Travailler ensemble : 4 stratégies pour relever ce défi incontournable

N'hésitez pas à partager cet article :

« Se réunir est un début, rester ensemble est un progrès, travailler ensemble est la réussite ». Cette phrase de Henry Ford montre comment arriver au stade de « travailler ensemble ». L’idée est de passer du stade d’individu à celui de groupe. Puis de celui de groupe à celui d’équipe. Enfin, la collaboration et la cohésion d’équipe permettront d’atteindre les objectifs fixés.

Travailler ensemble, c’est collaborer. C’est prendre les responsabilités qui sont les nôtres pour aller dans la même direction que ses collègues. C’est prendre et tenir sa place tout en étant vigilant aux besoins des autres. Le tout, avec comme seul et unique but d’atteindre les objectifs fixés.

La différence entre un groupe et une équipe, c’est l’objectif commun. Dans une équipe, chacun est focalisé sur l’objectif commun. Travailler ensemble, c’est donc être d’accord sur l’objectif et vouloir obtenir des résultats.

Le rôle du manager est notamment de s’assurer que chaque membre de son service soit capable de collaboration et de cohésion d’équipe.

Travailler ensemble : 4 stratégies pour relever ce défi incontournable

 

Le défi de bien travailler ensemble 

Travailler ensemble requiert un véritable esprit d’équipe. Une équipe est un « groupe de plusieurs personnes » effectuant un travail collaboratif de manière collective dans un but précis. Le collaboratif est au cœur des intérêts de celui chargé de fédérer une équipe autour d’un objectif commun.

 

L’importance de la collaboration

La collaboration est intéressante en ce qu’elle permet d’abord d’augmenter la productivité. Collaborer, c’est contribuer à un résultat. 

Les différentes parties d’un service doivent apprendre à bien travailler ensemble dans le but d’atteindre les objectifs et résultats en utilisant un minimum de ressources (temps, argent, matériel, etc.). Pour ce faire, le travail d’équipe doit être initié par une ou plusieurs personne(s) capables de leadership. 

La collaboration vise également au partage d’un intérêt. Elle peut notamment permettre d’améliorer des relations de travail dégradées existantes avec une personne appartenant à notre environnement professionnel. Collaborer sur un projet permet aux affinités de se créer et/ou de se renforcer, et encourage la communication entre les équipes. 

Selon le père de l’anthropologie française Marcel Mauss (1872-1950), la collaboration consiste également à « donner, recevoir et rendre ». Le lien social est développé grâce au don et au contre-don. Dans les espaces de coworking, et compte tenu du nouveau mode de travail en open-space, les échanges entre collaborateurs sont inévitables et permettent de réunir des intelligences individuelles.

Des outils de collaboration permettent de réunir des équipes. Faisant en sorte que les gens travaillent ensemble, et mènent à bien des projets, fruit d’un travail collaboratif.

 

Pourquoi collaborer peut-il s’avérer difficile pour travailler ensemble ? 

Collaborer efficacement demande une certaine maturité émotionnelle. Un bon management peut aider en ce sens, ainsi que le fait de travailler en groupe de façon quotidienne. La relation de travail s’accompagne de comportements souvent irrationnels, en raison des nombreux défauts inhérents à l’être humain : envie hostile, peur de perdre, jugement. 

Le fait de travailler ensemble de la bonne manière est notamment corrélé à la culture d’entreprise et des outils mis à disposition des salariés pour développer la collaboration. 

Entretenir la cohésion grâce à la mobilisation de l’équipe est dans un premier temps essentiel aux bases d’une collaboration solide. 

Consolider l’esprit d’équipe autour d’objectifs communs est également important. 

Travailler ensemble n’est pas naturel, et il existe de nombreux séminaires sur ce sujet, ainsi que des formations pour professionnels permettant de « développer la cohésion d’équipe ». C’est une mise en place artificielle, et le manque de cohésion conduit à amenuiser la dynamique de groupe, avec la poursuite d’un objectif commun qui restera vain.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment créer un organigramme d’entreprise professionnel ?

 

Les stratégies permettant de « bien collaborer »

La qualité de la collaboration va dépendre du mode d’organisation de l’entreprise, mais également de ses modes de communication. La connaissance de soi, la performance des outils, ainsi que les comportements des employés sont autant d’éléments clefs permettant de collaborer efficacement.

 

1. Savoir se connaître pour mieux vivre avec les autres 

De manière (peut-être) contre-intuitive, on se rend compte de l’importance de l’individu dans la collaboration. 

Les managers peuvent par exemple se distinguer des développeurs en raison de leurs différences en termes de personnalité. Chaque individu présente une singularité qu’il est nécessaire de prendre en considération. 

Celui-ci doit apprendre à mieux se connaître, et cela est d’une importance capitale, qu’il s’agisse de sa vie personnelle ou de sa vie professionnelle. 

Des tests comme le MBTI sont d’excellents outils permettant de prendre conscience de ses points forts.  

Êtes-vous un fédérateur enclin à vous charger de l’animation de l’équipe ? Accordez-vous de l’importance à la cohésion humaine et à consolider l’esprit d’équipe ? 

Certains individus sont capables de travailler sur un projet à la fois, d’autres peuvent répondre à une multitude d’emails en même temps. 

Le vivre-ensemble (et plus si affinités) peut s’avérer être une torture en raison de votre nature introvertie. Par ailleurs, vous pouvez être tout à fait capable de faire preuve d’esprit d’équipe – cela n’est pas antinomique. 

Il s’agit de trouver les leviers qui correspondent à vos collaborateurs. Afin de procéder à la mise en place des équipes dont les personnalités sont capables de travailler ensemble. 

L’intelligence collaborative passe aussi par les individus et les responsables d’équipe se doivent de prendre en compte leurs personnalités génératrices de points forts et de points faibles afin qu’ils travaillent efficacement.

 

2. L’importance des outils pour travailler ensemble

À l’ère du numérique, les outils technologiques sont d’une importance capitale. Ils permettent de travailler et échanger efficacement et ainsi d’augmenter la productivité des équipes. L’émergence d’outils collaboratifs, à l’instar de Slack ou Google drive pour ne citer que les plus connus, permet la constitution d’équipe virtuelle. 

Devoir travailler ensemble n’a jamais été aussi simple. Il n’y a plus besoin de communiquer de vive voix, juste de s’écrire ou de partager des documents en ligne. Le système de plateforme collaborative est révolutionnaire puisque les collaborateurs sont équipés d’outils leur permettant de travailler à distance. 

Il va sans dire que les interactions réelles et personnalisées restent essentielles à une collaboration de long terme et de qualité. Travailler avec des outils est pratique, mais les relations humaines jouent un rôle central. 

Depuis le début de la crise sanitaire, le télétravail a cependant renforcé l’usage des outils de collaboration au détriment des « rapports physiques ». Ce qui peut poser un problème en termes de rapports humains, et de risques psychosociaux. Mais ce qui permet indéniablement de maintenir la croissance des entreprises.

 

3. Les comportements à adopter : l’importance de la communication 

Des qualités sont nécessaires à un « travailler ensemble » efficace. 

Tout d’abord, il est nécessaire de faire preuve de transparence et d’honnêteté, mais également de respect et de privilégier une bonne communication. Cela consiste à ne pas laisser une situation inerte ou dégradée avec un collaborateur, mais au contraire de créer une synergie avec ce dernier.

Il est également primordial de permettre à chacun des collaborateurs d’avoir droit à l’erreur. 

Mieux travailler ensemble consiste notamment à motiver ses collaborateurs lorsque ces derniers ont « un coup de mou » et ne pas hésiter à travailler en commun sur des sujets délicats et proposer son aide (souvenez-vous, le don et le contre-don). 

L’important est également de savoir collaborer avec les différentes parties prenantes d’un groupe. Ceci afin de concourir à une efficacité collective, et réaliser des échanges avec les équipes, dans une volonté de donnant-donnant. 

Faire preuve d’humour est également essentiel pour apprendre à travailler ensemble afin de créer du lien dans des espaces de travail souvent communs.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Technique de motivation du personnel : une méthode efficace

L’importance des idées doit être à son paroxysme. Collaborer avec les équipes consiste à avoir un projet commun donc il faut accueillir la nouveauté les bras ouverts et valoriser la proactivité. 

Les membres de votre équipe sont votre priorité, et vous vous devez de leur accorder du temps (sans dépassement des limites que vous VOUS fixez). Cela permet de développer l’entraide, d’entendre des critiques constructives et de développer l’esprit d’équipe.

 

4. Facteurs externes qui influencent beaucoup la manière de « travailler ensemble » 

La capacité à travailler ensemble dépend notamment de la personnalité. Mais, quels que soient vos qualités ou vos défauts, sachez que l’esprit collaboratif n’est pas une caractéristique naturelle.

Celle-ci s’apprend, et nécessite certains comportements, ainsi que certains outils. 

Elle permet, dans tous les cas, de faire des liens entre les équipes, de contribuer à un mieux vivre-ensemble et de fédérer les groupes de travail. 

Le coaching comme les formations ou les séminaires peuvent encourager la collaboration. Notamment pour faire travailler ensemble des strates multigénérationnelles et des individus à distance.

 

Julien GodefroyJulien Godefroy

Consultant Web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :