Esprit d’équipe en entreprise : 14 conseils pratiques

N'hésitez pas à partager cet article :
  • 4
    Partages

L’esprit d’équipe en entreprise, c’est lorsque les membres d’une équipe agissent de manière conjointe, dans la recherche de l’intérêt commun et non individuel. Ainsi, un manager souhaitant mobiliser ses équipes à travers le projet d’entreprise ou simplement un objectif commun, va vouloir mettre en œuvre un esprit d’équipe.

L’esprit d’équipe demande du temps pour être mis en œuvre. Pourtant, le jeu en vaut la chandelle. En effet, développer l’esprit d’équipe, c’est développer la cohésion d’équipe. Fédérer une équipe c’est réduire l’absentéisme et le turnover. En effet, les équipes se sentent bien et s’attachent au groupe et à l’entreprise. C’est aussi une meilleure productivité. Parce que le groupe vit bien, les collaborateurs se sentent mieux. Ils travaillent plus vite et mieux. Ils peuvent aussi s’entraider pour résoudre mieux et plus rapidement les problèmes ou innover. Enfin, l’entreprise peut ainsi atteindre ses objectifs et se développer plus rapidement.

Pourtant, tout n’est pas simple. En effet, nous avons tous des objectifs individuels. Nous pouvons donc être amenés à penser à nous avant de penser aux autres et au groupe. De plus, chacun peut avoir sa propre perception de l’esprit d’équipe en entreprise. Par exemple, une personne va prendre une initiative. Elle le fait parce qu’elle pense que cela est bénéfique pour le groupe. D’autres pourraient l’interpréter comme une démarche individuelle puisqu’elle a agi seule.

Enfin, certaines fois, l’esprit d’équipe peut être un frein. Imaginons que des personnes d’une même équipe ne soient pas d’accord. Une décision irait forcément à l’encontre de certains. Ainsi, pour préserver l’esprit d’équipe en entreprise, le statu quo est privilégié.

Nous voyons donc que l’esprit d’équipe en entreprise doit être développé, mais qu’il ne faut pas tomber dans certains pièges. Voici 14 conseils pratiques, pour réussir à mettre en œuvre un bon esprit d’équipe.

Esprit d’équipe en entreprise : 14 conseils pratiques

 

1 – Être exemplaire pour un montrer l’esprit d’équipe en entreprise

Bien évidemment, il ne peut pas y avoir d’esprit d’équipe en entreprise sans l’exemplarité du leader. Nous savons que la majorité de la communication est non verbale. De plus, l’apprentissage passe beaucoup par l’observation. Nos équipes nous regardent, qu’elles le veuillent ou non. Et elles reproduiront ce que nous faisons.

Si nous voulons un esprit d’équipe, nous devons l’avoir et agir en fonction. Nous devons donc montrer de la solidarité, de la présence et une bonne communication. Ainsi, nous l’inspirerons à nos équipes.

 

2 – Être vigilant aux égos de chacun

Ensuite, nous devrons être vigilants aux égos de chacun et notamment le nôtre. En effet, dans un bon esprit d’équipe, les intérêts d’une personne ne doivent pas prendre le dessus. Certes, certains leaders pourront être plus influents que d’autres, mais cela doit rester dans l’objectif du groupe. Pour cela, il ne faudra pas hésiter à rappeler l’objectif pour remettre sur les rails ceux qui penseraient trop à eux. En cas de besoin, l’entretien bienveillant de recadrage est aussi une solution.

En effet, les relations doivent rester d’adultes responsables à adultes responsables. C’est que nous appelons les relations « +/+ ». Tout le monde est gagnant, surtout le groupe. Des égos trop forts créeraient des déséquilibres et basculeraient la relation vers du « -/+ » ou « +/- ».

 

3 – Abuser de l’écoute

L’écoute peut sembler être un acte individuel. En effet, nous allons écouter une personne qui parle. Mais elle joue un rôle essentiel dans l’esprit d’équipe en entreprise. En effet, parce que nous allons prendre le temps d’écouter régulièrement les personnes individuellement, nous allons leur donner « une existence ».

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Fédérer une équipe en 4 étapes

Parce que le manager prendra du temps avec chacun et écoutera, alors il permettra à chacun d’exprimer ce qu’il a sur le cœur. Chacun aura le sentiment d’être reconnu et d’avoir sa place au sein de l’équipe. Pour un bon état d’esprit, il est essentiel que chacun sente qu’il a un rôle à jouer.

Si nous excluons, volontairement ou non des collaborateurs, alors l’esprit d’équipe ne pourra pas naitre chez ces personnes.

 

4 – Ne pas rater l’intégration pour bien démarre l’esprit d’équipe en entreprise

L’esprit d’équipe en entreprise commence dès les premiers pas du collaborateur. En effet, c’est à ce moment qu’il est le plus réceptif pour apprendre les codes de conduite dans la nouvelle entreprise qu’il vient d’intégrer. C’est donc le moment de lui expliquer les valeurs et la manière dont elles sont mises en œuvre.

Nous pourrons aussi lui faire ressentir les valeurs du groupe à travers un accueil chaleureux ou chacun sera présent et prendra le temps de faire connaissance. Un cadeau personnalisé, mais aussi symbolique de l’esprit d’équipe permettra de marquer sa mémoire. Pour plus d’information sur l’intégration, n’hésitez pas à consulter mon article : Comment bien intégrer un nouveau embauché pour le faire réussir ?

 

5 – Créer une histoire commune

Poursuivons avec la création de liens forts entre les personnes. Si nous voulons développer un bon esprit d’équipe en entreprise, nous devrons nous assurer que les personnes se connaissent et ont pu tisser des liens solides. En effet, nous voyons bien qu’avec nos amis, nous avons des liens forts qui nous permettent d’entretenir de bonnes relations.

Pour cela, il faudra faire vivre des événements aux collaborateurs concernés. Le team building est un parfait exemple. Il permet à chacun de vivre des émotions et des ressentis à travers un sport, un jeu ou encore une problématique. Une soirée entre collègues peut tout à fait jouer ce rôle. L’important est de passer du temps ensemble, pour apprendre à se connaitre et se créer des souvenirs communs.

 

6 – Donner du sens

Lorsque nous ne comprenons pas ce que nous faisons, nous pouvons avoir du mal à nous mettre en dynamique. C’est valable individuellement, mais aussi au niveau collectif. En tant que manager, donner du sens, c’est expliquer à l’équipe pourquoi elle doit travailler ensemble. Ainsi, cela donne de la légitimité au groupe et à ses actions.

Chacun comprend mieux ce qu’il fait. Le contexte est donc plus clair tout comme les relations.

Par exemple, cette équipe existe parce qu’il faut créer un nouveau produit qui permettra de satisfaire un besoin précis du client et développer l’entreprise. Lorsque nous ne comprenons pas ce que nous faisons, nous n’avons pas de motivation. Nous ne pouvons donc pas contribuer à développer un bon esprit d’équipe.

 

7 – Définir les valeurs ensemble pour un esprit d’équipe en entreprise solide

Il faudra aussi être en mesure de définir ce que nous entendons par esprit d’équipe ainsi que ses règles. Personnellement, je pense que les valeurs de l’équipe jouent ce rôle. En effet, si je définis la solidarité comme étant une valeur essentielle de l’esprit d’équipe, alors je définis l’état d’esprit de mon groupe.

Mais il faudra aussi définir comment nous souhaitons voir cette solidarité en place. Par exemple, nous pourrons définir que tous les matins nous ferrons un briefing ensemble. Si l’un d’entre nous bloque sur un sujet, alors tout le monde devra l’aider. Personne ne pourra commencer son travail sans cela. Ainsi, cette valeur a été illustrée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment reprendre une équipe sereinement et efficacement ?

Enfin, l’idéal est de faire coconstruire ces valeurs. Il faudra regrouper tous les collaborateurs de l’équipe pour leur demander quelles sont les valeurs qui leur semblent essentielles. Ensuite, ils devront se mettre d’accord pour n’en retenir que certaines. Enfin, ils illustreront précisément ce que cela signifie. Ainsi, chacun sera pleinement impliqué dans le respect des règles et valeurs communes.

 

8 – Orienter vers une vision commune

Pour qu’il y ait un bon esprit d’équipe, il faut… une équipe. Ce qui distingue le groupe de l’équipe c’est la direction du projet en commun ou en d’autres termes la vision de ce groupe. Lorsque ce groupe partage la même vision, alors il va dans la même direction. Et c’est précisément parce qu’il va dans la même direction que nous pouvons parler d’esprit d’équipe en entreprise.

Plus la vision du groupe sera partagée et véhiculée, plus elle sera forte. Il faudra donner régulièrement du sens sur les actions entreprises et leur lien avec la vision. Dans le meilleur des cas, si la vision pouvait être coconstruite, alors l’adhésion serait encore plus forte.

 

9 – Ne pas faire d’individuel en collectif

Cet outil est essentiel pour un bon état d’esprit du groupe. En effet, comme nous l’avons vu, les relations doivent être d’adultes responsables vers des adultes responsables soit « +/+ ». Ne pas faire d’individuel en collectif signifie que lorsque nous avons une remarque à faire à un de nos collaborateurs, il faut le faire à l’écart du reste de l’équipe. Ainsi, nous préserverons la dignité de notre collaborateur et nous pourrons avoir la concentration et l’attention nécessaire pour le faire.

Passer un message individuel devant les collègues risquerait de vexer le collaborateur qui n’aurait alors plus la volonté d’agir et de s’améliorer.

 

10 – Bien communiquer pour un esprit d’équipe en entreprise fluide

Bien communiquer est évidemment très important pour l’esprit d’équipe. Cependant, qu’est-ce que cela signifie ? Un protocole a été conçu dans ce sens. Il s’agit du protocole de Communication Non Violente. En effet, pour nous exprimer efficacement, pour être bien compris et sans contrarier la personne à qui nous parlons, nous devons respecter 4 étapes :

  1. Évoquer la situation problématique
  2. Parler de notre ressenti (nos émotions présentes)
  3. Exprimer notre besoin
  4. Faire une demande

Pour plus d’information sur le protocole de Communication Non Violente, n’hésitez pas à consulter mon article « Gestion de conflit en entreprise : 3 étapes efficaces ».

 

11 – Gérer les conflits

Avec le protocole de Communication Non Violente, nous venons de faire une transition avec la gestion des conflits. En effet, ce protocole permet une meilleure communication. Il permet donc de limiter les conflits liés aux incompréhensions.

Les conflits sont inéluctables et sont même nécessaires certaines fois. Cependant, il peut être judicieux de limiter ceux qui sont inutiles, de réduire leur fréquence ou encore de limiter leur intensité. Pour cela, deux autres actions majeures sont essentielles. Le premier point est de prévoir des moments d’échanges réguliers sur les tensions ou les sujets qui fâchent du moment. Le deuxième point est de prévoir une procédure en cas de conflit pour éviter d’être démuni le moment venu.

Enfin, il faut aussi avoir en tête les 5 manières de sortir d’un conflit :

  1. Éviter
  2. Céder
  3. Rivaliser
  4. Trouver un compromis
  5. Collaborer

Pour plus de détail sur ces 5 leviers, n’hésitez pas à consulter mon article « Comment résoudre un conflit au travail ? Méthode Thomas-Kilmann ».

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Une méthode de management en 4 étapes pour être vraiment efficace

 

12 – Utiliser l’intelligence émotionnelle

Développer un bon esprit d’équipe en entreprise, c’est aussi aller loin dans les relations. Parler des événements qui surviennent ou qui nous sont arrivés est une chose. Parler de nos ressentis en est une autre. En effet, exprimer l’émotion que nous avons vécue par rapport aux événements qui surviennent, c’est en dire un peu plus sur qui nous sommes et comment nous vivons le monde extérieur.

De plus, cela nous connecte aux autres. Nous ne vivons pas forcément les mêmes émotions pour les mêmes événements. Cependant, nous avons tous les mêmes émotions. Nous pouvons donc comprendre l’autre facilement.

C’est ainsi que fonctionne l’intelligence émotionnelle au travail : être capable d’exprimer ses émotions et de recevoir celles présentes chez les autres. Ainsi, nous nous comprenons mieux et créons des liens plus forts.

 

13 – Assurer une bonne ambiance au travail pour un esprit d’équipe en entreprise serein

La bonne ambiance au travail permettra de donner de la sérénité, de la motivation et de la confiance aux équipes. Elles auront envie de venir travailler et de maintenir en place ce bon esprit d’équipe.

Pour cela, le management bienveillant permettra de donner de la confiance. L’idée n’est pas d’éviter de dire les choses qui fâchent, mais plutôt de mettre les formes pour préserver la dignité de chacun. Dans cet article « Le management bienveillant : comment le mettre en place en 4 étapes ? », je vous donne une méthode en quatre étapes pour le mettre en œuvre.

Ensuite, il faudra œuvre sur l’environnement de travail. En effet, des locaux chaleureux permettront à chacun de se sentir bien. Si les équipes peuvent participer à l’organisation de cet espace ou à la décoration, elles en seront encore plus satisfaites.

Enfin, donner les moyens à chacun de faire son travail correctement permettra aussi de développer une bonne ambiance au travail. Ainsi, il n’y a rien de plus énervant que de chercher ses outils ou encore de ne pas avoir assez de place ou du matériel informatique qui rame et plante constamment.

 

14 – Mettre en œuvre le management participatif

Pour terminer, mettre en œuvre un esprit d’équipe en entreprise, c’est de manière générale, utilise le management participatif. Si nous voulons que l’état d’esprit soit bon, nous devons permettre à chacun de s’exprimer et d’apporter ses idées. Quatre clés ont incontournables pour cela :

  1. Impliquer ses équipes
  2. Déléguer du pouvoir
  3. Définir les valeurs et la raison d’être ensemble
  4. Laisser les équipes résoudre les situations difficiles ensemble

Pour aller plus loin sur cette thématique, n’hésitez pas à consulter mon article « Le management participatif : 4 clés pour le mettre en œuvre »

 

En complément sur l’esprit d’équipe en entreprise

Je suis certain qu’avec ces 14 conseils pratiques, vous allez continuer à développer un bon esprit d’équipe :

  1. Être exemplaire
  2. Être vigilant aux égos de chacun
  3. Abuser de l’écoute
  4. Ne pas rater l’intégration
  5. Créer une histoire commune
  6. Donner du sens
  7. Définir les valeurs ensemble
  8. Orienter vers une vision commune
  9. Ne pas faire d’individuel en collectif
  10. Bien communiquer
  11. Gérer les conflits
  12. Utiliser l’intelligence émotionnelle
  13. Assurer une bonne ambiance au travail
  14. Mettre en œuvre le management participatif

N’hésitez pas à commencer par ce qui vous semble le plus simple ou le plus accessible. Ainsi, vous obtiendrez des résultats plus rapidement en utilisant moins d’énergie.


N'hésitez pas à partager cet article :
  • 4
    Partages
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :