Le Nudge Management pour améliorer le travail des équipes

N'hésitez pas à partager cet article :

management c’est être en mesure de créer le cadre idéal pour l’atteinte des objectifs de l’entreprise.

En effet, en se basant sur la théorie du choix rationnel, on comprend que les êtres humains prennent des décisions uniquement en tenant compte de leur intérêt. Par contre, concernant le management et l’économie comportementale, le manager est en mesure d’orienter le comportement des employés (le choix des employés) vers une direction voulue c’est-à-dire vers la réalisation des objectifs de l’entreprise.

Cette approche stratégique s’appuie sur les sciences du comportement et des connaissances de la psychologie, souvent liée à l’économie, va permettre aux managers d’évaluer la prise de décision des employés. En fait, selon les économistes comportementaux, les humains sont des êtres irrationnels. Ils sont motivés, dans une certaine mesure, par l’intuition, l’émotion et d’autres modèles de comportement. Ce qui influence leur prise de décision. Ainsi donc, ces différents éléments pouvant être subtilement dirigés pour donner aux managers la possibilité d’orienter le choix des employés.

Le nudge management permet au manager d’améliorer l’efficacité et la productivité des employés en apportant de petits changements subtils. Dans cet article, vous découvrirez comment le nudge management peut augmenter la productivité des travailleurs du savoir au sein d’une entreprise.

Le Nudge Management pour améliorer le travail des équipes

 

Nudge management : une approche scientifique de la gestion d’entreprise

L’approche scientifique de travail développée par Taylor a révolutionné le monde du travail. De nombreuses entreprises en se basant sur cette théorie ont considérablement augmenté leurs capitaux. C’est un processus rationalisé dans lequel les travailleurs exécutent des tâches simplifiées pour atteindre plus rapidement les résultats.

Par contre, le nudge management est essentiellement basé sur les études psychologiques et comportementales des employés afin d’augmenter leur productivité. Ces études permettent de créer un cadre organisationnel idéal pour une réflexion plus rapide des employés principalement orientés vers la réalisation des objectifs de l’entreprise.

Cette approche est beaucoup plus holistique, c’est-à-dire qu’elle prend en compte un ensemble d’éléments contrairement aux approches classiques. Par exemple :

  • le bureau est construit de manière à faciliter la collaboration et le partage d’informations entre les membres d’équipe
  • les aliments disponibles dans la cafétéria de l’entreprise sont sélectionnés pour promouvoir la bonne alimentation des employés

De telles actions permettent de pratiquer un management efficace et d’améliorer la productivité des employés tout en veillant sur leur bien-être physique, mental et émotionnel.

La gestion du nudge vise principalement à exploiter la force et la capacité du système automatisé. En effet, les humains développent 2 types de systèmes de pensée. Il s’agit du :

  • Système automatisé : ce système est essentiellement la partie intuitive et affective des êtres humains
  • Système logique : c’est un système caractérisé par la capacité des êtres humains à réfléchir et à suivre une certaine logique dans le processus de la prise de décision.

En général, tous les styles de management élaborés jusqu’à présent sont essentiellement basés sur le côté logique et réfléchi de la pensée. C’est par exemple le cas de la méthode des 5S. Le nudge management ne s’inscrit pas dans la perspective de remplacer les autres types de management. Il permet aux managers d’améliorer l’efficacité et les performances des travailleurs du savoir.

 

Qu’est-ce qu’un travailleur du savoir ?

C’est un terme utilisé pour la toute première fois par Peter Drucker considéré comme le père du management moderne. Un travailleur du savoir est un employé qui passe la grande partie de son temps à réfléchir sur le développement d’un produit, service ou système de communication. Son but est d’améliorer la productivité de l’entreprise.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Management persuasif : avantages, risques et qualités requises

Selon Peter Drucker, le travail d’un travailleur du savoir est autonome, dynamique et en constante évolution. Pour une entreprise qui se veut prospère, un bon manager doit considérer tous les employés comme des travailleurs du savoir. Cela permet aux managers de créer le cadre parfait pour rendre tout le monde créatif, et par conséquent, impliqué dans le développement de l’entreprise.

Nous pouvons cependant, classer les travailleurs du savoir dans 3 catégories. Il s’agit des créateurs de contenus, des communicateurs et des coordinateurs. En effet, le simple fait que le manager identifie la catégorie d’employés qu’il dirige lui permet d’avoir une meilleure idée sur la façon d’élaborer son plan de travail pour accompagner ses équipes et atteindre les objectifs de l’entreprise.

 

Des réunions plus efficaces avec la méthode de nugde management

La majeure partie des heures des travailleurs du savoir se passe dans les salles de réunion ou en conférences virtuelles. Cependant, le ratio de production de ces travailleurs est perçu comme médiocre. La méthode de nudge management peut contribuer à améliorer le management des équipes et l’efficacité des réunions.

Il s’agit donc d’ajuster subtilement l’hypothèse par défaut des heures de réunion. Vous pouvez réduire les heures de réunion par défaut, qui durent 60 minutes, à 30 minutes. Cela favorise la création d’une nouvelle norme sociale. Les travailleurs du savoir vont plus rapidement sur les informations pertinentes.

Ce petit changement sur l’heure des réunions pourrait facilement réduire de 5 % le temps passé en salle de réunion pour chaque collaborateur. C’est donc une simple, mais puissante stratégie que les managers de l’entreprise peuvent utiliser pour augmenter l’efficacité des réunions et manager efficacement leurs équipes.

 

Améliore l’efficacité des planifications

Les entreprises s’avèrent confrontées à un problème majeur en ce qui concerne l’exécution de la planification. Les managers d’équipe ont tendance à sous-estimer le temps nécessaire pour réaliser une tâche. De plus, ils élaborent de nombreux plans stratégiques dans la perspective d’atteindre plus rapidement les résultats, ce qui revient souvent très coûteux pour l’entreprise.

Un nudge management permettrait de mieux aborder la question en introduisant la notion des intentions de mise en œuvre. D’après les études de Gollwitzer (1999), l’utilisation des intentions de mise en œuvre au sein d’une entreprise peut conduire à la réalisation des objectifs pertinents. De plus, il modifie le comportement des employés par rapport à la planification des objectifs standards.

Le principe ici est que l’employé élabore son plan, communique publiquement les objectifs clés et s’engage pour l’exécution du plan devant ses collègues pour assurer l’efficacité du management. L’employé fournit aussi des indicateurs permettant de mesurer son évolution en particulier sur une période de 3 mois.

En outre, une évaluation trimestrielle est beaucoup plus efficace que celle qui se fait une fois par an. Elle permet à l’employé de s’améliorer à chaque fois. Le seul fait de partager publiquement son plan permet à l’employé de développer la confiance en soi. Il s’engage davantage pour atteindre l’objectif et répondre aux attentes des managers.

 

Exécution plus rapide des tâches grâce au nudge management

Il est beaucoup plus difficile pour les travailleurs du savoir d’atteindre les objectifs lorsqu’ils travaillent dans un environnement où il y a beaucoup de distractions. En effet, ces derniers ont besoin de plus d’heures de travail sans distraction afin d’être productifs et de faire un travail en profondeur.

Le nudge management peut offrir le cadre parfait aux travailleurs du savoir et de développer la performance de l’équipe. Ceci grâce à la modification de certaines règles par défaut ou par l’introduction de nouvelle règle. En tant que manager performant, vous pouvez par exemple introduire une journée de travail sans prévoir de réunions, cela permettra aux travailleurs du savoir d’avoir le temps de se concentrer sur leurs tâches.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Matrice RACI : définir qui fait quoi pour responsabiliser les équipes

Par ailleurs, vous pouvez créer un environnement moins distrayant pour les travailleurs du savoir. Il suffit de leur montrer les effets que cela peut avoir sur leur travail :

  • la vérification constante des e-mails,
  • l’utilisation fréquente des réseaux sociaux,
  • la navigation sur le web, etc.

En faisant ainsi, le manager qui utilise la méthode nudge pour manager au quotidien et influencer ses équipes est en mesure d’accroître la productivité des employés. De plus, il leur offre la possibilité de développer l’autogestion.

 

Partage de connaissances plus efficace

Une entreprise qui dispose d’un bon système de communication facilite le partage des connaissances. Cela permet à l’entreprise de collecter des informations pertinentes ainsi que des idées innovantes et créatrices. L’entreprise a, non seulement une avance remarquable sur ses concurrents, mais les employés sont plus heureux dans leur environnement de travail. L’innovation au sein d’une entreprise nécessite en somme :

  • un mélange d’idées,
  • une interaction entre différents domaines de recherche et
  • une attitude ouverte et diversifiée des travailleurs du savoir.

Le nudge management permet d’assurer le cadre parfait pour que les travailleurs du savoir puissent interagir facilement. Prenons l’exemple de la micro-cuisine de Google. Elle permet d’accroître de façon simple et agréable le partage des connaissances entre les travailleurs du savoir.

En effet, pendant les pauses, les travailleurs de différents départements peuvent se rencontrer dans la cafétéria ou le restaurant de l’entreprise. Les discussions et les échanges se déroulent ainsi naturellement dans une atmosphère plus relaxe.

 

Ce qu’il faut retenir sur le nudge management

Le nudge management offre de nouvelles possibilités aux managers pour améliorer la productivité des employés. Cette approche permet de créer un cadre de travail qui facilite une réflexion plus rapide. Cela améliore l’efficacité, la motivation et l’efficience. Contrairement à d’autres méthodes de conduite du changement, cette approche offre de nombreux avantages.

Par ailleurs, il n’est pas très intrusif. Les employés ne sont pas contraints de changer totalement leurs habitudes de travail. De plus, compte tenu de son état très évolutif, il n’est pas facile pour les entreprises de mesurer son efficacité. Cependant, étant donné que les entreprises migrent vers une transformation numérique et vers le Big Data, cette approche reste très facile à intégrer.

 

Julien Godefroy

Julien Godefroy

Consultant Web en Management et Gestion du Temps

J’accompagne les managers à développer leurs compétences en management et en gestion du temps grâce à des articles, vidéos, ebooks, formations en ligne et coachings.


N'hésitez pas à partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :