Management stratégique : définition et impact pour l’entreprise

N'hésitez pas à partager cet article :

Le management stratégique s’appuie sur une méthode de gestion à long terme.

De nos jours, les organisations se développent dans un contexte de mondialisation favorisant le changement et la réactivité. Il est donc important de mettre en place des décisions stratégiques afin de pouvoir s’adapter aux évolutions et à la concurrence.

C’est dans ce contexte que nous allons voir comment et pourquoi l’application du management stratégique dans l’organisation joue un rôle majeur dans la performance de l’entreprise.  

Management Stratégique

 

Management stratégique définition

Le management stratégique regroupe un ensemble de décisions prises par la direction afin d’assurer le bon développement de l’entreprise. Ces décisions ont un impact à long terme et permettent d’atteindre des objectifs fixés. 

La prise de décision se caractérise par des investissements matériels et immatériels : racheter une entreprise, acquérir de nouvelles machines ou encore créer un service de Recherche & Développement. Une fois en place, elles sont vouées à durer plusieurs années. 

L’application de cette stratégie de management repose sur 3 étapes principales : 

  • planifier et définir la stratégie d’entreprise ;
  • organiser et mettre en place le plan de développement ;
  • contrôler et réajuster le processus si besoin.

 

Mise en place et importance du management stratégique en entreprise

 

Les étapes du management stratégique 

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la mise en place d’un tel management nécessite une organisation en plusieurs étapes.

Tout d’abord et afin d’instaurer un management stratégique efficace, l’entreprise doit s’orienter vers une double gestion : interne et externe.

En effet, afin d’établir un diagnostic précis et de planifier la meilleure stratégie possible, les dirigeants analysent, dans un premier temps, les ressources internes. Il s’agit notamment des compétences des collaborateurs et de leur motivation. 

Dans un second temps, ils procèdent à une étude de l’environnement externe. On parle du marché concurrentiel, de l’offre et de la demande potentielle et de l’économie de la zone d’activité. Cela permet de déceler les opportunités et de se prémunir des éventuelles menaces.

 

Ce n’est qu’après cette phase de diagnostic stratégique que la direction générale détermine les objectifs et met en place les décisions. 

On parle ici d’objectifs stratégiques généraux : objectifs financiers, commerciaux, sociaux, etc. 

Il existe 3 sortes de décisions : délibérées, émergentes ou subies. Elles sont respectivement  mises en place suite à une réflexion anticipée, un changement brutal de l’environnement ou tout simplement par obligation, pour faire face à une situation. 

Afin de mettre en place les décisions stratégiques dans les meilleures conditions, les dirigeants doivent établir un plan d’action et travailler conjointement avec les équipes opérationnelles. En effet, ces décisions ont un impact direct sur l’organisation de l’entreprise et la vie des salariés. 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  La bienveillance au travail : définition, avantages et vigilances

Enfin, il est essentiel de suivre le développement des décisions appliquées. Lorsque les résultats obtenus sont en dessous des attentes, l’organisation doit revoir sa stratégie et adapter ses décisions.  

 

L’impact du management stratégique en entreprise

En plus d’agir directement sur la performance d’une entreprise, le management stratégique assure la continuité de son développement sur le long terme. L’enjeu majeur est donc la pérennité de l’entreprise. Ainsi, l’organisation peut faire face à la concurrence, aux évolutions du marché et à d’éventuels imprévus. 

Sans la mise en place d’une telle stratégie ou la mauvaise application de ce type de management, l’entreprise court plusieurs risques :

  • sur-investissement, perte de contrôle des coûts et donc faillite ;
  • mauvaise exploitation du potentiel de l’entreprise et donc dépassement de la concurrence ;
  • manque d’investissements et donc affaiblissement du potentiel de développement. 

Afin d’obtenir la meilleure gestion possible, il est nécessaire de combiner le management stratégique et opérationnel.

 

Management stratégique et opérationnel 

 

Les principales différences

Même si le management opérationnel découle directement de la stratégie mise en place par la direction, il n’est pas géré par les directeurs généraux eux-mêmes. Ce sont les managers intermédiaires qui interviennent dans les nombreux parcours opérationnels. Il s’agit notamment du responsable des ressources humaines, du responsable marketing, du chef de projet ou tout autres responsables de services. 

Contrairement à la vision long terme du management stratégique, le management opérationnel intervient dans la vie quotidienne de l’entreprise et se construit grâce à des décisions à court terme. Il consiste à piloter le lancement d’un service, fixer le prix d’un produit, embaucher du personnel, gérer les stocks, etc. 

Ces distinctions sont plus difficiles à cerner en fonction de la taille de l’entreprise. En effet, dans une PME, les décisions stratégiques et opérationnelles sont souvent prises par les mêmes personnes. De plus, certaines actions peuvent relever à la fois de la stratégie et de l’exploitation. Exemple : le lancement d’une campagne de publicité aura des effets à long terme, mais sera gérée par le service communication. 

 

Des formes managériales complémentaires

Malgré tout, le management stratégique et opérationnel restent complémentaires. En effet, les managers opérationnels permettent d’optimiser la gestion des ressources pour répondre aux objectifs fixés par la direction. 

Dans un souci d’efficacité, tous les salariés doivent être informés de la stratégie de l’entreprise. La communication interne des décisions de la direction est donc essentielle pour conserver des équipes motivées et impliquées. Cela peut se faire grâce aux réunions collectives, aux réunions de services ou encore par notes d’information ou e-mails. 

De plus, le management opérationnel ne doit jamais aller à l’encontre des décisions stratégiques de l’entreprise. Cela pourrait créer un déséquilibre entre la stratégie et l’exploitation et donc entraîner une situation contre-productive. 

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment recruter efficacement : 7 astuces

C’est dans ce contexte de mondialisation et d’innovation constante que le management stratégique permet de maintenir une entreprise en bonne santé sur de nombreuses années. En liaison avec le management opérationnel, il fait intervenir l’ensemble des collaborateurs (directeurs généraux, managers intermédiaires et autres salariés) afin de veiller au développement de l’organisation. Sans une stratégie réfléchie et des compétences managériales certaines, il serait difficile, voire impossible pour une entreprise de perdurer dans le temps.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :