Technique de motivation du personnel : une méthode efficace

N'hésitez pas à partager cet article :
  • 8
    Partages

Existe-t-il une technique de motivation du personnel ? En d’autres termes, y a-t-il une méthode efficace qui nous permettrait d’entretenir de bonnes relations avec nos équipes ? Ainsi, leur motivation serait au beau fixe et les objectifs seraient plus facilement atteignables.

Concrètement, je pense que oui. Il y a une méthode qui nous permet d’être en bons termes avec nos équipes. Un lien existerait entre nous et nos collaborateurs. De plus, l’énergie que nous impulserions motiverait nos équipes. Bien évidemment, tout ne serait pas parfait à 100%. Mais il est certain qu’avec un peu de recul, nous observerions de bons résultats.

Selon moi, cette méthode se décomposerait en 5 étapes. Travailler sur soi, sur la relation avec l’autre et sur sa mise en dynamique est pour moi la base de cette technique de motivation du personnel. J’y ai rajouté deux étapes supplémentaires pour la rendre le plus opérationnelle possible au quotidien.

Technique de motivation du personnel : une méthode efficace

 

1 – Le bon état d’esprit

Dans cette technique de motivation du personnel, le premier aspect est de travailler sur soi. En effet, notre attitude est prépondérante dans la motivation de nos équipes. Il est certain qu’en tant que manager si nous arrivions au travail sans le sourire, il y aura moins de chance que nos équipes aient le sourire.

Nous sommes un point de repère pour nos équipes et par mimétisme, elles pourront reproduire tout ou partie de nos attitudes. D’ailleurs, lorsque nous observons de mauvais comportements de la part de nos équipes, il est essentiel de toujours se poser la question de l’attitude que nous avons pu avoir et qui nous aurait conduits dans cette situation.

L’inverse est vrai, si nous constatons de beaux comportements de la part de nos équipes, alors il est certain que notre attitude en est responsable, au moins en partie. Notre comportement et l’attitude que nous avons ont une incidence directe sur le comportement de nos collaborateurs. Si nous avons le bon état d’esprit, nos équipes le verront et seront plus susceptibles de le reproduire.

Nous voulons des équipes motivées ? Sommes-nous, nous-mêmes motivés ? Nous voulons des équipes sérieuses, bienveillantes et solidaires ? Sommes-nous, nous-mêmes, sérieux, bienveillants et solidaires ? Certes, tout n’est pas mécanique. Mais il est certain que notre attitude influence les comportements de nos équipes. Travailler sur soi est donc le point de départ de cette technique de motivation du personnel.

 

2 – Bien débuter les journées

La deuxième étape de cette technique de motivation du personnel va être de créer du lien avec nos équipes. Pour cela, il y a deux grands fonctionnements que je vais évoquer tout de suite ainsi que lors du point suivant.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Théorie de Vroom : mieux comprendre la motivation au travail

Pour créer du lien, il faut échanger régulièrement avec ses équipes. Mais échanger, ce n’est pas simplement avoir une conversation officieuse et non prévue au détour d’un couloir. Certes, ces échanges sont essentiels et très utiles, mais ils n’en restent pas moins limités.

En effet, au détour d’un couloir notre concentration et notre écoute ne sont pas optimales. De plus, ce sont généralement des conversations qui n’ont pas été préparées ce qui les rend moins efficaces, voire contre-productives. En effet, nous pourrions faire quelques remarques de manière maladroite. Cela détruirait la motivation de notre employé sans que pour autant celui-ci ait bien compris ce qu’il doit faire.

Il est donc essentiel de prévoir des moments d’échange réguliers. Ainsi, chacun sait que ces moments existent et peut préparer ce qu’il a à dire, pour autant qu’il ait quelque chose à dire. Lorsque cet échange commence, chacun sait qu’il doit être dans l’écoute et être réceptif. Les messages et la communication passent mieux. Un lien se crée.

Je pense que tous les matins, nous devrions commencer par un briefing avec nos équipes. Celui-ci doit se dérouler dans l’ambiance que nous souhaitons. Si nous voulons de la cohésion et de la solidarité, un briefing dans une ambiance bienveillante et conviviale sera essentiel. L’idée est d’exposer les objectifs et résultats du moment tout en laissant la parole à chacun.

Ainsi, si nous avons la bonne attitude, nous impulserons le bon état d’esprit et de la motivation. De plus, nous ferons circuler l’information et créerons du lien entre les personnes.

 

3 – Rencontrer régulièrement 

Dans la lignée de cette deuxième étape, l’étape suivante consistera aussi à créer du lien et à faire circuler l’information. Cependant, la troisième étape de cette technique de motivation du personnel se compose de rencontres moins régulières, mais tout aussi importantes pour la motivation des équipes.

Le briefing quotidien permet de maintenir et de créer du lien tout en faisant circuler l’information de manière extrêmement régulière. Pour autant, il peut être difficile de rentrer dans le détail des objectifs et des résultats. De plus, nous ne pourrons pas aller en profondeur sur ce que chacun ressent et sur son état de forme.

Il faut donc compléter cette rencontre quotidienne par des rencontres plus ciblées. Ainsi, je préconise une rencontre collective ainsi qu’une rencontre individuelle chaque mois. Lors de la rencontre collective, il sera question de faire un point détaillé sur les résultats, les objectifs à venir et mettre en dynamique les équipes. Les rencontres individuelles insisteront plus sur les résultats et objectifs par personne ainsi que sur le ressenti de chacun.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Méthodologie de conduite du changement en 5 étapes

Grâce à ces deux rencontres supplémentaires, nous pourrons entrer plus en détail pour créer un vrai lien et une vraie relation de confiance entre les personnes. Pour en savoir plus sur les rythmes managériaux, n’hésitez pas à consulter mon article sur ce sujet en cliquant ici.

 

4 – Bien communiquer

Notre attitude est donc importante ainsi que les rencontres quotidiennes et mensuelles. Le quatrième point essentiel de cette technique de motivation du personnel est la communication. Notre attitude est une manière de communiquer de manière non verbale. Mais lorsqu’il s’agit des briefings du matin ou des rencontres mensuelles individuelles et collectives, nous devrons prendre la parole.

Ainsi, il va être question de bien savoir communiquer pour être clair et compris. Dans un premier, la bienveillance sera un aspect fondamental. La bienveillance permettra de mettre en œuvre un cadre où chacun est serein. Chacun pourra oser prendre la parole et agir sans peur d’être sanctionné. Cela facilitera la communication entre les différents membres de l’équipe que ce soit dans la prise de parole, mais aussi dans la compréhension de chacun.

Ensuite, former ses équipes au protocole de Communication Non Violente permettra (CNV) à chacun de mieux s’exprimer sans froisser l’autre. Mais cela permettra aussi à chacun de mieux s’exprimer pour maximiser les chances d’être compris. C’est donc un outil puissant de communication que nous devons diffuser au sein de nos équipes afin de nous assurer que la communication soit bonne, même en notre absence.

Enfin, pour s’assurer d’une bonne communication, il faudra gérer les conflits. Ils font partie de la communication. En effet, nous pouvons être en désaccord profond avec un de nos collaborateurs. Nos collaborateurs, entre eux, peuvent aussi être en désaccord. Il ne s’agira pas de l’empêcher. En effet, les conflits ont le mérite de poser les différents points de vue sur la table. L’utilisation de la CNV minimisera les frustrations et vexations. Mais il faudra ensuite intervenir pour qu’ils ne s’enveniment pas. N’hésitez pas à consulter mon article sur les travaux de Thomas et Kilmann pour savoir comment sortir d’un conflit en cliquant ici.

 

5 – Impliquer dès que possible

Enfin, dernière étape de cette technique de motivation du personnel : la mise en dynamique des équipes. J’entends par mise en dynamique le fait de passer à l’action. Comment pouvons-nous faire pour que nos équipes passent à l’action ? L’idée est de chercher à les impliquer au maximum dans les décisions et les plans d’action de leur quotidien.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment motiver son équipe : 5 erreurs à éviter

Certes, vous allez me dire que nous ne pouvons pas agir sur tout. Cela est tout à fait vrai. Il faudra donc, en tant que manager, mettre en lumière les leviers d’actions de nos équipes. Quels sont les sujets sur lesquels elles ont prise ? Il ne fait pas se concentrer sur ce qui ne dépend pas de nous, mais bien sur ce qui dépend de nous.

Une fois que nous avons identifié les sujets sur lesquels nous-mêmes et nos équipes avons prise, nous allons leur donner la main. Pourquoi ? Parce que quand nous avons décidé de quoi faire et de comment faire, alors nous sommes mécaniquement plus impliqués dans la démarche. Si je décide de mener tel projet de telle manière et que cela ne fonctionne pas, je réagirai. En effet, ce sont mes actions qui m’ont mené ici. Assez naturellement, je prendrai les devants pour trouver des solutions.

Les sujets concernés peuvent être la définition des valeurs et modes de fonctionnement du groupe, la vision du travail de notre équipe, les objectifs à court, moyen et long terme ainsi que la définition des plans d’action. Cela peut-être aussi des sujets plus opérationnels et quotidiens comme d’élaguer l’animation d’une réunion à notre équipe ou encore le recrutement d’un nouveau collaborateur.

Le management sera résolument participatif afin de faire participer chaque acteur au maximum.

 

En complément sur cette technique de motivation du personnel

Nous venons donc de voir une technique de motivation du personnel en 5 étapes :

  • mettre en œuvre le bon état d’esprit
  • bien démarrer les journées
  • rencontrer régulièrement individuellement et collectivement
  • développer une bonne communication au sein du groupe
  • mettre en dynamique nos équipes

Nous avions vu lors de la première étape l’importance de l’attitude du manager. En effet, il devra impulser l’attitude qu’il voudra voir auprès de ses équipes. Le manager est donc un maillon important de cette technique de motivation du personnel.

Il faudra donc ne pas oublier de développer aussi ses compétences pour être à même d’impulser et de réagir correctement. En effet, un aspect comme le management collaboratif est une compétence obligatoire du manager. Consultez mon article sur ce sujet en cliquant ici.


N'hésitez pas à partager cet article :
  • 8
    Partages
  • 8
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement mon livreComment avoir des équipes plus motivées et plus efficaces ? 

DÉJÀ PLUS DE 5.000 LECTEURS !