Pourquoi devenir manager en 10 raisons ?

N'hésitez pas à partager cet article :

Un sondage effectué par Audencia Business School et BVA nous annonce que 79% des employés interrogés ne souhaitent pas devenir managers à cause du stress généré, de la lourdeur des tâches administratives et du manque de reconnaissance. Faire carrière dans le management n’est donc pas ce qui est le plus motivant chez les employés. Il est donc intéressant de se poser la question : « Pourquoi devenir manager ? »

Dans un premier temps, il faut se poser la question de ce que l’on attend d’un manager. Et pour cela, il n’y a rien de mieux que de demander à ses employés. Je pense que c’est le mieux pour être rapidement et clairement fixés sur leurs attentes.

Ainsi, toujours selon cette même étude, les employés interrogés ont déclaré que les qualités du manager idéal sont d’être juste et bienveillant, avoir l’expertise du métier et enfin savoir motiver ses équipes. Alors si vous avez ces compétences, ou si vous avez envie de les développer, vous êtes sur la bonne voie.

Nous avons donc vu ce qui attend, en partie, le manager. Mais pour autant, il existe une multitude de raisons qui répondent à la question « Pourquoi devenir manager ? ». Je vous en livre 10.

Si vous souhaitez télécharger l’étude Audencia / BVA, sondage-audencia-bva.

Pourquoi devenir manager en 10 raisons ?

 

1. Pourquoi devenir manager ? Un manager aide les gens

Une des premières raisons qui doit nous pousser à devenir managers est de vouloir aider les gens. Sans tomber dans la naïveté, il est essentiel de bien comprendre que le métier de manager est résolument tourné vers l’autre. Nous sommes là pour les aider à réussir et leur donner tous les moyens que nous avons pour favoriser leur succès.

Certes, nous pourrons certaines fois intervenir à travers un entretien (bienveillant) de recadrage. Mais nous devons bien comprendre que si nous le faisons, c’est encore une fois dans le seul et unique but d’aider notre collaborateur à atteindre ses objectifs et à faire son travail du mieux possible tout en restant serein.

 

2. Un manager fait grandir les collaborateurs

Dans la continuité de ce que nous venons de voir, nous allons aussi amener nos collaborateurs à grandir. Pour cela, il y aura différents chemins. Nous allons les inciter à les emprunter.

Nous allons pouvoir développer leurs compétences en partageant nos expériences, notre savoir ou encore en les inscrivant à des formations. Il nous sera aussi possible de les faire grandir dans leur autonomie, pour qu’ils soient capables de travailler par eux-mêmes. Nous pourrons aussi développer leur responsabilisation pour qu’ils puissent aller encore plus loin, mais aussi apprendre à assumer leurs choix.

Ainsi, nous allons les faire grandir sur leurs Hard Skills (compétences techniques) et Soft Skills (Attitudes)

 

3. Un manager à un impact plus fort

Pourquoi devenir manager ? Pour développer notre impact au travail et donc dans une partie de notre vie. En effet, lorsque nous allons nous lancer dans un sujet, nous allons mobiliser une équipe entière pour atteindre les objectifs. Nous ne travaillons pas seuls et le nombre de personnes impliquées va être plus important.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment prendre une décision ? Méthode en 6 étapes

De plus, lorsque nous prendrons une décision, nous allons devoir la mettre en œuvre auprès de nos équipes. Notre décision va donc être relayée et appliquée par un nombre conséquent de personnes. Cela sur donc un impact fort sur l’entreprise, voire sur la société ou l’environnement en fonction de notre position hiérarchique et des décisions prises.

N’oublions pas non plus que nous n’avons pas l’obligation de décider seul. Nous pouvons favoriser un management participatif qui impliquera les équipes dans les prises de décision et l’élaboration des plans d’action. Pour autant, notre impact sera toujours aussi important, car nous aurons mis en dynamique toutes ces personnes et aurons impacté la vie professionnelle de ces personnes.

 

4. Pourquoi devenir manager ?  Un manager peut défendre ses convictions

Un manager, parce qu’il occupe une position hiérarchique plus importante, va aussi accéder à de nouveaux événements. Par exemple, il pourra peut-être accéder à des réunions ou à des groupes de travail plus stratégiques.

Ce sera pour lui l’occasion de s’exprimer pour défendre ses convictions, ses valeurs et les points qu’il juge essentiels. Chacun a besoin de donner du sens à son métier. Et ce sens doit être en cohésion avec nos valeurs. Le fait de pouvoir les poser sur la table, même si elles ne sont pas retenues, nous permettra, en quelque sorte, de nous réaliser.

Par exemple, si nous souhaitons intégrer des critères écologiques aux prises de décisions, nous aurons plus de moyens de l’exprimer. Peu importe ce qui sera retenu, nous aurons pu au moins nous exprimer.

 

5. Un manager à une vision plus large

Pourquoi devenir manager ? Pour élargir notre vision de notre travail, de notre entreprise et de ce que nous faisons. En effet, le rôle du manager est de prendre du recul par rapport aux tâches quotidiennes. Le manager doit être dans le « comment » nous allons y arriver, mais surtout dans le « pourquoi » nous faisons ce que nous faisons.

Nous allons disposer de plus d’informations, ce qui nous permettra de mieux comprendre. Il ne faudra pas oublier d’en faire part à nos équipes. Nous serons plus dans la réflexion, pour donner toujours plus sens à nos actions et à celles de nos équipes. Et puis, nous observerons nos équipes travailler. Nous verrons leurs facilités et leurs difficultés, ce qui nous donnera aussi du recul sur le travail en cours.

Ainsi, nous comprendrons mieux ce qui se passe, les raisons, mais aussi la direction du travail que nous réalisons. Cela nous donnera plus de sens et une plus grande satisfaction dans notre travail.

 

6. Un manager ne travaille jamais seul / n’est jamais seul

Comme nous l’avons vu, un manager est là pour aider ses collaborateurs et les faire grandir. Parce qu’il est responsable d’une équipe et qu’il est à leur service et doit leur servir de guide, le manager n’est jamais seul.

Celui qui souhaiterait pouvoir travailler tranquillement dans son coin ne devrait pas choisir de faire carrière dans le management. Au contraire, nous devons constamment trouver du temps pour donner de la disponibilité à nos équipes pour pouvoir les écouter et les coacher.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ne rien lâcher : tout un art !

De plus, au nom de la position plus centrale et stratégique qu’occupe le manager, il sera en lien avec différents services. Il devra coordonner toutes ces relations et informations pour les utiliser au mieux afin de permettre à ses équipes d’atteindre les objectifs. Il sera donc constamment sollicité par les autres services de son entreprise, mais aussi potentiellement par des entreprises extérieures et surtout des clients.

Ainsi, le manager aura la joie d’être constamment entouré et de ne jamais travailler seul ou d’être seul.

 

7. Pourquoi devenir manager ?  Un manager a des tâches diversifiées.

Les tâches du manager sont plus larges. En effet, nous pouvons les regrouper sous 4 thématiques.

La première est que le manager doit aider et accompagner ses équipes. C’est l’aspect humain et managérial de son travail. Cela peut aller du coaching, à chercher à motiver ses équipes, en passant par fluidifier les relations et la communication ou encore mettre en dynamique ses équipes.

Ensuite, le manager est garant de la bonne organisation du travail. Il doit s’assurer que chacun sait ce qu’il a à faire à travers une bonne délégation. De plus, il devra garantir que cette organisation est efficace et porte ses fruits.

Il complétera cette organisation avec un autre aspect de son métier : la planification. En effet, il devra cadencer le travail à faire pour s’assurer d’une bonne productivité, mais aussi pour tenir les délais.

Enfin, il peut être amené à contrôler. Il doit s’assurer que le travail est fait correctement en respectant l’organisation et la planification préétablies.

Nous pourrions ajouter un dernier aspect, qui peut être technique. En effet, le manager peut être amené à effectuer lui-même certaines tâches concrètes. De plus, nous pourrions aussi compléter en parlant des innombrables réunions et événements auxquels le manager participera avec une casquette technique ou comme représentant de son équipe.

 

8. Un manager résiste mieux au stress

Cette résistance au stress est paradoxale ? Peut-être. En effet, nous avons vu que lors de l’enquête Audencia / BVA, 79% des personnes interrogées ne souhaitaient pas devenir managers, notamment parce que ce métier leur procure plus de stress.

Mais en réalité, comme tout métier, nous allons développer de nouvelles compétences et aptitudes parce que nous allons sortir de notre zone de confort et allons nous confronter à de nouvelles situations. C’est en forgeant que l’on devient forgeron.

Un jeune manager va être confronté à des situations qu’il n’a pas rencontrées dans son ancien métier. Par exemple, il va devoir prendre la parole en public devant des centaines de personnes. La première fois, le stress va être très important. Mais après deux, trois, quatre fois, il va normaliser cet événement et devenir plus serein.

S’il revenait à son ancien métier, ce qui pouvait lui créer du stress à l’époque ne le stressera plus. Car il aura grandi et pris de l’expérience, ce qui va développer sa confiance. En effet, la gestion du stress est une compétence qui se développe. Fuir le stress nous maintiendra stressés. S’y exposer nous permettra de développer les compétences pour le gérer.

 

9. Un manager développe rapidement de nouvelles compétences

Dans le prolongement de la gestion du stress, le manager va aussi développer plus rapidement de nouvelles compétences. Plusieurs raisons vont l’y pousser.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Hervé Sérieyx : les nouveaux enjeux des leaders

Dans un premier, il devra avoir un coup d’avance sur ses équipes pour anticiper les futures missions et compétences qu’elles devront développer. Il devra donc lui-même s’informer et développer ses compétences pour pouvoir anticiper ces nouveaux besoins et enjeux.

Ensuite, parce qu’il sera dans des comités de pilotage plus stratégiques, il aura accès à de nouvelles informations qui l’obligeront à mettre à jour ses compétences et donc à évoluer.

Enfin, parce qu’il devra aussi réfléchir aux moyens de satisfaire toujours mieux ses clients, en convaincre de nouveaux et développer son chiffre d’affaires, il devra savoir innover et penser différemment. Il sera donc dans l’obligation de chercher de l’inspiration et de mettre à jour ses compétences tout en en développant des nouvelles.

 

10. Un manager a plus d’autonomie

Pourquoi devenir manager ? Parce que nous avons plus d’autonomie. Certes, nous aurons toujours un manager au-dessus de nous. Et si ce n’est pas le cas, il y aura surement un actionnaire tout de même. Pourtant, parce que nous progressons dans la pyramide de l’entreprise, plus notre domaine d’action sera large et plus notre autonomie sera grande.

En effet, notre métier de manager, parce qu’il est plus vaste, rend le contrôle de notre supérieur plus compliqué. En d’autres termes, il ne pourra jamais tout contrôler de ce que nous faisons. Il sera obligé de lâcher certains points sur lesquels nous aurons une autonome plus importante.

De plus, par « définition », un manager est mis en place pour soulager la partie organisation et le management de son supérieur hiérarchique. Recruter un manager pour lui dire ce qu’il doit faire et comment il doit le faire sur l’intégralité de ses domaines d’actions est une aberration. Je ne dis pas que cela n’existe pas, mais que c’est incohérent. Cela peut se faire lors d’un recrutement, pour expliquer et guider le nouveau collaborateur. Mais à terme, il faudra lâcher prise.

Le manager est là pour prendre le relais. Il peut disposer de consignes et d’un cadre, mais par essence, son rôle est de prendre des initiatives et d’avoir de l’autonomie.

 

En complément pour savoir pourquoi devenir manager

Pourquoi devenir manager ? Nous venons de voir 10 bonnes raisons de devenir manager :

  1. aider les gens
  2. développer les compétences de ses collaborateurs
  3. avoir un impact plus fort
  4. défendre ses convictions
  5. avoir une vision plus large
  6. ne pas travailler seul
  7. diversifier ses tâches
  8. résister au stress
  9. développer de nouvelles compétences plus rapidement
  10. avoir plus d’autonomie

Nous pourrions rajouter une dernière raison. Volontairement, je n’en parle qu’en conclusion. Il s’agit du salaire. Parce que le manager est plus haut dans la pyramide de l’entreprise qu’un employé, alors son salaire sera plus important. Pour autant, cette raison est ambiguë.

Pouvons-nous vouloir devenir managers uniquement pour l’argent ? Le métier de manager nécessite d’être tourné vers l’autre. Notre rôle de manager est d’être présents pour nos équipes et de s’assurer de leur donner les moyens de réussir. C’est donc une démarche orientée vers l’autre. L’argent ne passe qu’au second plan.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :