Raison d’être d’une entreprise : Tout savoir pour sa mise en œuvre

N'hésitez pas à partager cet article :

Beaucoup de sujets influencent la raison d’être d’une entreprise, à savoir sa mission ou son « pourquoi ». Bonne gouvernance, considérations environnementales, responsabilité sociale, développement durable, démarche RSE (responsabilité sociale des entreprises), performance économique socialement responsable, protection de l’environnement, enjeux de responsabilité des entreprises, préoccupations sociales, management environnemental, performance sociale et performance globale de l’entreprise, rapport de développement durable, régulation des activités commerciales, amélioration continue des process équitables, respect des normes de développement durable, réduction des émissions de gaz à effet de serre, valorisation des énergies renouvelables, analyse extra financière et dialogue avec les parties prenantes… Qu’il s’agisse des grandes entreprises ou des petites entreprises, nous avons tous notre rôle à jouer dans l’éthique des affaires. Ceci, pour améliorer le monde demain.

L’objectif premier d’une entreprise, c’est évidemment la rentabilité. On peut cependant imaginer que le chef d’entreprise, ainsi que ses collaborateurs sont motivés par d’autres aspects que la considération purement financière. Quelles pourraient donc être les raisons d’être des entreprises, et pourquoi est-il nécessaire de s’éloigner de l’objectif de pure productivité ?

Raison d’être d’une entreprise : Tout savoir pour sa mise en œuvre

 

Les objectifs financiers, des objectifs premiers ?

Dès lors qu’une entreprise repose sur la maximisation de ses profits, cela peut avoir plusieurs conséquences négatives parmi lesquelles :

 

Vendre à tort et à travers nuirait à la pérennité de l’entreprise 

Vouloir vendre plus, plus vite et en plus grande quantité, à un prix plus élevé, voilà autant d’objectifs qui ne sont pas pertinents à terme, car ils ne reposent pas sur un investissement à long terme. Ils inhiberont la pérennité de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle de telles considérations doivent être murement réfléchies. Le paramètre financier doit être pris en considération, mais ne correspond pas au seul critère important.

 

La quantité au détriment de la qualité

Vendre beaucoup, vendre au maximum de ses capacités sans égard pour la qualité n’aurait pas de sens, car cela entraverait l’image de marque auprès de clients. C’est la raison pour laquelle les objectifs de production doivent rester raisonnables. Ils doivent respecter les ressources à disposition, et notamment les ressources humaines, voire la protection de l’environnement. Ceci, conformément à l’éthique des affaires.

C’est le concept de « moins, mais mieux ».

 

Les impacts des valeurs et de la raison d’être d’une entreprise

Politique de RSE et développement durable sont de plus en plus pris en considération par les entreprises en raison de leur responsabilité sociétale qui augmente. L’entreprise responsable est désormais tenue d’intégrer les préoccupations connexes à son activité. Certaines questions centrales sont régulièrement évoquées et des décisions internes sont prises, et cela est généralement positif en termes d’impact.

 

La culture d’entreprise

La mise en place de valeurs d’entreprise et de la raison d’être d’une entreprise permettent entre autres d’instaurer une culture d’entreprise et de permettre aux collaborateurs d’y adhérer et de s’y retrouver. Au-delà de satisfaire les employés sur le plan éthique, la mise en place d’une culture d’entreprise favorise la politique de rétention des salariés.

Les valeurs inculquées et promues permettant l’émergence de la culture d’entreprise sont les suivantes :

  • code de conduite tourné vers le respect,
  • préservation des droits humains,
  • filiales responsables,
  • faibles impacts environnementaux,
  • valorisation de l’esprit collectif et des enjeux sociaux,
  • responsabilité du groupe concernant la qualité de service, etc.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Management libéré et babyfoot

 

La marque employeur

Au-delà de la culture entreprise, l’image de marque employeur peut être améliorée grâce au partage de valeurs communes et de la raison d’être d’une entreprise entre les collaborateurs et les nouveaux venus. Là aussi, la préservation de l’écosystème ou des droits humains, la mise en pratique des politiques de responsabilités des entreprises et la prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux sont autant de considérations qui peuvent contribuer à valoriser l’image de l’entreprise.

 

L’image de marque

À l’ère du digital, il est d’une importance capitale de préserver son image de marque. Vous pouvez rapidement vous retrouver en première ligne de commentaires acerbes et cela prendra du temps à votre image pour relever la pente. Cela est d’autant plus vrai que certains sites internet sont conçus pour vérifier les commentaires (Trustpilot, Avis vérifiés…). Intégrer les préoccupations écologiques et les enjeux sociaux (ou du moins les respecter) est donc essentiel à l’image de marque de l’entreprise.

 

Garantir la pérennité de l’entreprise avec la raison d’être d’une entreprise

Comme nous l’avons mentionné plus haut, les valeurs et la raison d’être d’une entreprise permettent de coordonner les efforts collectifs sur le long terne. Comment retenir ses commerciaux en ne valorisant que leurs résultats relatifs à la vente de leurs produits ou services ? Quelles sont les valeurs que nous souhaitons voir porter par nos collaborateurs ? La raison d’être d’une entreprise conduit à développer le sentiment d’appartenance de ses collaborateurs, et donc à gagner à terme en productivité.

 

Les valeurs et la raison d’être d’une entreprise permettent de gagner en productivité

Bien que cela puisse paraître contre-intuitif de prime abord, le fait de véhiculer sa raison d’être et de partager ses valeurs en tant qu’entreprise permet d’être plus productif. Dès lors que l’une de vos valeurs véhiculées est celle de l’apprentissage et de la formation par exemple, vos collaborateurs vont monter en compétence et se montrer plus performants. Valorisez l’agilité et ils deviendront non seulement proactifs, mais surtout feront preuve de créativité. Intégrez des considérations RSE et ils n’en seront que plus reconnaissants.

 

Comment définir la raison d’être d’une entreprise ?

Vous pouvez d’ores et déjà appréhender vos valeurs et votre raison d’être. Peut-être avez-vous créé votre entreprise dans un but purement lucratif ? Mais peut-être êtes-vous convaincu que l’insertion de considérations plus « humaines » peut soit vous être bénéfique, soit être bénéfique à votre entreprise. Voici quelques conseils pour définir votre raison d’être.

 

Étape 1. Posez-vous la question : Qui suis-je ? 

En tant que gérant, manager ou associé, vous devez vous poser la question de votre personnalité et définir un combat que vous souhaitez mener à votre échelle. Certaines personnes ont une aversion profonde pour l’injustice, d’autres pour l’inégalité ou encore l’irrespect. En fonction de vos aspirations profondes, définissez quelles sont vos valeurs et la raison d’être de votre entreprise.

 

Étape 2. Posez-vous la question : Qui sont mes clients ? 

Votre cible est la jeunesse, soucieuse de l’égalité des sexes, et de l’intégration des genres ? Inspirez-vous d’elle pour conduire une politique de discrimination positive au sein de votre entreprise et menez à bien une campagne interne pour valoriser les compétences des femmes et revendiquer l’égalité salariale ! Aussi, les aspirations de vos clients doivent être en accord avec vos aspirations profondes.

 

Étape 3. Posez-vous la question : Qui sont mes collaborateurs ? 

Vous gérez une équipe de développeurs soucieux des évolutions technologiques ? Insérez de l’innovation dans la raison d’être de votre entreprise ! La raison d’être est portée par vos salariés et c’est la raison pour laquelle elle doit leur correspondre en priorité.

 

Étape 4. Posez-vous la question : Quel est mon produit ou mon service ? 

Votre business model repose sur l’esthétique et votre service est celui de l’esthétisme à domicile ? L’une des valeurs inculquées peut être corrélée au bien-être naturel et au respect de l’environnement. Le produit ou service que vous proposez doit répondre aux valeurs que vous véhiculez !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Prendre ses responsabilités : 8 leviers pour assumer ses obligations

 

Les avantages à insérer des notions d’éthique et une raison d’être d’une entreprise

Les notions d’éthique des affaires en général et d’écologie en particulier sont de plus en plus présentes au sein de modèles d’entreprise. Il est donc nécessaire de prendre en considération de tels facteurs. Ils sont de plus en plus importants au sein de nos sociétés. 

Valoriser de tels aspects présente plusieurs avantages.

 

L’allègement potentiel des charges

De nombreuses déductions fiscales sont proposées dès lors que telle ou telle mesure est prise par une entreprise. Insertion de jeunes vivant dans des quartiers défavorisés, usage de tels locaux situés au sein d’un bâtiment « responsable »… Le gouvernement encourage les entreprises à s’imprégner de telles valeurs et à les mettre en pratique en leur « permettant » des allègements financiers. Renseignez-vous, peut-être que votre geste de demain aura des conséquences positives sur la trésorerie de votre entreprise.

 

La publicité gratuite

Ne négligez pas l’importance des relations presses en particulier et l’importance des médias en général ainsi que des réseaux sociaux. Insérer de l’éthique dans vos affaires peut faire parler de vous. Et cela se fera à titre gracieux ! Nul besoin de dépenser un centime. Votre publicité est gratuite, car vous inspirez grâce à votre différence et à la prise en compte des attentes des parties prenantes.

 

Convaincre les consommateurs-acteurs

Les consommateurs sont de plus en plus regardants sur leurs achats. Le fait d’acheter pour acheter (de surconsommer) est moins dans l’air du temps aujourd’hui qu’hier. Aussi, ces derniers réfléchissent à deux fois avant de faire appel à tel ou tel service. Le simple fait d’avoir un label (ou respecter des normes internationales) ou d’indiquer au client potentiel que l’entreprise est responsable sur un aspect en particulier peut permettre de générer de nouveaux clients.

 

Être en avance sur son temps

Enfin, insérer de l’éthique dans les affaires, c’est être avant-gardiste. Il est nécessaire de se concentrer sur l’humain et ses potentialités. Il faut s’entourer de personnes performantes et capables de faire preuve d’innovation. Ainsi, vous pourrez devancer les avancées de demain et prendre de l’avance sur votre temps, sur la concurrence et à minima mettre toutes les chances de votre côté. 

 

En conclusion sur la raison d’être d’une entreprise

La démarche de responsabilité, et les considérations sociales et environnementales ne peuvent être prises en considération que lorsque les responsables d’entreprise sont prêts à prendre des mesures collectives concrètes pour relever le défi et commencer à communiquer leurs reportings RSE. 

Responsabilité économique, lutte contre la corruption, prise en compte des inégalités… la liste est longue en matière de développement. Les entreprises doivent réaliser un diagnostic RSE afin de déterminer quel est le combat qu’elles souhaitent humblement mener, à leur échelle, et ce, afin de définir leur raison d’être.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :