. 

Au vu des effets négatifs au sein des ressources humaines, et en raison de son caractère désuet, ce modèle de management n’est clairement pas conseillé dès lors que vous investissez sur la durée et la qualité de vos services, et plus uniquement sur votre chiffre d’affaires.

 

Comment mettre en œuvre un management directif ?

Le style de management directif est un « style de commandement » efficace lors des prises de décision, et toutes les grandes entreprises ont eu recours au cours de leur cycle de vie au management directif. À court terme, ce management autoritaire permet à l’entreprise d’être plus réactive et d’apporter rapidement une solution aux enjeux d’envergure.

 

Le management directif, l’apanage de l’expert ? 

Afin que le management directif soit effectif, celui-ci doit être mis en application par un expert, un technicien, un individu qui maîtrise parfaitement son sujet et qui se présente comme une référence dans son activité. Celui-ci sera en mesure de décider instantanément de la marche à suivre, et ce, pour le bien de l’organisation. Il supprimera les temps nécessaires aux réunions et concertations. D’ailleurs, ce système de management s’utilise surtout pour encadrer une équipe qui ne dispose pas encore d’une grande maturité professionnelle.

Afin de consolider son leadership, le responsable doit avoir des comportements de leadership. Il doit veiller à ce que son interaction avec son équipe se passe dans les meilleures conditions possible.

 

Le management directif, dédié aux managers expérimentés 

Devenir manager requiert de l’expérience. Il s’avère cependant possible de « faire du management » dès lors que nous sommes nommés à un poste à responsabilité. Cependant, il faudra du temps avant d’être pleinement opérationnel en tant que manager. En effet, il est d’abord nécessaire d’apprendre à manager une équipe sur le terrain. 

Tout au long de sa carrière, les compétences du manager sont mises à rude épreuve. Ceci, qu’il s’agisse de gestion des conflits, de mise en pratique de ses connaissances ou encore de remise en question de son aptitude de leadership et de son intelligence émotionnelle. 

Seuls l’exercice du leadership, le développement des capacités relationnelles et du niveau d’autonomie ou encore l’amélioration des réactions face à l’échec permettent de renforcer l’esprit d’équipe efficacement.

En outre, appliquer un style de management directif ne s’avère souhaitable que lorsque vous êtes un manager expérimenté.

 

Les fondamentaux du management

Choisir le type de gestion qui nous correspond, cela requiert d’affûter ses connaissances en management. Concernant les leaders expérimentés, il est possible de manager avec directivité sans faire appel à la méthode autocratique.

Ces derniers sont des managers tantôt directifs, tantôt agiles. Ceci, car ils savent « doser » et s’adapter, passer d’un style de management à l’autre lorsque cela est nécessaire. 

Le leadership des dirigeants efficaces a un style adapté à chaque situation.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Retour d’expérience : comment accroître l’efficacité de votre organisation

 

Se former au management directif  

La notion de leadership est subjective et parfois mal comprise. Vous pouvez toujours suivre une formation management en vous inspirant de votre formateur et des apprenants. Que l’on soit partie intégrante d’une hiérarchie pyramidale ou que l’on soit un adepte du management horizontal, le management directif est intéressant.

 

En conclusion

Être un manager directif, c’est aussi permettre à son environnement de travail de sortir de ses retranchements et de donner le meilleur de soi. Le management directif reste un style efficace à court terme. Les structures qui y ont recours ont généralement tendance à faire décoller leur productivité. À terme, elles s’avèrent cependant contraintes d’adapter leur style de management aux nouvelles configurations. En effet, les collaborateurs sont formés, la pression doit retomber, le maintien de la qualité est essentiel, etc. 

Dès lors que l’on se trouve au sein d’une organisation saine, le manager fait preuve d’un leadership situationnel. Ce dernier développe progressivement son style relationnel par l’intermédiaire d’une forme de coaching de ses équipes. Ce style est très loin de l’image d’exploiteur qui peut coller à la peau du manager directif.

Il n’existe nullement de modèle de management parfait et les différents managers essaient tant bien que mal de trouver l’équilibre entre différents facteurs comme la rentabilité et les relations humaines (modèle de Blake et Mouton). Des outils permettent ainsi d’adapter sa manière de manager, de s’imprégner des nouveaux modes de management et d’exercer son leadership plus sereinement.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :